AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 someone new – april & jed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: someone new – april & jed   Mer 8 Mar - 20:06


Vendredi après-midi. Tumulte new-yorkais. Le froid est bien parti pour rester et pourtant, difficile de trouver une place sur le trottoir comme un semblant de refuge, à une table de café. Broadway n'est sûrement pas le meilleur endroit pour espérer trouver quiétude mais Maebh n'a pas trop le choix. Rendez-vous avec Jed, parti plus tôt dans la matinée rencontrer une personne au nom échappant à la mémoire plutôt sélective de sa soeur. Sûrement quelqu'un de l'orchestre ou bien une amante, dont elle n'avait pas encore idée. « Excusez-moi ? » Une voix masculine sort Maebh de sa rêverie. Un serveur. À peine vingt ans, si ce n'est moins. Visiblement quelque peu anxieux. Il doit sûrement commencer un nouveau job. Maebh compatit. Elle aussi, est passée par là. «  Vous avez déjà commandé ? » Sourire gêné, il remet en place ses lunettes avant de sortir l'étrange boîte de commande servant, justement, à rentrer les commandes des clients. « Non, je prendrais un café liégeois, s'il vous plaît. Merci. » Parce que pourquoi pas. Il disparaît en un battement de cils et revoilà Maebh seule face à ses pensées. Elle observe les alentours, comme elle aime tant faire. Le café grouille de monde. Entre les gens, qui, comme elle, décident de s'y poser et ceux espérant attraper un déca avant la réunion de trois heures, les employés semblent avoir de quoi s'occuper. La table à sa gauche accueille un couple, sûrement des touristes. Maebh croit y entendre parler de l'allemand ou serait-ce seulement du polonais ? Aucune idée. Quoiqu'il en soit, les guides étalés sur la minuscule surface se voulant meuble en disait long sur la nature de leur présence. À droite, une jeune femme, elle aussi, seule. À ses côtés, un étui, sûrement celui d'un violon. Maebh sourit, pensant soudainement à son musicien de frère. Qu'elle était heureuse, de l'avoir rejoint. Maman avait raison. Comme toujours. Une nouvelle fois, Maebh est extirpée malgré elle de ses pensées. Bruit strident d'une tasse s'écrasant au sol, après avoir, en chemin, étalé son contenu sur le pauvre chemisier blanc de sa voisine. Le serveur se confond en excuses, à la fois envers cette dernière mais aussi envers l'irlandaise, qui voit son délice glacé peindre la table et les vêtements d'à côté. « Attendez, je crois avoir de quoi vous aider. » Maebh entreprend la difficile tâche que de fouiller dans son sac mais réussit avec plus ou moins de rapidité à en tirer un paquet de mouchoirs. « Faut pas en vouloir au serveur. Je mettrais à main à couper que le stress a eu raison de son adresse. » Enfin, en attendant, l'inconnue reste recouverte de glace et autre crème chantilly.
 

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 


Dernière édition par Maebh Gaffney le Dim 7 Mai - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Dim 19 Mar - 19:30

Il ne me reste que quelques heures à tuer avant d’aller à mon cours de violon, avec l’orchestre. Autant dire qu’il me tarde d’y être, non seulement pour pouvoir jouer de cet instrument que j’aime tant mais surtout pour le revoir. Je me languis de voir son sourire, son air si mystérieux depuis la dernière fois que nous nous sommes croisés, telle une adolescente en plein crush. Je décide de passer quelques minutes au café se trouvant non loin de notre lieu de répétition. A cette heure, le café doit être bourré de monde mais j’ai espoir de réussir à trouver une petite place, pour pouvoir étudier ma partition en toute tranquillité. J’ai pour habitude de le faire chez moi, mais j’ai envie de profiter de cette belle journée pour une fois. De sortir un peu de ma solitude pour m’ouvrir au monde extérieur, plutôt que de passer ma journée à penser à lui. Je trouve rapidement un serveur qui prend gentiment ma commande – un café au lait – avant de réussir l’exploit de me trouver une table, non loin de l’entrée. Le courant d’air va surement m’offrir un léger rhume dans les prochains jours mais je vais faire en sorte de survivre à cela. J’attends sagement ma boisson tout en posant mon violon sur le côté, avant de mon téléphone de mon sac pour y jeter un coup d’œil rapide. Aucun message. Comment ai-je pu croire que j’aurai de ses nouvelles ? C’est idiot, nous nous voyons dans quelques heures et il a probablement bien mieux à faire que de prendre de mes nouvelles. Perdue dans mes pensées qui sont portées sur le même sujet, je sursaute lorsque je sens une boisson plutôt fraiche sur mon buste. Je baisse la tête, découvrant ainsi le carnage sur mon chemisier blanc. A croire que ce n’était pas une si bonne idée de sortir aujourd’hui. Une jeune femme, dont le visage me semble familier, tente de m’aider, en me proposant un paquet de mouchoir assez rapidement, pour m’aider à retirer cette vilaine tâche. « Je suppose que cela m’apprendra à mettre un chemisier blanc. » Soudain, la pire idée me vient en tête. « Oh mon dieu, est-ce qu’on voit ce que je porte en dessous !? » Je demande alors doucement à la jeune femme. « Ce n’est pas grave, ne vous en inquiétez pas. » Je dis alors, à l’égard du pauvre serveur qui ne sait plus où se mettre. Je suis moi-même très maladroite, surtout quand la situation me gêne ou me stresse. Alors je suppose que ce genre de chose aurait pu m'arriver, si j'avais été à sa place.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 21 Mar - 17:21


Maebh tente de trouver une solution plus efficace qu'un simple mouchoir, en vain. La tasse n'avait vraiment pas épargné le chemisier de la pauvre inconnue, passé du blanc immaculé à une marron peu ragoûtant. « Je pense que cela partira au lavage. Heureusement, parce qu'il est vraiment très joli. C'est indiscret si je te demande le magasin ? » Sourire en coin. L'irlandaise se veut certes réservée mais pas forcément renfermée. Elle aime parler aux gens, si ceux-ci se veulent conciliants et sympathiques. Au vu de sa réaction des plus mesurées, sa voisine semblait être de ces personnes. Voilà que les traits de son visage deviennent bien plus sérieux. L'américaine pense voir son vêtement devenir transparent. Maebh s'autorise un coup d'oeil, avérant les faits. « Un tout petit peu. Rien de choquant, si cela peut te rassurer.  » Elle aurait bien son gilet à lui prêter, mais celui-ci ne recouvre pas vraiment la zone en question. Le pauvre serveur, quelque peu dérouté, se confond une nouvelle fois en excuses avant de promettre une nouvelle boisson aussi vite que possible. « Le pauvre... » lâche Maebh, tout en jetant un coup d'oeil à son portable. Aucun message, pas un appel. Mais que pouvait bien faire Jed ? Elle soupire, observe du coin de l'oeil sa voisine tenter de réparer du mieux que possible les dégâts. « Surtout ne pas mettre de l'eau. Ça ne fait qu'empirer les choses. Enfin, d'après ma mère. » Maebh se surprend à converser aussi aisément avec l'inconnue, qui peut-être pourrait trouver cela déplacé. Qui sait ? Le violon posé aux côtés de celle-ci attire une nouvelle fois l'attention de l'irlandaise. Tout semble décidément faire appel à son frère. « Vous êtes musicienne ? C'est marrant, mon frère aussi.  » Quitte à attendre Jed, autant passer le temps en discutant avec qui le veut bien. Surtout que pour des raisons qu'elle ne comprenait pas vraiment, Maebh trouvait l'inconnue plutôt sympathique.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 21 Mar - 20:37

Quelle était la probabilité qu’une telle chose m’arrive ? Nulle, je pense. Mais le karma semble être totalement contre moi aujourd’hui et je me retrouve désormais avec une boisson froide sur mon nouveau chemisier. Moi qui voulais plaire à mon chef d’orchestre, voilà qui tombe désormais à l’eau. Heureusement, une jeune inconnue adorable me vient en aide, me permettant ainsi de ne pas déprimée face à une telle maladresse. Son compliment me fait d’ailleurs sourire, il s’agit là d’une des rares fois où quelqu’un daigne me complimenter sur ma tenue vestimentaire. Trop classique pour certains, trop hasbeen pour d’autres, rares sont les fois où je me suis réellement bien sentie dans ma peau. « Oh merci, il est tout neuf. Ou était, je crois que c’est plus approprié. Je l’ai trouvé dans une boutique non loin de Broadway. » Une petite boutique, bien loin des grandes enseignes que tout le monde s’arrache. Je suis plutôt du genre à privilégier les personnes dans le besoin, qui peinent à garder leurs boutiques ouvertes face à la concurrence très forte. Mais voilà que mon esprit dérape et que je m’imagine le pire : la transparence de mon fameux chemisier. Mon dieu, je sens déjà mes joues devenir plus chaudes, signe qu’elles doivent probablement devenir de plus en plus rouges. La jeune femme me confirme que mon soutien-gorge est légèrement visible, ce qui est loin de me rassurer. « Je n’achèterai plus jamais de blanc. Tout le monde va me regarder lors de la répétition, mon dieu comme vais-je bien pouvoir faire ? » Je prend la chose trop à cœur, encore une fois. Les gens se fichent pas mal de la couleur de mon soutien-gorge, ils seront concentrés sur le morceau. Mais que va penser Jedediah ? Je n’ose l’imaginer. Je tente avec difficulté d’estomper cette fichue tâche mais rien n’y fait, elle semble encrée sur le tissu. « Je pense que votre mère a totalement raison. » Dis-je alors, en jugeant l’état catastrophique de la tâche. Autant arrêter de me battre, il n’y a plus rien à faire. Et tandis que je réfléchi à une solution pour ne pas mourir de honte, la jeune femme m’interroge sur ma passion, en me parlant de son frère. Etrange, comme coïncidence… « Je suis violoniste, j’en joue depuis toute petite. Et je joue également dans un petit orchestre, depuis quelques temps. Votre frère joue d’un instrument en particulier ? » Je demande alors, pour continuer dans la conversation. « Au fait, je m’appelle April. » Maintenant, les présentations sont faites.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Dim 26 Mar - 19:23


Le cerveau de Maebh s'active, face à la détresse de la pauvre musicienne. C'est sûr qu'arriver aux répétitions ainsi vêtue n'était pas vraiment approprié, surtout si le chef d'orchestre n'était pas conciliant. Allez savoir pourquoi, l'irlandaise imaginait celui-ci vieux, aigri et des plus déplaisants. Même si cela n'était que du à son imaginaire, raison de plus pour chercher de quoi en venir en aide à la dénommée April. « J'ai une idée, un peu bizarre, je dois l'avouer mais si tu veux, on peut échanger nos hauts ? Enfin, faut qu'on aille se cacher dans les toilettes, bien sûr mais on pourra s'arranger après pour se revoir, haha. » Ce n'est pas comme si elle avait de grandes obligations ou la reine Elizabeth qui l'attendait dans l'heure qui suivait. « Je n'ai rien à faire personnellement, mon frère doit juste me rejoindre ici mais il en rigolera, c'est sûr. » La suite de la conversation se tourne vers lui, d'ailleurs. Maebh pourrait bien conter la douce histoire, si ce n'est épopée liant Jed à son instrument fétiche mais l'inconnue il n'avait sûrement pas toute la journée. « Il joue du violoncelle, depuis longtemps lui aussi. » Le ton de Maebh vient accentuer l'adverbe de temps, tandis que les souvenirs du petit Jed s'essayant petit prodige lui reviennent. Viennent enfin les présentations. April, Maebh. Maebh, April. Très joli prénom, qu'elle pense, la nouvelle venue. « Enchantée. Moi, c'est Maebh. » Se présenter à New York amusait vraiment Maebh, qui aimait observer les différences réactions des personnes rencontrées, souvent surprises par ce prénom pour le moins pittoresque, si ce n'est folklore. « C'est pas très courant ici, j'imagine. » Surtout écrit comme le sien était, à l'ancienne. Inutile de préciser qu'elle débarquait tout droit d'Irlande, April devait l'avoir remarqué à son accent, pour le moins évident.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Lun 3 Avr - 14:59

Cette fois c’est sûr : la journée s’annonce compliquée et je n’aurai définitivement pas dû me lever ce matin. Il y’a des jours comme ça, où les choses ne se passent jamais comme prévu. Heureusement, le destin a mis sur ma route cette jeune femme adorable, qui me propose gentiment son Tshirt en remplacement de mon chemisier souillé. Un geste admirable, rempli de générosité, qui me touche. « Oh je… Je ne voudrais pas abuser. » J’avoue, gênée par cette gentillesse dont peu de gens sont capables à New-York. Heureusement, la jeune femme me rassure rapidement en me disant qu’elle n’a rien de prévu et que porter mon chemisier n’aura aucune incidence sur elle. « Tu pourras lui expliquer que tu es tombée sur la femme la plus malchanceuse de New York, dans ce cas. » Je dis en riant, ne remarquant même pas que le vouvoiement s’est arrêté entre nous, de façon très naturelle d’ailleurs. Ma curiosité est tout de même rapidement mise à rude épreuve lorsque la rouquine me parle de son frère. De loin, tout semble se rapporter à Jedediah, mais je chasse rapidement ces vilaines idées. Je dois être trop éprise de lui pour penser que cette jeune femme le connaît, c’est idiot. Elle ne semble pas du coin, en plus, ce qui éloigne l’hypothèse selon laquelle Jed serait son frère. « C’est un instrument magnifique, que peu de gens maitrisent. » J’ajoute alors, admirative. « Tu es musicienne toi aussi ? » Je demande aussitôt, curieuse. Elle semble s’y connaître un peu, ce qui laisse sous entendre qu’elle est issue de ce milieu, de près ou de loin. La jolie rouquine se présente à son tour, et une fois encore son nom m’interpelle. Cela ne sonne pas très Américain, encore un détail idiot qui ne doit être que le fruit de mon imagination. « C’est très joli mais pas très courant, en effet. Ecossaise ? » Je demande alors, en toute innocence.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Ven 7 Avr - 16:53


En réfléchissant, Maebh se dit qu'elle était peut être allée un peu vite, à proposer un échange anodin de vêtements comme cela, sans trop prévenir. Pas que cela la dérangeait vraiment, elle ne voulait que se rendre utile mais elle ne connaissait pas le moins du monde la jolie April ni comment elle pouvait aborder ce genre de propositions, de toute façon très singulière. Certaines personnes auraient pu vite s'offusquer mais April, elle, semble simplement surprise (ce qui en soit était des plus logique), de quoi rassurer bien vite l'irlandaise, toujours à penser après avoir agit. « C'est comme tu veux, franchement, cela ne me dérange pas. Je conçois que c'est pas courant, comme pratique, l'échange de t-shirts... » Elle rit, replaçant une mèche de cheveux qui pense pouvoir revendiquer son indépendance. « ... mais je ne sais pas comment est le chef d'orchestre avec lequel tu travailles après, je me rappelle du premier de mon frère, quelle peau de vache ! Du coup maintenant, j'ai tendance à tous les imaginer comme cela... Donc si cela peut te sauver, tu m'en verras ravie. » Maebh ne se souvenait pas du doux patronyme de cet horripilant personnage, simplement de sa moustache pour le moins comique et ses grands airs, toujours à râler au moindre écart de conduite. Aimable comme une porte de prison, même avec les proches de ses élèves. « Oh non, j'ai laissé ça à mon frangin, il est beaucoup plus doué que moi... Je suis plus branchée littérature. » Elle aurait bien tenté le piano, mais l'idée de devoir apprendre l'intégralité du solfège l'avait profondément découragée. Mais maintenant qu'elle y pense, Maebh se dit que sa vie avait toujours été influencée par la musique, malgré son absence d'expérience personnelle. Jed, Salim. Le coeur de la brune se serre, lorsque le deuxième nom ose se concrétiser dans son esprit. Elle ne l'avait pas revu depuis si longtemps, pourquoi penser à lui maintenant ? « Irlandaise. T'inquiète, je ne t'en veux pas, l'autre jour, on m'a demandé à quoi ressemblait la vie en Australie, c'est pour te dire... » Bon, le voisin de Jed n'était pas vraiment des plus brillants mais Maebh devait reconnaître que les accents sont très souvent difficiles à différencier.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 


Dernière édition par Maebh Gaffney le Mar 18 Avr - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mer 12 Avr - 19:26

En temps normal, je pense que jamais je n’aurai pu accepter l’aide d’une parfaite inconnue. Qui plus est, je ne suis pas du genre à échanger mes vêtements et à être inquiète de mon apparence. Les gens ne se retournent pas sur moi, je suis bien trop discrète pour cela. Mais assister à une répétition de l’orchestre dans cet état, c’est bien au dessus de mes forces. Jedediah serait sans doute amusé, mais le regard des autres posé sur mon chemisier transparent me ferait probablement mourir de honte. « Peu courant en effet mais cela me sauverait la vie. » Clairement, puisque j’éviterais une crise cardiaque, provoquée par la gêne et la honte. La jeune femme est réellement sympathique, je crois que je pourrais rapidement devenir amie avec elle. D’ailleurs, le courant passe bien entre nous et nous avons un point commun : la musique. Indirectement pour elle, mais elle semble tout de même baigner dans cet univers. Elle me parle de son frère et je ne peux m’empêcher de penser à Jedediah. Les mots de la jeune femme me rattachent à lui mais je me répète qu’il doit s’agir d’une drôle de coïncidence. Et puis, Jed n’est pas peau de vache contrairement au frère de la jeune femme. « Il est très froid, distant. Mais je suis certaine que mon chemisier transparent le ferait rire, ce qui me ferait mourir de honte au passage. » Je confie alors, en souriant. Elle va probablement me considérer comme une coincée, beaucoup de gens pensent la même chose. Mais je suis ainsi, je ne risque pas de changer de sitôt. J’interroge la jolie rouquine sur la musique, qui semble plus littéraire que manuelle. Je ne peux m’empêcher de rire. « J’aime beaucoup la littérature également. » Cela nous ajoute un point en commun, confirmant ainsi mes pensées sur notre bonne entente. Les présentations faites, je ne peux m’empêcher de l’interroger sur ses origines. Non seulement par curiosité mais aussi pour chasser une bonne fois pour toutes mes pensées, qui ne cessent de se mettre dans tous leurs états dès qu’une chose se rapporte au chef d’orchestre. Malheureusement pour moi, elle me confirme ses origines qui sont les mêmes que Jedediah. Je sens la chaleur me monter, je ne sais pas comment lui dire ce que je pense. Ce serait sans doute idiot, je dois me faire des idées. « Je rêve d’aller en Irlande. » Je rétorque alors. « Et pourquoi New-York ? » Simple curiosité, à nouveau.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 18 Avr - 19:14


April ne s'était donc pas brusquée, heureusement. Elle semblait même accepter la proposition de l'irlandaise, ce qui rassura quelque peu cette dernière. « Je propose qu'une fois nos boissons terminées, on procède à l'échange ! » Elle rit, consciente que ces mots pris dans un tout autre contexte pouvaient donner l'impression qu'un rassemblement aux issues illégales allait avoir lieu dans l'enceinte de ce simple café, aux allures pourtant si tranquilles. « Je comprends, moi non plus, je n'aime pas vraiment attirer l'attention – surtout comme ça. » Maebh ne peut s'empêcher que de compatir avec April, s'imaginant elle aussi bien gênée devant ses hypothétiques collègues musiciens, une tâche marron étalée sur toute la poitrine. Le serveur, toujours aussi désolé, interrompt un instant la conversation pour servir les boissons commandées. Il repart, sans un mot, espérant sûrement s'être d'une certaine manière rattrapé. « Vraiment ? T'aimes un genre en particulier ? » Maintenant que la conversation était lancée, autant faire connaissance. Surtout qu'il était question de littérature et dieu sait qu'une fois lancée dans ce sujet, il était difficile d'arrêter Maebh. « Je suis sûrement pas objective mais c'est un très beau pays. » Pincement de coeur, quand elle repense aux rues de son Dublin chéri. Maebh aimait New York, bien plus qu'elle ne l'aurait elle-même imaginé en si peu de temps mais jamais il ne détrônerait la place qu'occupait sa ville natale dans son coeur. « Longue histoire – Mais, pour faire court, j'avais besoin de voir autre chose que Dublin et puis faut dire que mon frère m'a peut-être un peu kidnappée, histoire que je le rejoigne ici. » Elle n'allait pas s'étaler, raconter la maladie de sa mère, le refus catégorique de son père. « Tu disais que tu jouais dans un orchestre, non ? Peut-être que tu le connais, enfait. Enfin, tu me dirais, il doit y avoir pas mal d'orchestres ici... » Le monde serait sacrément petit. « Jedediah, Jedediah Gaffney ? Enfin, j'imagine qu'on ne l'appelle que Jed, ici. » Maebh boit une gorgée de son café liégeois, loin de se douter une seule seconde qu'April était en effet une connaissance de son aîné. Et même plus, si affinités.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Sam 22 Avr - 11:17

Heureusement que je suis tombée sur cette jeune femme adorable. Faire un échange de Tshirt n’a rien de commun, mais je suis tellement désespérée à l’idée que quelqu’un me voit dans cet état, dévoilant légèrement ma poitrine, que je serais prête à accepter n’importe quel deal. « Parfait. En espérant que ce pauvre serveur ne soit plus maladroit d’ici là. » Je dis en riant légèrement. Le pauvre, il doit se sentir mal à l’aise et j’aimerais pouvoir le rassurer mais j’en suis incapable. J’explique alors à la jeune femme que je ne suis pas du genre à attirer l’attention, ni même à apprécier que les regards soient posés sur moi. Pour ainsi dire, je déteste cela et je n’arrive pas à tenir en place lorsque c’est le cas. J’ai toujours manqué de confiance en moi, et je crois que ceci explique ma timidité presque maladive et le fait que je sois souvent mal à l’aise. Malgré cela, la jeune femme semble partager mon point de vue et me ressembler sur certains points, ce qui me rassure sur le fait que je ne suis pas un cas désespéré. « Oui, c’est digne d’une comédie n’est-ce pas ! » Ce genre de situation ne se voit que dans les films, habituellement. Je ne pensais pas le vivre un jour, mais peut-être que toute cette situation était un signe du destin pour que je rencontre cette femme. Nos boissons arrivent et je ne peux m’empêcher de sourire au serveur, d’un air compatissant. La conversation dérive sur la littérature, après avoir parlé de musique. « J’adore les thriller et romans policiers. Je les dévore en quelques jours, généralement. Et toi ? » Je dis alors, contente de pouvoir partager un peu sur des choses simples. Je ne suis pas du genre à m’ouvrir, ni même à me faire de nouveaux amis mais finalement, je remercie ce jeune serveur d’avoir mis la rouquine sur ma route. Bien qu’elle m’intrigue, je ne peux m’empêcher de sentir que quelque chose en elle me rappelle Jedediah. Ils ont beaucoup de points communs, le même accent… J’ai beau croire qu’il s’agit d’une coïncidence, cela commence à faire beaucoup. Elle me parle de son pays, de sa venue ici suite à mes interrogations. Mon cœur se resserre, je sens la chaleur me monter. Il n’y a plus aucun doute, je pense sincèrement qu’elle connaît mon chef d’orchestre. « Ton frère a l’air d’être très protecteur. » Je commente alors, en souriant. Mais quand elle parle de l’orchestre et cite enfin son nom, mon sang ne fait qu’un tour. Je sens mon cœur palpiter, la sueur me gagner. « Je… Il faut que j’aille aux toilettes, excuses moi. » Je tente de rester de marbre, mais je pense que la gêne peut se lire sur mon visage. Si bien que je décide de m’éclipser dans les toilettes pour envoyer un message à Jedediah. J’affronte le regard des gens le temps d’arriver au fond de la boutique, et m’enferme dans la pièce quelques instants pour échanger quelques textos. Je ne sais pas quoi faire, ni quoi dire. Heureusement, Jedediah me propose de nous rejoindre et même si notre relation est étrange, je me sens rassurée. Je regagne la table, beaucoup plus calme. « Je le connais, en effet. C’est mon… chef d’orchestre. » Je dis alors, en la regardant. « Je me disais bien que j’avais déjà vu ton visage quelque part. Il a une photo de toi, dans son appartement. » Oh non, April tais-toi ! Je viens de lui avouer que je me suis déjà rendue au domicile de Jed, je n’aurai pas dû. « Nous y avons répéter, un jour. » Je tente de me rattraper, à nouveau.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Dim 7 Mai - 19:55

Musique, littérature. April et Maebh partageaient décidément bien des points communs, aussi banals ceux-ci soient-ils. « Ça peut sonner bateau mais je n'ai pas de genre particulier, je lis un peu de tout. Même si, en ce moment, je lis beaucoup de science-fiction. Aucune idée pourquoi. » S'y rajoute un troisième, plus surprenant. Jedediah, le frère. L'irlandaise ne comprend pas tout de suite, lorsque la brune disparaît subitement aux toilettes. Le troc de vêtement n'aura donc finalement pas lieu. Quelque peu décontenancée, Maebh reprend une gorgée de café liégeois, cherchant dans son comportement quelque chose qui aurait pu froisser l'américaine – en vain. Au passage, elle dégaine de sa poche arrière son cellulaire et fait comprendre à Jed que son retard commençait à se faire sentir. Si l'aîné Gaffney pouvait arriver dans les prochaines secondes, il offrirait à Maebh une issue, si jamais la situation avec April devenait gênante. La première ne comprenait après tout toujours pas pourquoi la seconde s'en est allée comme cela. Voilà celle-ci qui fait son retour, les traits plus détendus. Elle reprend place non loin de Maebh et lui avoue connaître Jedediah. Décidément, le monde était vraiment petit, la serveuse enchaînant les rencontres  – ou retrouvailles – loin d'être anodines. « Ton chef... ? Ah, bon, alors ce n'est définitivement pas une vielle peau. Enfin si, au réveil, tu me diras... Ne t'en fais pas du coup, pour ton chemisier, Jed comprendra. » Soulagée, Maebh se met à rire, repensant à ce qui avait été dit sur le dit chef d'orchestre. Un sourcil s'arque, lorsque April mentionne son portrait fixé sur un mur de l'appartement. L'américaine aurait-elle donc déjà foulé le sol du repaire Gaffney ? Quelques bribes de questions viennent germer dans l'esprit de la petite soeur. Se pourrait-il qu'April soit un petit plus qu'une simple musicienne pour Jed ? Cela expliquerait le rose sur ses joues et sa fuite soudaine lorsque l'irlandais vint à être mentionné. Maebh, néanmoins, ne soulève pas ce point, n'osant mettre April une nouvelle fois dans l'embarras. Elles se connaissent à peine, après tout. Jed, en revanche, allait avoir droit à un petit interrogatoire – le seul moyen d'obtenir un tant soit peu d'informations sur la vie sentimentale du jeune homme, même lorsque l'on est sa petite soeur.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1067
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©aslaug. (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, kostya.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Dim 7 Mai - 22:46



I told her from the start, destined to be hard
I told her from the start, I'll break your heart


Le Cygne, Saint-Saëns. Ta pièce favorite depuis le début de ta formation musicale. Ta mère t'accompagnait au piano, et elle pleurait toujours au dernier coup d'archet. Tu as recommencé à le jouer, inlassablement, jamais satisfait. Seulement, c'est un morceau que tu ne partages pas, que l'orchestre ne jouera jamais sous ta direction, et ce car, dernièrement, il te faut toute ton attention et ta concentration pour ne pas en pleurer. Tu ne supportes plus les souvenirs de ton enfance, de ta famille, et d'Aidlinn. Tu comptes les jours, toujours effrayé au réveil, craignant que l'une des notifications encombrant ton téléphone soit la nouvelle que tu redoutes. La fin. Trop effrayé, tu n'en as pas dit un mot à ta petite soeur. A vrai dire, tu évites d'autant plus le sujet avec elle qu'avec les autres. Tu voulais l'éloigner, qu'elle pense un peu à autre chose, tu serais bien le dernier à évoquer votre mère en sa présence. Nul besoin de le rappeler, de toutes manières, tu ne doutes pas qu'elle soit autant dans son esprit que dans le tien. Seulement, aujourd'hui, lorsque tu entreprends de jouer, les cordes sont détendues. Les chevilles ont semble-t-il lâché durant la nuit, la faute aux variations de température. Son rauque, désagréable, la journée commence bien. Et elle ne fait qu'empirer, les embouteillages sont de mise lorsque tu te rends chez le luthier, celui-ci met un temps fou à faire son travail, et tu en oublies presque ton rendez-vous avec ta soeur. Ce dernier t'est rappelé par nulle autre que April, ce qui a tout de surprenant. Elles se dont donc rencontrées, sans ton concours, reste à découvrir si c'est une bonne chose. L'échange avec la violoniste laisse place à un message de Maebh, et tu ne tardes pas à prendre congé du luthier afin de les rejoindre dans Broadway. Embouteillages, à nouveau, mais de courte durée. Tu finis par enfin pénétrer dans le café, comme au bout d'un long périple. Ton regard balaie la clientèle, c'est une question de secondes avant que tu ne les aperçoives. April, tu sens ton cœur imploser en la voyant. Tu ne peux cependant pas te permettre de montrer une quelconque gêne devant Maebh, vos affaires sont assez loin d'être réglées et tu peux compter sur ta cadette pour s'en mêler si elle se doute de quelque chose. Tu t'avances donc feignant la confiance, et adresses un sourire aux demoiselles. Comme promis tu ne prêtes pas attention au chemisier taché de la violoniste. Tu embrasses le front de ta soeur. « Excuse mon retard, j'ai joué de malchance aujourd'hui. » Tu pivotes vers la nouvelle connaissance de la jeune femme. Tu ne peux, malgré tout, t'empêcher d'embrasser sa joue. « Bonjour, April. C'est amusant que vous vous rencontriez ainsi. » Amusant, disons donc cela. Tu te permets de prendre une chaise et de t'installer. « J'espère que je n'interromps rien... » Tu ne sais ce qu'elles ont déjà pu se dire à ton sujet. Maebh sait-elle quoi que ce soit ? Et April, aurait-elle appris des choses ? Tu es en terrain inconnu.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 9 Mai - 16:42

Je suis ravie de trouver quelqu’un qui me ressemble, quelqu’un qui partage les mêmes passions que moi. Je n’ai pas beaucoup d’amis ici, bien trop timide pour me livrer au monde. J’ai souvent été déçue, prise pour une imbécile mais avec Maebh, tout semble si différent. Elle est adorable et le feeling fait parfaitement bien les choses depuis quelques minutes. « Je n’ai jamais été attirée par la science fiction mais je suis sûre que c’est génial à lire. » Peut-être que je devrais tester, à l’occasion. Mais pour le moment, le sujet dérive vers un homme que nous semblons avoir en commun une nouvelle fois : Jedediah. Je me doutais bien que cette jeune femme ne m’était pas inconnue, j’aurai dû faire le rapprochement dès le début. Je me sens mal à l’aise, je ne sais pas vraiment comment gérer les choses si bien que je m’échappe aux toilettes pour appeler le jeune homme à la rescousse. Ce dernier ne tarde pas à me rassurer sur sa venue. Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée, quand j’y pense. Comment vais-je pouvoir faire face à mes sentiments devant sa sœur ? Je ne suis pas douée avec tout cela, mais c’est un défi que je me lance. Il faut que j’y arrive, que je ne perde pas pieds devant les deux Irlandais. Je regagne ma place et explique la situation à Maebh, qui doit être perdue face à mes agissements. « Oh il est charmant, tout de même. » Mince, je n’aurai pas dû dire ça. Je me pince l’intérieur des joues mais suis de nouveau sauvée, puisque le jeune homme ne tarde pas à faire son entrée. Saluant sa sœur, je l’observe en sentant mon cœur battre bien trop fort dans ma poitrine. Jedediah s’approche, embrassant ma joue sans même que je ne sois préparée à un tel geste. Cette fois c’est sûr, mon cœur va définitivement sortir de ma poitrine… Mes joues sont bouillantes, il faut que je me reprenne. « Oh euh non. Maebh est ma sauveuse, elle m’a gentiment tenu compagnie après cet accident de café. Ce pauvre serveur n’a pas fait attention à moi et… Maebh m’a proposé un échange de Tshirt. » Je dis alors en riant, consciente que cela est très gênant. « On parlait musique, littérature… Ce genre de choses. » J’ajoute alors.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Ven 2 Juin - 16:24

Charmant, Jed ? Tiens donc. Quand Maebh voit son frère arriver, elle ne laisse rien paraître. Pas un sourire malicieux, celui qui lui ferait comprendre qu'ils allaient devoir parler – même si clairement, ils allaient devoir parler – ne vient peindre ses traits, juste une moue faussement embêtée, rapport à son retard. « Toujours là quand il faut, tu le sais bien. » Elle s'adresse à son frangin, levant un sourcil l'air amusé. Gorgée de café liégeois et Maebh observe l'air de rien l'échange entre sa nouvelle connaissance et son si discret frangin. « Échange auquel on a toujours pas procédé...  Maintenant que le chef d'orchestre est au courant, il ne devrait plus y avoir de problème. Enfin, au besoin, tu peux toujours prendre le mien. » Elle se retourne vers le musicien, espérant trouver dans son regard une approbation. « C'est quand même une sacrée coïncidence, tu ne trouves pas ? Je veux dire, la probabilité pour que je me retrouve à côté de ton amie... enfin, collègue ? – On dit quoi, dans un orchestre, enfait ? » Bon, d'accord. Elle l'avait fait exprès. Juste pour voir leurs réactions. Et aussi pour pouvoir mettre des mots sur la nature de cette relation de Jed, dont elle ignorait jusque ici tout. Quitte à passer pour une fille un peu à côté de la plaque. « Tu bois quelque chose, Jed ? » Il avait certes une répétition dans peu de temps mais la raison initiale de leur venue ici était après tout pour passer un peu de temps ensemble. Et le fait qu'April soit présente ne dérangeait pas du tout l'irlandaise. Loin de là. Elle luttait simplement contre l'envie de lâcher une question, du but en blanc. Concernant le baiser sur la joue d'April, devenues rosées en l'espace d'un battement de cils, par exemple. Mais elle s'abstient, Maebh. Pour l'interrogatoire gênant, il faudra attendre d'être rentrée à l'appartement.

Spoiler:
 

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1067
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©aslaug. (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, kostya.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 6 Juin - 17:22

Tu es parfaitement conscient que cette rencontre va mener à une petite conversation, et tu n'es pas pressé de te retrouver en tête à tête avec Maebh en rentrant ce soir. La connaissant, tu vas avoir du mal à échapper à la discussion. Tu seras sans doute réellement épuisé, mais tu ne comptes pas sur ta soeur pour se montrer compréhensive et te laisser tranquille jusqu'au matin. Tu n'auras pas de répit tant qu'elle ne saura pas ce qui se passe, et quelque chose te dit qu'elle va te traiter d'imbécile. « Bien sûr Mae, et aussi quand il ne faut pas », souris-tu, clin d'oeil en prime. Tu sais pertinemment qu'elle vous observe, April et toi, et tu fais de ton mieux pour rester naturel. De toutes manières, tu n'as jamais eu aucun talent pour le théâtre, tu ne sais pas faire semblant. Prenant place, tu écoutes la jeune violoniste t'expliquer les circonstances de leur rencontre et ce dont elles ont discuté jusqu'à présent. Tu esquisses un sourire, pivotant vers Maebh au son de sa voix. « Effectivement, tu n'as pas besoin de changer, mis à part si tu ne te sens pas à l'aise comme ça. Maebh a l'habitude d'être tâchée, ça ne choquera vraiment personne sur elle. » Tu adresses un sourire moqueur à l'intéressée, incapable de ne pas la taquiner même lorsque vous êtes accompagnés. Tout comme elle ne peut s'empêcher de tenter de te mettre mal à l'aise. Tu la fusilles discrètement du regard, ne voyant que trop bien ce qu'elle essaye de faire. « Honnêtement je n'en sais rien, collègue doit fonctionner. Et tu peux dire amie », lâches-tu, glissant un regard à April, avant de revenir sur Maebh pour lui faire comprendre du regard qu'elle n'a pas intérêt à poursuivre sur cette pente là. « Oui, je vais prendre un thé, il me faut au moins ça. » Chacun son calmant, tu es irlandais après tout. Tu fais signe au serveur, arborant un léger sourire par politesse, et passes rapidement ta commande avant de revenir à tes interlocutrices.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 420
pseudo : .gasoline / Mégane
face, © : clarke ©alaska (avatar) - dia89 (ship) marc levy (quote)
double compte : freya braxton (dianna agron)
âge : vingt sept ans
statut : elle préfère éviter que son coeur fragile ne soit brisé mais ressent des sentiments pour son chef d'orchestre ténébreux
métiers/études : professeur de violon pour les enfants, elle joue également dans un orchestre.
logement : April réside dans un petit appartement à la décoration vintage, dans Broadway
guilty pleasures : le violon ◊ le piano ◊ le chocolat ◊ les moments passés avec Jed ◊ le jus d'orange ◊ la vie

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: 1/3 (jedediah, maebh)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Mar 6 Juin - 20:03

Je ne me sens plus du tout à l’aise depuis l’arrivée de Jed. Quand j’y pense, je suis tout de même extrêmement malchanceuse d’être tombée sur la seule femme qui le connaît bien : sa sœur. Qui plus est, sa sœur qui n’est pas originaire de la ville et qui ignore de tout de moi. De nous, si on peut qualifier notre relation ainsi. Je sens mes joues me brûler sous la gêne, la peur qu’elle se doute de quelque chose. Je tente de faire bonne figure mais je suis incapable de cacher mes émotions, de mentir ou de jouer une quelconque comédie. Je sens bien que le chef d’orchestre me lance des regards pour tenter de me mettre à l’aise, mais je doute que cela fonctionne correctement. J’ai beau essayer, je ne parviens pas à calmer mes nerfs et ma nervosité. Et quand ils se mettent à débattre sur mon chemisier transparent et couvert de café, je ne peux m’empêcher de sourire pour tenter de me détendre. Ce n’est pas bien grave, en effet. Mais le regard des autres pourrait bien me faire avoir une syncope. Jed devrait pourtant le savoir, mais il tente gentiment de me rassurer. « Je pense que cela se voit sur mon visage que je suis loin d’être à l’aise. Mon chemisier est totalement transparent, je… je me vois mal arriver à la répétition dans un tel état. » Je regarde Maebh, en la suppliant avec mes yeux émeraude de me donner raison et d’accepter cet échange si gentiment proposé il y’a quelques minutes. Je les observe un court instant se taquiner et me surprend à sourire également. Ils sont très touchants tous les deux, leur complicité est si agréable à voir. Toutefois, la jeune femme est d’humeur taquine depuis l’arrivée de son frère et se questionne sur la nature de notre relation. Bien que la question soit détournée, il est évident qu’elle a remarqué quelque chose entre nous. J’en suis l’entière responsable, je le reconnais et espère que Jed ne m’en voudra pas. « Collègues et amis, voilà. » Je répète de façon très idiote, déstabilisée par cette question que je n’ai pas vu venir. « Mais ton frère reste tout de même mon chef. » Je précise, m’enfonçant probablement sur un terrain bien trop glissant. Jedediah en profite pour commander un thé et je comprends que cette situation risque bien de durer encore quelques minutes. Il faut que je me reprenne, autrement mon cœur risque bien d’être proche de la tachycardie. « J’espère que cette fois-ci, je ne vais pas recevoir du thé sur mon chemisier. » Je tente l’humour, pour me détendre.

_________________

Je t'ai cherché, partout même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serai plus jamais seule. Puisque tu existes quelque part... ☆


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Jeu 15 Juin - 15:57

Jed avait raison, en effet. Rares étaient les fois où cela n'arrivait pas, de toute façon. Au grand de Maebh. L'instant illustrait d'autant plus les propos de l'aîné Gaffney, sa soeur se retrouvant au coeur d'une situation pour le moins cocasse. Il ne fallait pas être diplômé en psychologie humaine pour comprendre que quelque chose se tramait, entre lui et April. La question restait de savoir quoi, encore une fois. Maebh lève les yeux au ciel, suite à la remarque de Jed. Moue faussement boudeuse, qui se fond rapidement en un sourire, lorsque April la relance à demi-mots, la prie de bien vouloir échanger. « Enfin, ce sera surtout April, du coup. » Et non pas l'amie, la collègue, même si la première appellation amusait grandement l'irlandaise. « Et il est comment, comme supérieur ? » Jed allait la tuer. Maebh sentait son regard noir se poser sur elle, sans avoir besoin de se tourner vers lui. Réponse d'April, commande de  Jed. La petite soeur en profite pour proposer à April de procéder au tant attendu échange. « On t'abandonne quelques instants... » Elle emboîte le pas à l'américaine, si bien qu'elle peut rapidement se retourner vers son frère, un air malicieux étreignant ses traits. C'est que Maebh s'imaginait déjà entremetteuse. Mais avant de fomenter le quelconque complot, encore fallait-il qu'elle soit sûre de ne pas se lancer dans une mission impossible. Les deux ressortent avec la chemise de l'autre, de quoi interloquer les quelques clients ayant remarqué leur entrée quelques secondes auparavant. Elles reprennent alors place auprès de Jed et son thé tout juste servi. « Si cela arrive, à la rigueur... » Elle croise alors le regard de Jed et s'arrête. Bon. Elle incarnait peut-être la lourdeur, tous les jours de sa vie. Mais là, il fallait peut-être s'arrêter. « Vous avez répétition à quelle heure, au juste ? » Cette fois-ci, la question était des plus innocente, posée à titre d'information, rien de plus.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1067
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©aslaug. (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, kostya.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: someone new – april & jed   Dim 6 Aoû - 13:47

Il fallait évidemment que tu sois en retard, et que ta soeur ait ainsi l'occasion de rencontrer April. En soit, ce n'est pas gênant, c'est une connaissance de plus pour Maebh dans cette grande ville encore nouvelle pour elle, et la jeune violoniste est à tes yeux exactement le genre de fréquentation qu'il faut à l'irlandaise, seulement tu aurais préféré que cette rencontre se produise plus tard. Lorsque les choses seraient réglées entre vous, ou tout du moins retombées. Maebh n'étant ni aveugle ni idiote, elle ne manquera pas de remarquer vos comportements respectifs, et tu n'as pas hâte d'avoir droit à un interrogatoire complet concernant la nature exacte de votre relation -surtout que tu ne saurais pas véritablement la décrire à l'heure actuelle. Connaissant ta soeur, tu sais qu'elle ne pourra pas non plus s'empêcher de jouer avec tes nerfs maintenant que vous êtes tous trois réunis. Elle ne tarde pas à commencer, et si tu parviens à garder un minimum de naturel, tu vois et sens bien que sa seconde interlocutrice se sent de moins en moins à l'aise. Plutôt que de jouer l'entremetteuse, ta soeur est en train de faire fuir sa cible, un travail que tu as malgré toi déjà bien entamé il y a quelques jours de cela. « Maebh... », siffles-tu entre tes dents puisqu'elle tente d'ignorer le regard que tu lui jettes instantanément en entendant sa question. Ton seul instant de répit venant avec l'échange de hauts que les deux femmes vont entreprendre à l'abri des regards, tu en profites pour reprendre contenance. Ton thé t'est servi peu avant leur retour, et tu souris à la remarque d'April. « Ça n'arrivera pas », t'empresses-tu d'enchaîner lorsque ta soeur s'interrompt, esquissant un sourire gêné. Et un peu exaspéré. « Dans un peu plus d'une demi-heure », fais-tu en consultant ta montre avant de glisser un coup d'oeil à April comme pour vérifier que tu ne dis pas de bêtise, la journée a été longue et si tu le pouvais encore tu prendrais bien la liberté d'annuler la répétition. « Tu veux que je te ramène à la maison avant d'y aller ou tu as quelque chose de prévu ? »

(navrée du retard )

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: someone new – april & jed   

Revenir en haut Aller en bas
 
someone new – april & jed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» April Morgan [Terminer]
» PALAZZO FARNESE, mostra, 17 dicembre - 27 Aprile 2011
» Pathfinder Parachute Group, Parachute basic course n°1 , TEUGE April 2013
» [Avril 2015] My Little Box "Dream Box"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: MANHATTAN :: midtown :: broadway-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: