AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 He was so easy to love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: He was so easy to love    Lun 20 Fév - 22:44



J'ai grillé une cigarette,
fumée blanche pensées noires,
mon eau du bain est devenue rouge.


shepard, max(imilien)

|img@tumblr /quo@idk|

─ patronyme complet:  Maximilien Victor Shepard, patronyme que tu sembles regarder de haut, la grandeur et la victoire se côtoyant, gamin visiblement condamné à faire quelque chose de sa vie, parce que naître n'est pas assez, parce que le sang dans ses veines est contaminé par la fierté et la pureté, s'ils avaient su à ce moment-là, tes parents, s'ils avaient su ce que tu allais les faire traversés, pauvres âmes qui se perdaient dans le sentiment de joie provoqué par la naissance de cet enfant, enfant malade pourtant, enfant souffrant.  ─ âge, date et lieu de naissance: Vingt années qui se battent en duel, l'adolescence supposément finie, le regard un peu plus dur qu'avant et la voix qui change, tu s grand maintenant, enfin c'est ce que tu te dis, ce que tout le monde se dit, tu s assez vieux pour te débrouiller seul dans cette grande maison, mais t'as besoin de lui, toujours de lui, sinon tu peux pas t'en sortir, t'endormant sur les plaques de cuisson à la moindre occasion. Tu es né en Alaska à Kenai, un dix octobre, ville perdue dans la neige qui a accueilli ton premier cri. ─ études et situation financière: Étudiant en psychologie, t'étudie chez toi parce que t'arrives plus à aller dans un salle de cours sans faire une crise de cataplexie ou de narcolepsie tout court, tu forces trop, alors tu restes chez toi à avoir tes cours sur ton ordinateur et tu bosses comme eux, à peu près le même nombre d'heures, les mêmes cours, sauf que tu es plus obligé à appeler ton meilleur ami à l'aide pour te déplacer ou pour prendre les cours à ta place, tout est enregistré, plutôt dans le moyen niveau argent tu t'en sors plutôt aisément, tu es tout seul de toute façon la plupart du temps. ─ statut civil: Célibataire depuis ta naissance, tu n'as jamais été avec personne, tu n'as jamais aimé vraiment, enfin, si, mais c'est u n secret que tu gardes dans poitrine depuis un bout de temps maintenant, secret qui tente de percer la barrière de ta gorge et de ta cage thoracique, tu contrôles ton cœur du mieux que tu peux mais ce n'est jamais suffisant, le secret éclatera un jour et tu te retrouvera seul, seul sans lui pour la première fois de ta vie. ─ à new-york depuis: 18 ans ─ caractère: Discret, Possessif, Aimant, Apaisant, Assidu, Calme, Créatif, Empathique, Humble, Inventif, Observateur, Méthodique, Ouvert, Patient, Pragmatique, Prudent, Rassurant, Sensible, Anxieux, Sarcastique, Complexé, Emotif, Froid, Introverti, Lunatique, Maladroit, Méfiant, Têtu. ─ groupe: yankees ─ avatar choisi:  Darwin Gray


✯ ✯ ✯

Musique douce comme réveil le matin, comme le chant des oiseaux, mélodie qui rentre dans la tête et qui refuse d'en ressortir ensuite. ◊ Gamin narcoleptique, diagnostiqué à ses cinq ans alors qu'on savait déjà que quelque chose n'allait pas, c'était sûr, c'était certain, enfant qui s'endort sur une table sans prévenir, pas un signe, juste la tête qui tombe et le corps qui se détend. ◊ Cataplexie handicapante, les membres qui se figent, incapacité de bouger ces parties du corps, souvent c'est tout en même temps, incapacité de parler, juste les yeux pour communiquer, comme un pantin fait de porcelaine, le corps qui lâche et l'enfant qui s'éclate au sol quand personne n'est là pour le retenir. ◊ Souvenirs flou d'une enfance dans la neige, jusqu'à tes deux ans tu devais prendre l'hélicoptère pour aller faire les courses ou juste pour rejoindre la maison de ta grand-mère. ◊ Fruit d'une union mixte, une Américaine et un eskimo-aléoute, sang déjà mixé tu ne ressembles pas à tous les métis venant d'une union pareille à celle-là, ton père étant déjà métis lui aussi, mais les traditions sont encore dans un vieux livre planqué dans ta trop grande bibliothèque et parfois tu t'amuses à y jeter un œil. ◊ Tu aimerais visiter le parc national de Denali, mais il paraît que le froid y est glacial. ◊ La terre du soleil de minuit, t'aime répondre ça quand on te demande où tu es né, pourtant les souvenirs sont vagues et ont laissé place à la ville chaud de New York. ◊ Tu connais ton meilleur ami depuis tes deux-an, tu lui as offert un dessin et lui sa peluche et depuis vous ne vous êtes plus quittés. ◊ Adolescence mouvementée, t'a pris connaissance de tes sentiments pour lui et depuis tu te détestes, ce n'est pas normal, ce n'est pas accepter, de plus il te considère comme son frère, c'est mal, tu le sais, pourtant tu'arrives pas à passer outre, t'essaie vraiment mais chaque geste, chaque mouvement, c'est comme un baume qu'on t'appliquerait sur le cœur. ◊ Réflexes idiots, à chaque fois qu'il est assit tu vas t'asseoir sur ses genoux et c'est un tic que tu as depuis un peu trop longtemps et puis, il te laisse faire st pas comme si tu allais te faire prier, ce n'est pas comme si tu allais attendre une invitation de sa part, avant de le faire.  ◊ Enfant qui ne se cantonne pas au sucré, salé qui parle beaucoup, seule personne qui pense à manger, enfin, tu es surtout celui qui fait penser à ton meilleur ami de manger surtout, ce n'est pas comme si c'était dangereux pour lui de ne pas le faire ? Si ? ◊ Toujours le corps droit, enfant qui se fait adulte, le visage affichant une expression grave, sourire qui n'apparaît que quand tu le vois. ◊ Tes parents, grande histoire, jamais là à cause du travail et ta mère qui décide d'évacuer le stresse en te frappant, coups s'abattant violemment sur ta carcasse d'ange brisé, ange brûler. ◊ Adolescent qui s'amuse avec les animaux du quartier quand il le peut, quand ils sont là réclamant jeux et caresses alors tu es là pour les contenter, parce qu' par bosser tu as l'impression que tu ne peux rien faire, même aller dehors est un parcours du combattant et tu te sens prisonnier de la narcolepsie. ◊ Refus de prendre des médicaments parce que tu considères ça comme de la drogue, parce que tu s né comme ça et que même si les médicaments pourraient t'aider tu veux pas en devenir accro, parce que tu aimes la douleur que tu ressens à chaque fois, parce que tu te sens vivant, parce que tu es le genre de gars qui se précipite pour aider les autres mais qui ne veut pas se faire aider. ◊ T'aimes pas ton prénom, préfère le "max" entre tous les choix qui se présentaient à toi, t'aime pas te compliquer la vie à ce prénom un peu sortit de nulle partiparte que les gens galèrent à prononcés.


Dernière édition par Maximilien Shepard le Mer 22 Fév - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: He was so easy to love    Lun 20 Fév - 22:44

+1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: He was so easy to love    Lun 20 Fév - 22:44

+2

A VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: He was so easy to love    

Revenir en haut Aller en bas
 
He was so easy to love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) adélaide kane ▶ because nothing is ever easy in love.
» Je suis malaaaaade!...................... Easy Walker
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: Nouvelle version :: Archives administratives-
Sauter vers: