AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 freya ○ keep my hands to myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

messages : 61
pseudo : .gasoline / mégane
face, © : dianna agron @.gasoline (avatar)
double compte : april hale, la douce
statut : célibataire
métiers/études : chasseuse de tête dans l'entreprise de son père, un cabinet d'avocats
guilty pleasures : les femmes ≈ l'alcool ≈ le chocolat blanc ≈ les chips au fromage ≈ le guacamole

MessageSujet: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:40


petite citation
freya braxton
|img@ilovekcassidy /quo@ici|

─ patronyme complet: Freya Braxton, un nom qui commence doucement à se faire une réputation dans le milieu juridique. Fille d'un politicien de renom, Freya a su faire ses preuves et prouver qu'elle en avait dans le ventre pour en arriver jusque là. Loin des strass et paillettes de toutes ces filles issues de grandes familles, Freya a su rester fidèle a ses valeurs et son caractère faisant ainsi d'elle une fierté dans la famille des Braxton. ─ âge, date et lieu de naissance: Tout juste âgée de trente ans, Freya a vu le jour un trente octobre non loin de Chicago. Bien qu'attachée à sa ville natale, Freya s'est éloignée des siens lorsqu'elle a obtenu une chance de faire carrière dans ce domaine qui lui plaisait tant. ─ métier, études et situation financière: Freya travaille dans un grand cabinet d'avocats depuis trois belles années. D'abord secrétaire, elle a su se faire une place parmi les requins et a grimpé les echelons à une vitesse folle. Aujourd'hui, c'est une femme redoutable, capable de fouiner un peu partout pour gagner une affaire. Freya n'a pas de limites, jamais. La jeune femme ne manque de rien. Non seulement elle a eut la chance de naître dans la bonne famille mais elle a rapidement compris le pouvoir de l'argent. Tout comme son pouvoir de séduction, qu'elle sait manier avec brio pour obtenir tout ce dont elle désire. ─ statut civil: Dès sa tendre enfance, Freya a rapidement compris combien les hommes étaient fourbes, manipulateurs. Soucieuse de se préserver, de ne pas vivre avec un coeur brisé, Freya a toujours su faire sa difficile et n'a rarement laissé quelqu'un pénétrer dans son coeur. Collectionnant les conquêtes durant un temps, la jolie blonde s'est vite laissée submergée et a préféré vivre une vie de célibataire endurcie. Si d'apparence Freya se donne l'air d'une femme fatale, inatteignable et redoutable, elle cache en réalité un lourd secret : Freya aime les femmes, depuis des années. Elle n'a jamais assumé son homosexualité, par crainte de perdre en crédibilité. Son orgueil est bien trop forte pour qu'elle ne tente le diable en la fragilisant. Elle séduit les hommes, beaucoup d'hommes... Mais au fond, aucun ne l'intéresse réellement. ─ à new-york depuis: Elle est ici depuis quelques années maintenant, puisqu'elle a suivi des études de droits dans une des écoles les plus réputées. ─ caractère: Caractérielle, sensible à son image, orgueilleuse, fière, curieuse, ambitieuse, franche, douce, drôle, gourmande, optimiste, redoutable, battante, aventurière, fleur bleue, rêveuse, incontrôlable. ─ groupe: yankees. ─ avatar choisi: katie cassidy


✯ ✯ ✯

01 ≈ Freya a toujours été un électron libre. Fille unique d’une famille remplie d’hommes, n’ayant de place pour la liberté des femmes, Freya a rapidement compris qu’elle devrait faire ses preuves. Se battre pour ses valeurs et surtout croire en ses rêves. Elle s’est longuement refusée de devenir comme sa mère, femme au foyer à la merci des hommes vivant sous leur toit. Ses frères avaient déjà un destin tracé. Elle, elle a décidé de prendre son envol quand elle fût en âge de le faire, pour vivre sa vie en tout liberté. 02 ≈ Freya adore prendre du temps pour elle. Massages, soins en institut, coiffeur… Toutes ces choses que les femmes adorent faire. Elle trouve le temps de prendre soin d’elle malgré son lourd emploi du temps et dispose de quelques habitudes : pilates le vendredi soir, manucure le lundi matin entre deux dossiers. Bref, Freya mène la vie dont elle a toujours rêvé et se sent totalement épanouie. Elle dégage une image de femme sûre d’elle, femme fatale capable de vaincre tous les obstacles. Et ça, Freya a dû beaucoup travailler sur elle-même pour l’obtenir. 03 ≈ Enfant, elle était la petite princesse de la famille. Peu habituée aux repas simples en famille, Freya a rapidement été mise sous les projecteurs. Interdiction de ne pas être présentable, de ne pas sourire. Une éducation très strice qu’elle ne souhaite à personne. Freya a toujours l’impression que son enfance lui a été volée. Elle n’a jamais connu les airs de jeux, les balades dans le parc à faire du vélo avec sa famille. Non, toute son enfance a été rythmée par des campagnes politiques, des dresscode et autre diktat qu’elle déteste tant aujourd’hui. 04 ≈ Côté cœur, cela a toujours été le chao dans la poitrine de la jolie blonde. Freya a été amoureuse, une seule et unique fois. Elle était encore adolescente et l’a rencontré au lycée. Une histoire bien trop banale pour ses parents, qui l’ont rapidement mise en garde. Mais Freya, rebelle dans l’âme, a voulu n’en faire qu’à sa tête et a continué de vivre son histoire. Jusqu’au jour où elle a découvert les réelles intentions de son petit-ami : espionner sa famille. Lui-même issu d’une famille de politiciens, il n’était qu’un pauvre pion, missionné par ses parents. Une trahison qu’elle n’a pas supportée et depuis ce jour, Freya s’est jurée de ne plus offrir sa confiance à quiconque souhaiterait approcher son cœur de trop près. Elle s’est également découvert une attirance pour les femmes, qu’elle estime bien plus douces que les hommes. Mais elle n’en reste pas moins méfiante, hormis envers cette petite brune Desi qu’elle a recruté il y’a peu de temps et qui l’attire tout particulièrement. 05 ≈ Freya pratique un sport de combat depuis deux ans. Au départ, il avait pour but de canaliser son stress, ses émotions et toutes les choses qui habitaient son esprit. Puis, Freya s’est découvert une véritable âme de compétitrice et adore se défouler avec l’aide de ses poings ou ses coups de jambes. Depuis quelques mois, elle fait partie d’un tout nouveau club et n’hésite pas à affronter des hommes bien plus grands et plus forts qu’elle. Une façon de prouver sa féminité mais aussi le fait qu’une femme peut parfaitement dominer face à un homme, en étant le sexe fort. La jeune femme court également trois fois par semaine, tôt le matin, et adore regarder le football américain à la télévision.

× × ×

pseudo|prénom: .gasoline | Mégane
âge|pays: 25bientôt | France
fréquence de connexion: tous les jours
personnage: inventé, il s'agit d'un perso que j'ai joué ailleurs avec Jess. Nous les recyclons ici et j'en suis ravie.
dernier commentaire:    


Dernière édition par Freya Braxton le Lun 26 Déc - 22:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 61
pseudo : .gasoline / mégane
face, © : dianna agron @.gasoline (avatar)
double compte : april hale, la douce
statut : célibataire
métiers/études : chasseuse de tête dans l'entreprise de son père, un cabinet d'avocats
guilty pleasures : les femmes ≈ l'alcool ≈ le chocolat blanc ≈ les chips au fromage ≈ le guacamole

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:40

‘ welcome to new york ’
Vivre une énième dispute avec ma sœur ne m’aide pas à relativiser. Je passe une journée horrible au travail et je sens que beaucoup me pèsent sur la conscience. Elle me reproche d’être la trop prétentieuse, de ne parler que de moi. Mais aussi d'être de bonne humeur durant un instant, puis de péter un plomb à cause d'un détail minable. Ma sœur a bien du mal à comprendre que sa façon d’être est parfois agaçante, pesante. Anna est une jeune femme pétillante mais terriblement capricieuse. Elle a tendance à vouloir des choses hors de prix ou impossible, à ne pas comprendre le refus. Elle sort beaucoup, bois beaucoup trop. Anna me le reproche, et ne veut pas comprendre qu’elle est la seule responsable face à cela. Son petit ami vient de la quitter, refusant de mener une vie de débauche comme la sienne. Et quand il a eut le malheur de lui dire qu’il voulait une femme comme moi, Anna est entrée dans une colère noire. Ses mots ne cessent d’ailleurs de résonner dans ma tête. « Tu es le diable », une qualification bien difficile à digérer. Je n’ai rien demandé, encore une fois. Je ne vais pas jouer un rôle pour me faire détester, afin qu’elle soit satisfaite. Anna est bornée, encore plus que moi. Et notre relation se détériore, chose qui me désole au plus profond de moi. […]
Je décide de pousser la porte d'un bar très agréable dont j'ai souvent entendu parler. Je suis désespérée, si bien que j’ai envie de boire. Je bois beaucoup trop, et j'étais censée arrêter. Je suis suivi, pour ne pas rechuter. Je crois d’ailleurs que la dernière fois que l’alcool s’est déversé dans mon sang remonte à Thanksgiving. Qu’importe, j’ai besoin de ça pour évacuer la rage que je peux ressentir, et éviter de passer ma soirée à me morfondre sur ma triste relation avec Anna. Je déteste ma sœur, quand elle réagit aussi stupidement. Mais me disputer avec elle n'est jamais agréable, ma soeur a tout de même une grande importance à mes yeux, et j'ai besoin d'être en bon terme avec elle. Un homme au bar me lance des regards aguicheurs, auxquels je réponds. Je ne suis pas certaine que draguer le barman soit bien vu, mais je m’en contre fiche. « Mauvaise journée ? » Qu'il me lance alors, en s'approchant pour prendre ma commande. « Vous n'en avez pas idée. » Que je rétorque, d'une voix dépitée. Il propose de m’offrir un verre. « J’accepte que si vous buvez avec moi. Laisser une femme boire seule n’est pas digne d’un gentleman. » Je le taquine, comme ci je le connais depuis des mois. Or, ce n’est que la première fois que je le croise. Il me semble même n’avoir mis les pieds dans ce bar que deux ou trois fois. Les présentations faites, et plusieurs verres plus tard, il propose de me raccompagner. La soirée se terminera chez moi, dans mes draps. Et une fois encore, j’ai compris combien les hommes n’étaient pas faits pour moi…




Dernière édition par Freya Braxton le Lun 26 Déc - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
never forget the past.
avatar

messages : 1118
pseudo : Hathaways ○ Blandine
face, © : Saoirse Ronan, @granger
âge : twenty five yo.
statut : in a not so long distance relationship
métiers/études : she's an artist

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open, 2/3 (ralph)

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:48

Meganouuuuu j'aime tellement ton nouveau choix d'avatar, j'suis en amour, j'veux des liens I love you I love you
rebienvenuuuue à la maison

_________________

• she's like the wind.
You hold me down in the best way no quarter from these chains that I've slapped on my heart for a feeling why can't I let my demons lie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 61
pseudo : .gasoline / mégane
face, © : dianna agron @.gasoline (avatar)
double compte : april hale, la douce
statut : célibataire
métiers/études : chasseuse de tête dans l'entreprise de son père, un cabinet d'avocats
guilty pleasures : les femmes ≈ l'alcool ≈ le chocolat blanc ≈ les chips au fromage ≈ le guacamole

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:50

Merciii ma Blandinouche, tu connais mon amour pour Katie !
Avec grand plaisir pour le lien.

_________________


I loose my way, and it's not too long before you point it out. I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes I'm forced to fake a smile, a laugh everyday of my life. My heart can't possibly break when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1033
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, kostya.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:51

ce choiiix
(re)bienvenue Mégane hâte de voir ce que vous allez nous faire

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 61
pseudo : .gasoline / mégane
face, © : dianna agron @.gasoline (avatar)
double compte : april hale, la douce
statut : célibataire
métiers/études : chasseuse de tête dans l'entreprise de son père, un cabinet d'avocats
guilty pleasures : les femmes ≈ l'alcool ≈ le chocolat blanc ≈ les chips au fromage ≈ le guacamole

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 18:52

Merci ma belle !
Un duo de choc arrive.

_________________


I loose my way, and it's not too long before you point it out. I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes I'm forced to fake a smile, a laugh everyday of my life. My heart can't possibly break when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 94
pseudo : Lovee (Jessica)
face, © : Emmy Rossum + hershelves.
double compte : Cole, Nyle et Alexa
âge : 28 yo
statut : Single
métiers/études : Singer

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 19:02

Ma mienne

_________________

You can try and take my crown but I will never let my kingdom down. When I put it on it's on for real, damn I wear it so well. I know that they're comin' for my throne but I'm the one who got there on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 61
pseudo : .gasoline / mégane
face, © : dianna agron @.gasoline (avatar)
double compte : april hale, la douce
statut : célibataire
métiers/études : chasseuse de tête dans l'entreprise de son père, un cabinet d'avocats
guilty pleasures : les femmes ≈ l'alcool ≈ le chocolat blanc ≈ les chips au fromage ≈ le guacamole

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 19:04

:stp: :stp: :stp:

_________________


I loose my way, and it's not too long before you point it out. I cannot cry, because I know that's weakness in your eyes I'm forced to fake a smile, a laugh everyday of my life. My heart can't possibly break when it wasn't even whole to start with.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 94
pseudo : Lovee (Jessica)
face, © : Emmy Rossum + hershelves.
double compte : Cole, Nyle et Alexa
âge : 28 yo
statut : Single
métiers/études : Singer

MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   Lun 26 Déc - 22:20

Je te valide avec grand plaisir I love you

_________________

You can try and take my crown but I will never let my kingdom down. When I put it on it's on for real, damn I wear it so well. I know that they're comin' for my throne but I'm the one who got there on my own.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: freya ○ keep my hands to myself   

Revenir en haut Aller en bas
 
freya ○ keep my hands to myself
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de Main (Helping Hand)
» VOS CRAQUAGES DE JANVIER 2013
» Ooohhh les mains!!! (Tiny Hands)
» Freya von Moltke
» ALESKA ✤ the world is in our hands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: KALEIDOSCOPE OF LOUD HEARBEATS :: hot child in the city :: real new yorkers-
Sauter vers: