AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Mer 2 Nov - 21:04


“A person’s love is not a raincoat you slip on only when it storms.”
©️crédits rubaa-k.tumblr, beau taplin / featuring blake lively

Dove Kensington

30 ans|$$|Infirmière en soins intensifs|Yankees

origines et nationalité: Dove est née à Seattle d'un père et d'une mère tous deux américains. Elle est donc une pure américaine.
à new york depuis: Dove est arrivée à New-York à l'âge de cinq ans suite au décès prématuré de ses parents dans un tragique accident de voiture. Elle a été élevée par sa grand-mère dans l'upper-west side.
orientation sexuelle: Bien qu'il lui arrive de reconnaitre la beauté de certaines femmes, Dove n'a jamais douté de sa sexualité et s'est toujours revendiquée comme étant hétérosexuelle.
situation amoureuse: Malgré quelques rendez-vous arrangés ou non, quelques histoires qui ont laissé leur trace, Dove est célibataire.
quartier de résidence: Williamsburg.
type d'habitation: Un petit studio en duplex qu'elle partage avec Minus et Cortex, ses deux chiens, des cavaliers King Charle's.
caractère: charismatique, douce, drôle, patiente, affirmée, indépendante, touchante, rancunière, franche, attachante, attentionnée, simple, délicate, discrète, intelligente, économe, tolérante, gourmande, têtue, empathique, loyale, maladroite, malicieuse, optimiste, persévérante, pudique, sensible, taquine, fidèle, tendre, pacifique, dévouée  .

gimme more: ~ Dove est née à Seattle et y a vécu avec ses parents jusqu'à l'âge de cinq ans. Elle a emménagé à Seattle avec sa grand-mère suite au décès de ses parents. Elle n'a quasiment aucun souvenir d'eux. Les rares bribes de sa vie avec eux qui lui traversent parfois l'esprit sont en majorité des souvenirs qu'elle s'est fabriqué à partir d'images et d'histoires les concernant racontées par sa grand-mère.
~ Elle est très proche de sa grand-mère grâce à laquelle Dove a plutôt bien vécu le décès de ses parents. Elle n'a jamais manqué de rien même si leur modeste foyer n'a jamais croulé sous l'argent.Elles déjeunent ou dinent ensemble au moins une fois par semaine afin de pallier à leurs solitudes respectives bien que Joleene ait parfois une vie sociale bien plus trépidante que celle de sa petite fille.
~ Dove vit avec deux petites boules de poil, Minus et Cortex, des Cavaliers King Charles. Elle a toujours adoré les animaux et serait probablement devenue vétérinaire si elle n'avait pas choisi de suivre la même voie que sa mère en devenant infirmière. Son amour pour les bêtes a commencé avec Charly, un petit cocker que sa grand-mère lui a offert pour son sixième anniversaire.
~ Tournée vers l'humain, Dove a très vite su qu'elle voulait travailler au contact du public, venir en aide à ceux qui souffrent. Elle a songé à tout un tas de carrière possibles avant de finalement décider de marcher dans les pas de sa mère, infirmière urgentiste. Elle a obtenu son diplôme avec brio et a commencé à faire ses classes aux urgences elle aussi. Elle y a exercé cinq ans avant de demander son transfert aux soins intensifs. Elle est entrée dans le services quelques semaines avant l'admission de Ralph.
~ Si ses collègues les plus anciennes ne font pas toujours cas des personnes dont elles s'occupent du fait de leur état comateux, Dove met un point d'honneur à s'occuper d'eux avec la plus grande douceur, persuadée qu'ils peuvent sentir la gentillesse et la bonté malgré leur situation et qu'un peu de bienveillance les aidera un peu à revenir de là où ils se trouvent. Il lui arrive souvent de tailler la barbe des hommes afin qu'ils restent présentables, de couper et vernir les ongles des femmes ou d'entretenir leurs cheveux, la chose étant bien plus aisée quand il s'agit de ces messieurs!
~ Il lui arrive plusieurs fois par mois de venir égailler la vie des enfants du service pédiatrie en se déguisant en fée pour venir jouer avec eux. Elle amène toujours Cortex et Minus avec elle afin que leur présence puisse rassurer et apaiser les enfants malades.
~ Elle déteste le café, la seule odeur de la caféine peut lui donner la nausée. Elle ne bois que du thé vert lorsqu'il s'agit de se réchauffer à l'exception du soir de Noël où elle se prépare une tasse de chocolat chaud devant la cheminée chez sa grand-mère.
~ Elle a eu quelques histoires d'amour mais aucune n'a durée. Elle n'a jamais été la "bonne fille" pour aucun des hommes qui sont entrées dans sa vie. "C'est pas toi, c'est moi". La plupart ont tout de même évoqué son travail trop prenant lorsqu'ils lui ont annoncé la nouvelle.
~ Elle songe un jour, à se porter volontaire pour une mission humanitaire aux côtés de médecins sans frontières.
~ Elle parle couramment la langue des signes qu'elle a apprise seule afin de pouvoir communiquer avec les patients sourds de l'hôpital
~ Elle possède le permis de conduire mais préfère largement se déplacer en transports en communs ou en taxis lorsque cela est nécessaire. C'est sa grand-mère qui l'a forcée à obtenir sa licence de conductrice, cependant, elle n'a pas touché à une voiture depuis qu'elle l'a obtenu
~ Manuelle, elle aime passer son temps libre à restaurer de vieux meubles et redécore régulièrement son petit appartement avec de vieux objets qu'elle déniche un peu partout. Elle préfère l'ancien au moderne et redonner un nouveau souffle à de vieux meubles résistants plutôt que de vivre dans un appartement en contre plaqué made in Sweden
~ Elle adore le Jazz et écoute d'ailleurs de vieux vinyles sur un tourne disque hors d'âge offert par sa grand-mère. Elle rêve de voir Nora Jones en concert
~ Elle est adepte de Street art et adore parcourir les rues de New-York à la recherche de ces œuvres éphémères qu'elle photographie pour son plaisir. Elle possède une boite entière pleine de photos capturées un peu partout. Elle est particulièrement friande des œuvres de Banksy.
~ Elle rêve de visiter l'Angleterre et l'Irlande.   

welcome to new york
Les bras chargés de serviettes propres, elle entra dans la petite chambre froide et impersonnelle tel un rayon de soleil. Son sourire réchauffait la pièce sans vie et contrastait avec le corps éteint de cet homme étendu sur son lit médicalisé, paupières closes. Si la machine connectée à son index gauche n'avait pas émis un petit bip à intervalles réguliers, Dove aurait pu aisément penser qu'il s'était réellement éteint au cours de la nuit. Il continuait pourtant à vivre quelque part dans son profond sommeil. Elle avait lu son dossier avant de venir à sa rencontre quelques jours plus tôt. Individu de sexe masculin impliqué dans un accident de voiture. Retrouvé inconscient, les médecins ne s’expliquaient pas le fait qu’il ne se soit toujours pas réveillé.
Dove déposa son chargement sur la petite table installée contre le mur et s’approcha de son patient, un sourire doucereux étirant ses lèvres. « Bonjour Monsieur Henstridge, je m’appelle Dove, et c’est moi qui vais m’occuper de vous aujourd’hui ». Elle avait beau savoir qu’ils ne répondraient pas, qu’ils n’étaient peut-être même pas en mesure de l’entendre, Dove se présentait ainsi chaque jour à ses patients. Plongés dans le coma ou pas, ils méritaient sa gentillesse autant que les autres. D’un geste tendre, elle chassa une petite mèche de cheveux bruns qui barrait le visage de son patient et posa sa main sur la sienne. Elle était persuadée que la chaleur humaine se transmettait malgré l’absence de réaction et espérait qu’ainsi ses patients sachent que quelque part, quelqu’un les attendait.  C’était surtout vrai pour ceux qui étaient étendus là depuis longtemps et dont la famille avait peu à peu perdu espoir et avait cessé de venir. Malgré tout, elle adoptait le même comportement avec tous ceux sur lesquels elle était chargée de veiller. Elle observa le visage paisible de l’homme quelques secondes et poussa un léger soupir. Elle espérait qu’il n’était pas coincé quelque part dans sa tête, conscient mais incapable de bouger ou de se manifester. C’était là sa plus grande hantise personnelle, et elle ne souhaitait à personne, pas même son pire ennemi – à supposer qu’elle en ait un-, de vivre une telle chose. « Il fait un temps radieux aujourd’hui, vous devriez voir ça, pas un nuage ! » Lança-t-elle finalement en s’éloignant du lit pour aller ouvrir les rideaux de la chambre afin de laisser entrer les rayons du soleil. « C’est un temps à vadrouiller dans Central Park, vous savez avec un cornet de glace » En se retournant, elle croisa le regard d’une de ses nouvelles collègues qui s’était arrêté sur le pas de la porte en l’entendant parler. Elle avait sans doute dû penser que quelqu’un s’était enfin réveillé en l’entendant s’émerveiller de la sorte et lui lançait désormais un regard qui en disait long sur ce qu’elle devait penser de son état mental auquel Dove répondit par un petit sourire et un léger haussement d’épaules lorsque l’autre infirmière tourna les talons pour continuer son chemin. La jolie blonde s’approcha de son patient et laissa échapper un petit rire. « Je crois qu’elles me prennent pour une folle à faire la conversation toute seule… Mais je m’en fiche à vrai dire ». Son transfert au service des soins intensifs n’était sans doute pas la meilleure chose qui soit arrivée à sa vie sociale. La plupart des infirmières qui travaillaient avec elle semblaient avoir perdu l’étincelle qui les animaient autrefois -à supposer qu’elles l’aient eu un jour-, et trouvaient étrange qu’elle s’évertue à parler à des gens qui ne lui répondraient jamais, mais elle s’en moquait.

***

« Bonjour Monsieur Henstridge ! C’est encore moi qui vais m’occuper de vous aujourd’hui. J’espère que vous êtes content ! » Comme chaque fois qu’elle était de garde depuis près de deux ans à présent, Dove faisait le tour des chambres de ses patients pour vérifier leurs constantes, leur faire une toilette et s’assurer qu’ils ne manquaient de rien. Bien qu’ils ne soient pas en mesure d’exprimer leurs désirs, la jeune femme essayait de pallier à ceux-ci d’elle-même. Aujourd’hui par exemple, elle avait prévu de tailler la barbe de Ralph Henstridge. Il avait beau être plongé dans le coma depuis aussi longtemps qu’elle avait commencé à travailler aux soins intensifs, elle estimait qu’il était de son devoir de l’aider à s’entretenir. S’il revenait aux médecins et aux kinés de maintenir son corps en état de fonctionnement, Dove avait pour mission de maintenir leur confort et cela comprenait parfois l’obligation d’endosser le rôle de barbier, de coiffeur, ou même de manucure. Ce n’était en rien une obligation à vrai dire, mais elle aimait l’idée que s’ils venaient à se réveiller, ses patients soient sous leur meilleur jour pour ceux qui viendraient les visiter.
D’une main assurée, elle s’empara de la tondeuse et commença son travail avec attention. « Le temps est plutôt gris aujourd’hui, c’est dommage, je suis sûre que Cortex et Minus auraient adorés sortir faire une ballade. Ils sont drôlement agités en ce moment, de vrais petits diables ! » Elle lui parlait souvent plus qu’aux autres sans réellement s’en expliquer la raison. Elle avait le sentiment qu’elle pouvait tout lui dire, et pas seulement parce qu’il n’était pas en mesure de lui demander de se taire…Lorsqu’elle eu terminé, elle essuya avec douceur les restes de mousse à raser autour de la mâchoire du convalescent. « Et voilà, propre comme un sous neuf ! J’ai même réussi à rattraper ma petite erreur de la dernière fois… Au moins vous ne pourrez pas m’en vouloir à votre réveil ! »

***

C’était une nouvelle matinée. Comme chaque jour, Dove s’était débarrassée de ses vêtements de ville pour enfiler sa blouse blanche et avait salué ses collègues au bureau des infirmières du service avant de commencer sa tournée. Elle avait posé du vernis beige sur les ongles de Paula Carson et venait tout juste de terminer la toilette de Monsieur Parker. Avec un sourire, elle se dirigeait désormais vers la chambre de celui qu’elle appelait, avec humour, son patient préféré. Sans doute parce qu’il était arrivé dans le service pratiquement en même temps qu’elle et qu’elle avait espéré depuis avec force, qu’il finirait par se réveiller. Elle entra en frappant trois légers petits coups à la porte comme à son habitude et entama sa petite phrase comme à chacune de ses visites : « Bonjour Monsieur Henstridge, je suis… » Elle suspendit ses mots lorsque son regard croisa pour la première fois les iris sombres de son patient. Elle les avait déjà vues auparavant lorsqu’elle avait testé sans succès ses réflexes visuels avec une petite lampe balayée devant ses yeux, mais cette fois, elles n’étaient pas immobiles. Il la regardait pour de vrai, il était réveillé. Un médecin se tenait près de lui et lui lança un regard interrogateur tandis qu’elle achevait sa phrase dans un souffle de surprise : « Je suis Dove, votre infirmière. Je suis ravie de pouvoir faire enfin votre connaissance… »


Valyrian/Jade|25y.o|Douce France

personnage: Merveilleux scénario de Ralph
connexion: 7/7
autre: Je savais bien que je resterais pas loin très longtemps faible que je suis   .



Dernière édition par Dove Kensington le Sam 5 Nov - 14:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 1068
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + freesia
double compte : Andy, Cole, Merri et Lisa

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Mer 2 Nov - 21:13

Bienvenue et merci de tenter mon scénario. Je suis à ta disposition. Si tu as des questions

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Mer 2 Nov - 21:15

Merci à toi J'ai du mal à croire que je sois partie sans voir ce petit bijou qui me tendais les bras
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Mer 2 Nov - 22:09

Blake, ce scénario, le pseudo, j'approuve
Bienvenue et bonne rédaction I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Jeu 3 Nov - 10:20

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Jeu 3 Nov - 23:39

Bienvenuuuuue ^^
Revenir en haut Aller en bas
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Ven 4 Nov - 18:44

bienvenue parmi nous

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Sam 5 Nov - 14:13

Merci beaucoup vous tous
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 1068
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + freesia
double compte : Andy, Cole, Merri et Lisa

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   Sam 5 Nov - 14:56

J'ai vraiment adoré lire ta fiche, tu es validee avec plaisir

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove   

Revenir en haut Aller en bas
 
"I like to think that loneliness is just the echo of missing a person you haven’t had the pleasure of meeting quite yet." ~ Dove
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anomalie morphologique
» Evénements divers "Marine & Défense"
» Avoir un fils.....
» Angoissée
» Librairie L'écho des vagues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: Nouvelle version :: Les présentations-
Sauter vers: