AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lost along the way (hales)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: lost along the way (hales)   Lun 13 Fév - 17:01

Hailey Béryl Waldorf
someone in the crowd could be the one you need to know.
Elle est née et a toujours vécu à New York / Elle travaille au New York Times depuis trois ans. / Ses parents sont décédés dans un accident de voiture il y a un an. Elle n'aime pas en parler, c'est un sujet sensible. / Elle a deux frères, Andrew et Thayer, et une soeur, Crystal. Sa situation familiale est compliquée. Une grosse dispute a éclatée après le décès de leurs parents. Hales n'adresse plus à parole à Crystal et Thayer mais elle reste très proche d'Andrew. Même si elle ne montre pas, cette situation la peine beaucoup. / Elle a fait une dépression quand elle était plus jeune. Andrew a eu un accident et il a perdu l'usage de ses jambes. Cet événement a chamboulé sa vie ainsi que celle des autres membres de sa famille. Cela a amené beaucoup de conflits dans la maison. Hales étant l'une des seules personnes à être restée neutre, c'est elle qui essayait tout le temps de gérer les conflits. Elle s'était mis beaucoup de pression et un jour, elle a fini par craquer. Elle est partie voir un psychologue, sa thérapie a duré deux ans. / Heureusement, Caleb était là pour la soutenir. Caleb est son meilleur ami depuis toujours. Ils étaient voisins et ils ne se sont jamais quitté. Caleb est même venu vivre chez les Waldorf quand ils étaient adolescents, suite à une dispute qui a éclatée avec ses parents. Caleb est considéré comme le cinquième enfant de la famille. / Son entrée à l'université lui a permis de prendre un nouveau départ. C'est à ce moment-là qu'elle a rencontré Ryder. Au départ, ils étaient amis mais il y a toujours eu une petite attirance. Cinq mois plus tard, ils ont enfin décidé de sauter le pas. Ils sont sortis ensemble pendant trois ans. Ensuite, Ryder a décidé de quitter New York. Ils sont quand mêmes restés ensemble au début, pensant que la distance n'allait rien changer. Ensuite, ils se sont rendus compte que cette situation était difficile et ils ont décidé de se séparer, bien qu'ils s'aimaient encore beaucoup. Ils sont néanmoins restés amis. Hales n'a jamais réussi à tourner la page. Elle n'a jamais eu de relations sérieuses après Ryder. Elle ne veut pas rencontrer d'autres hommes. Cela fait quatre ans qu'ils ne sont plus ensemble et Ryder est toujours celui qu'elle aime. / Hales a envie depuis quelques mois d'adopter un enfant. Elle a rencontré une petite fille prénommée Sallie, elle aimerait l'adopter mais rien n'est encore officiel. Personne n'est au courant, excepté Andrew et Caleb.
© vieux frères.


Dernière édition par Hales Waldorf le Mar 21 Mar - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Lun 13 Fév - 17:01



Ryder Hopkins
ex, friend, complicated.
Ils se sont rencontrés à l'université, ils se sont tout de suite très bien entendus. Au départ, ils étaient amis même s'ils sentaient bien tous les deux qu'il y avait bien plus que de l'amitié. Il leur a fallu cinq mois avant de sauter le pas. Ils sont sortis ensemble pendant trois ans, c'était l'amour fou. Ensuite, Ryder a obtenu son diplôme et il a eu de quitter New York. Hales, new yorkaise dans l'âme, a refusé de le suivre. Ils ont néanmoins continué de se fréquenter, pensant que leur amour était plus fort que les milliers de kilomètres qui les séparaient. Quelques mois plus tard, il fallait se rendre à l'évidence, cela ne marchait pas. Ryder a de nouveau proposé à Hales de déménager mais celle-ci ne se voyait pas du tout vivre ailleurs qu'à New York. Et il était hors de question pour Ryder de revenir. Ils ont donc décidé de se séparer, cette rupture a été très difficile. Ils s'aimaient encore très fort quand ils ont mis fin à leur relation. Ils sont néanmoins restés en bons termes. Ils s'appelaient deux à trois fois par an pour se tenir au courant de ce qui se passait dans leur vie. Quatre ans se sont écoulées et Ryder est revenu à New York pour le boulot. Elle n'a jamais eu de relations sérieuses après leur rupture. Pour Hales, il n'y a que lui. Elle ne se voit pas avec quelqu'un d'autre. Il s'en est passé des choses en quatre ans, ils ont tous les deux évolué. Arriveront-ils donc à retrouver leur ancienne complicité?
Caleb Emerson
best friend forever
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


Prénom Nom
un petit mot.
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un petit mot.
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


Prénom Nom
un petit mot.
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un petit mot.
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


code:
 


Dernière édition par Hales Waldorf le Mar 21 Mar - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Lun 13 Fév - 17:02


✩✩✩✩✩✩✩✩✩
intitulé du lien
---------------------
Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Saepissime igitur mihi de amicitia cogitanti maxime illud considerandum videri solet, utrum propter imbecillitatem atque inopiam desiderata sit amicitia, ut dandis recipiendisque meritis quod quisque minus per se ipse posset, id acciperet ab alio vicissimque redderet, an esset hoc quidem proprium amicitiae, sed antiquior et pulchrior et magis a natura ipsa profecta alia causa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 411
pseudo : ghost.writer (gw), manon
face, © : avan jogia, av@halloween, sign@gw, gif@entre deux mondes
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; prise d'otage

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Lun 20 Mar - 11:23


(mais j'suis en touriste, j'ai pas réussi à trouver d'idée ,_,)

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Lun 20 Mar - 22:08

Oh je voulais justement te demander un lien aussi. Alors j'ai lu ta fiche (qui est magnifique btw I love you), j'ai eu une petite idée, je sais pas si tu vas aimer mais je propose au cas où. J'ai pensé qu'ils auraient pu se rencontrer une première fois il y a un an pour une interview que Salim et son groupe auraient accordé à Hales. Je pense que cette interview aurait pu se dérouler quelques semaines après le décès des parents d'Hales. Le soir-même, ils se seraient rencontrés à nouveau dans un bar. Hales, qui d'habitude ne boit jamais, aurait essayé de noyer son chagrin dans l'alcool. Salim l'aurait donc retrouvée un peu éméchée, ils auraient pu se soûler ensemble. Ils se seraient mis à parler de leur vie. Ils auraient pu parler musique, Hales aurait même pu donner des idées à Salim pour ses prochaines chansons. Ils ont ensuite continué leur vie chacun de leur côté. Le métier d'Hales les aurait amené à se revoir. Du coup, ça aurait pu être drôle parce qu'ils se seraient souvenus de la soirée qu'ils ont passée ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 297
pseudo : Jomily - Emy
face, © : Lily Collins - SWAN
âge : 20 Y.O.
statut : Half-single ?
métiers/études : Etudiante/Ecole d'art
logement : North Brooklyn - Williamsburg
guilty pleasures : Smoking, dancing, playing piano, wearing white vans.
bucket list : Call Dallon, Explain this crazy cigarette hole in the sofa.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 2/3 - Dallon/Maebh

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mar 21 Mar - 18:07

Moi so muuuch ! *Holà la touriste me too*

_________________
just stop crying it's the sign of the times. We've got to get away from here.

ouech:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1496-i-was-happy-once-i
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mar 21 Mar - 20:47

Avec grand plaisir I love you  Alors j'ai lu ta fiche, et j'ai pensé qu'elles auraient pu être de la même famille? Le père de Joan aurait pu être l'oncle d'Hales? Par contre, je sais pas si elles seraient restées en contact après sa mort (tout dépend de si les parents d'Hales et la mère de Joan étaient en bons termes ou non). Au fait, Hales vit aussi à Williamsburg donc si cette idée ne te convient pas, on peut dire qu'elles vivent dans le même quartier. :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 411
pseudo : ghost.writer (gw), manon
face, © : avan jogia, av@halloween, sign@gw, gif@entre deux mondes
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; prise d'otage

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mar 21 Mar - 21:23

Hales Waldorf a écrit:
Oh je voulais justement te demander un lien aussi. Alors j'ai lu ta fiche (qui est magnifique btw I love you), j'ai eu une petite idée, je sais pas si tu vas aimer mais je propose au cas où. J'ai pensé qu'ils auraient pu se rencontrer une première fois il y a un an pour une interview que Salim et son groupe auraient accordé à Hales. Je pense que cette interview aurait pu se dérouler quelques semaines après le décès des parents d'Hales. Le soir-même, ils se seraient rencontrés à nouveau dans un bar. Hales, qui d'habitude ne boit jamais, aurait essayé de noyer son chagrin dans l'alcool. Salim l'aurait donc retrouvée un peu éméchée, ils auraient pu se soûler ensemble. Ils se seraient mis à parler de leur vie. Ils auraient pu parler musique, Hales aurait même pu donner des idées à Salim pour ses prochaines chansons. Ils ont ensuite continué leur vie chacun de leur côté. Le métier d'Hales les aurait amené à se revoir. Du coup, ça aurait pu être drôle parce qu'ils se seraient souvenus de la soirée qu'ils ont passée ensemble.  
arw, merci
alors non seulement j'adore totalement l'idée, mais en plus, c'est juste carrément possible et totalement le genre de salim puis devant une hales un peu pompette, il aurait sûrement pigé qu'un truc allait pas mais comme il la connaissait pas (et que t'façon, remonter le moral, c'est pas trop son point fort), l'accompagner dans la beuverie, c'est totalement son genre puis j'les vois bien aux retrouvailles, avec une petite gêne parce qu'ils se sont quand mêmes livrés sur des choses peut-être un peu perso, alors que dans le fond, ils se connaissent pas vraiment et donc, pas trop savoir comment agir avec l'autre, tout ça

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
avatar

messages : 297
pseudo : Jomily - Emy
face, © : Lily Collins - SWAN
âge : 20 Y.O.
statut : Half-single ?
métiers/études : Etudiante/Ecole d'art
logement : North Brooklyn - Williamsburg
guilty pleasures : Smoking, dancing, playing piano, wearing white vans.
bucket list : Call Dallon, Explain this crazy cigarette hole in the sofa.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 2/3 - Dallon/Maebh

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mar 21 Mar - 22:52

OWIIIII DE LA FAMILLEEEE *j'aime les grandes familles*

Alors oui du coup on peut dire que la mère de Hales et le père de Joan sont frère et soeur ? Oui, je ne vois pas un obstacle au fait de rester en contact après la mort de son père. Le truc qui pourrait faire obstacle c'est l'envoie de Joan en pensionnat.
Je vois bien Joan préférer la compagnie de sa cousine à celle de ses frères et soeurs et tout, ça aurait pu être chez elle qu'elle se réfugiait quand elle faisait ses conneries ? Du genre, Il n'y avait que Hales qui arrivait à la cerner ? Et puis après à voir comment gérer le drama

_________________
just stop crying it's the sign of the times. We've got to get away from here.

ouech:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1496-i-was-happy-once-i
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mer 22 Mar - 18:02

@Salim Pajany a écrit:
arw, merci
alors non seulement j'adore totalement l'idée, mais en plus, c'est juste carrément possible et totalement le genre de salim puis devant une hales un peu pompette, il aurait sûrement pigé qu'un truc allait pas mais comme il la connaissait pas (et que t'façon, remonter le moral, c'est pas trop son point fort), l'accompagner dans la beuverie, c'est totalement son genre puis j'les vois bien aux retrouvailles, avec une petite gêne parce qu'ils se sont quand mêmes livrés sur des choses peut-être un peu perso, alors que dans le fond, ils se connaissent pas vraiment et donc, pas trop savoir comment agir avec l'autre, tout ça
Parfait, je suis contente que mon idée te plaise. I love you Oui et vu qu'Hales ne boit jamais, elle sera très embarrassée puisque Salim est l'un des seuls à l'avoir vu bourrée.

@Joan Riley a écrit:
OWIIIII DE LA FAMILLEEEE *j'aime les grandes familles*

Alors oui du coup on peut dire que la mère de Hales et le père de Joan sont frère et soeur ? Oui, je ne vois pas un obstacle au fait de rester en contact après la mort de son père. Le truc qui pourrait faire obstacle c'est l'envoie de Joan en pensionnat.
Je vois bien Joan préférer la compagnie de sa cousine à celle de ses frères et soeurs et tout, ça aurait pu être chez elle qu'elle se réfugiait quand elle faisait ses conneries ? Du genre, Il n'y avait que Hales qui arrivait à la cerner ? Et puis après à voir comment gérer le drama

Ah génial. I love you C'est d'accord, on dit que c'est la mère d'Hales qui était sa soeur. :) J'adore l'idée! Elles auraient pu souvent rester en contact sans que leur famille le sache. Et puis comme elles vivent toutes les deux à Williamsburg, elles pourraient se voir très souvent. :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 297
pseudo : Jomily - Emy
face, © : Lily Collins - SWAN
âge : 20 Y.O.
statut : Half-single ?
métiers/études : Etudiante/Ecole d'art
logement : North Brooklyn - Williamsburg
guilty pleasures : Smoking, dancing, playing piano, wearing white vans.
bucket list : Call Dallon, Explain this crazy cigarette hole in the sofa.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 2/3 - Dallon/Maebh

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Mer 22 Mar - 18:54

Oh ouiiiiiii ma cousine préférée

_________________
just stop crying it's the sign of the times. We've got to get away from here.

ouech:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1496-i-was-happy-once-i
avatar

messages : 411
pseudo : ghost.writer (gw), manon
face, © : avan jogia, av@halloween, sign@gw, gif@entre deux mondes
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; prise d'otage

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Dim 26 Mar - 10:37

promis, salim le gueulera pas trop sur tous les toits
j'te réserve un rp pour un de ces quatre, faudra qu'on se joue ça **

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
☸ just a lonely star
avatar

messages : 130
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : taron egerton, ©ghost.writer, endlesslove.
double compte : jed, lew, nee.
âge : 27
statut : love is a dangerous game to play. hearts are made for breaking and for pain. (with joan for now)
métiers/études : daddy's boy, street fighter for the thrill.
logement : upper east side, at daddy's expense.
guilty pleasures : street fights, instagram, annoying his "family", flirting, singing.
bucket list : find ways to make dad crazy - buy cigarettes and books - check on stepdad.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: joan, alicja, mathilde (open)

MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   Lun 3 Avr - 11:41


(encore une touriste )

_________________
my heart is way too frozen to get broken ♒︎ when I said I liked it better without my money, I lied. it took a little while to recognize that I, I'm not giving it up again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1514-i-have-no-sympathy
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: lost along the way (hales)   

Revenir en haut Aller en bas
 
lost along the way (hales)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» baiser fatal (lost girl)
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» “ lost in the pages of self-made cages / harkness.
» THE LOST BABIES !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: / walking through a crowd / :: Nouvelle version-
Sauter vers: