AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a thousand stars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 0:27


they raise you up just to cut you down.
everard, bethany
|img@daily-vikander /quo@lumineers|

─ patronyme complet: bethany rose katherine everard. peu de gens savent que beth n'est qu'un surnom. beth, pour bethany, le prénom de sa marraine qu'elle n'a jamais complètement adopté. pour le reste, la tradition des everard lui a valu de porter le nom de ses deux grands-mères. deux étrangères qui n'évoquent rien de plus à ses yeux que les lettres inscrites sur son certificat de naissance. everard, du nom de son père, ronald everard. plus qu'un patronyme, elle a surtout hérité de son nom le prestige d'une famille new-yorkaise pur sang. ─ âge, date et lieu de naissance: comme sa soeur avant elle, et son frère après elle, beth est née au lennox hill hospital, en plein coeur de l'upper east side où elle passerait la plus grande partie de sa vie. elle a fêté ses vingt-neuf ans le 10 mars et voit la trentaine approcher non sans crainte.  ─ métier, études et situation financière: au grand dam de ses capitalistes de parents, beth a choisi la voie non-conventionnelle, celle que l'on n'évoque que par des murmures embarrassés à ses voisins. elle a mis à profit son âme d'artiste et son goût indéniable au service des autres, en offrant ses services de décoratrice d'intérieur. l'héritage familial lui permet d'avoir une rente confortable qu'elle garde sur un compte en banque auquel elle ne touche qu'en cas d'urgence. son statut actuel lui permet de largement gagner sa vie. ─ statut civil: fiancée. elle-même n'y croit toujours pas et se rêve déjà femme de. femme du rocker, de l'artiste, de la célébrité, mais surtout femme de l'homme. elle et salim finiront leurs jours ensemble, c'est du moins ce qu'il lui a promis, et tant pis si personne ne doit le savoir et qu'un nombre restreint de personnes dans son entourage se moquent déjà d'elle en l'appelant madame. ─ à new-york depuis: toujours. comme le reste de sa famille, elle y est née, elle y a grandi et y passera probablement le restant de ses jours. new-york, c'est toute sa vie, son passé, son présent et son avenir. ─ caractère: douce, en retrait, sérieuse, ambitieuse, romantique, altruiste, compréhensive, sait ce qu'elle veut, obstinée, ancrée dans ses valeurs, créative, indulgente. ─ groupe: yankees. ─ avatar choisi: alicia vikander.


✯ ✯ ✯

(01). Beth n'a jamais connu que New York. Pur produit de l'élite aristocratique en déclin de la ville, elle a grandi au cœur de Manhattan, a passé la majorité de sa vie dans un penthouse au dernier étage d'un prestigieux hôtel. Opulence cotonneuse, évidente mais discrète, son univers est fait de marques connues et reconnues, de galas, de politesses ampoulées et hypocrites, et d'un ennui profond. Beth n'a jamais été faite pour ce monde-là, auquel elle appartient par naissance plutôt que par choix. (02). Ses parents ont failli la rayer du testament lorsqu'ils ont appris qu'elle ne comptait pas rejoindre les bancs d'Harvard, de Yale, de Princeton à la fin du lycée. Son âme d'artiste a toujours été perçue par son entourage comme un loisir, un hobby amusant mais qui ne forge pas le futur. Chez les Everard, on est homme d'affaire, juge, avocat, politicien. On n'est pas « artiste ». C'est un mot ridicule, artiste, on la voit déjà crever de faim sur un banc du Bronx, ruinée, sans avenir, sans projet. Beth manque d'ambition au goût de ses parents. Pourtant, ironiquement, des trois enfants Everard elle est celle qui a le mieux réussi sa carrière jusqu'à présent. (03). Son choix de carrière est le seul qu'elle ait opposé à ses parents. Pour le reste, elle s'est toujours pliée aux désirs des autres plutôt qu'aux siens. Ce n'est pas qu'elle manque de personnalité, bien au contraire. C'est seulement qu'elle valorise le bonheur des autres bien plus qu'elle ne valorise le sien et son altruisme est à la fois sa pire qualité et son pire défaut. Tous ses choix ne sont faits qu'en fonction du bonheur qu'ils apporteront aux autres, et tant pis si elle aurait parfois préféré prendre une décision qui la rende heureuse, elle. (04). Elle a choisi la voie de la décoration d'intérieur. Après des études d'architecte, elle s'est retranchée dans la branche la plus artistique du domaine – que beaucoup pensent n'être que du glamour. Elle a pourtant appris la plomberie, l'électricité et un tas de trucs de manuels qui feraient frémir la communauté bien pensante de l'Upper East Side, habituée à claquer des doigts pour que tout se passe sous leurs yeux. Beth s'est construit son carnet d'adresses grâce à un réseau très large acquis de naissance, et elle décore les plus beaux appartements de la ville. Elle a même récemment obtenu l'exclusivité pour décorer quatre des plus grandes suites d'un nouveau palace de Manhattan. (05). Elle a toujours entretenu une relation complexe avec sa sœur et son frère. Tous deux sont la progéniture rêvée pour les parents Everard : des requins en puissance, aux dents qui rayent le parquet, des opportunistes qui pensent que tout leur est dû, quand tout ne leur est pas déjà acquis. Ils brillent de mille feux sous les projecteurs, sont sociables et se démarquent dans les cocktails et galas auxquels ils sont conviés. Ils sont tout ce que Beth n'est pas. Tout ce qu'elle n'a jamais réussi à être, même quand elle l'aurait voulu, parce que ce n'est pas naturel pour elle d'être sur le devant de la scène. Elle, elle préfère rester en retrait, leur laisser toute la lumière et se contenter de l'ombre qu'ils projettent. Elle a toujours été la plus discrète des trois et, d'une certaine façon, n'a jamais compris comment ils pouvaient partager le même sang mais être si différents. (06). Elle est passionnée d'antiquités. Rien de moins étonnant pour une décoratrice d'intérieur, mais elle possède un style très défini et reconnaissable, un mélange surprenant d'ancien et de neuf, de design scandinave et de meubles qui auraient plutôt leur place à la Renaissance. Elle passe une grande partie de son temps à chiner dans les boutiques d'antiquaires tables, chaises, et parfois des pièces qu'elle démonte et assemble avec d'autres pour former des objets uniques. Si ce n'est pas aussi prestigieux que de gérer une compagnie au chiffre d'affaires qui se lit par milliards, Beth est plutôt fière du travail qu'elle fait. (07). Beth est une incorrigible rêveuse. Derrière le port de tête altier qu'elle doit à une éducation stricte se cache une jeune femme qui se verrait bien plus à sa place dans le monde réel, mêlée à des personnes qui ont les pieds sur terre et mènent une vie avec aléas plutôt qu'une vie rangée où l'argent suffit à tout réparer. Contrairement à ses frère et sœur, elle se promène régulièrement dans les quartiers moins prospères de New York et s'est longtemps imaginée vivre à Brooklyn, bercée par les contes de Paul Austen sur ce coin de ville. Depuis, Brooklyn est devenu un repère branché et le rêve s'est évanoui, comme tous les autres. (08). Beth est également romantique. Elle ne compte plus les livres et les films qu'elle a lus et visionnés avec comme sujet central l'amour. Avec une passion qu'elle ne cache pas pour le romantisme anglais à la Austen, elle a toujours imaginé sa vie comme dans un film, et tente de se convaincre que rien n'arrive par hasard, que le destin a toujours prévu quelque chose de plus grand, ou de différent. Un peu comme quand elle est tombée amoureuse, par hasard, de Salim. (09). Leur rencontre est digne d'un film et à chaque moment de doute, elle se raccroche à tous les petits riens de bonheur qui ont ponctué leur couple. Beth aime le jazz et sa connaissance du rock se limite aux têtes d'affiche des années soixante-dix. Le groupe de Salim, elle en a entendu parler, vaguement, comme beaucoup, mais s'il ne lui en avait pas parlé pendant leur premier rendez-vous au détour de rues new-yorkaises, elle n'aurait jamais su qu'elle s'intéressait à une célébrité traquée par la presse et les paparazzis. (10). Elle ne savait pas qu'il y aurait un revers à la médaille, et qu'elle embarquait pour une relation difficile. Mais Beth, elle est trop amoureuse pour faire marche arrière. Elle accepte tout pour Salim : de mener une relation cachée, de le voir proche d'autres femmes, de vivre avec la peur au ventre, de craindre qu'il ne finisse par la quitter, qu'il ne réalise qu'elle n'a rien de plus que les autres, qu'il se lasse. Elle s'accroche à leur histoire improbable, car c'est devenu la constante de son quotidien. Et puis, le futur se dessine toujours plus, et elle imagine la robe blanche, les enfants qui jouent dans un jardin et l'amour éternel entre eux. (11). Elle a toujours voulu avoir des enfants. C'est sans doute le plus grand rêve de tous ceux qu'elle nourrit dans son jardin secret. Elle en veut deux, ou bien trois. Quoique trois ne soit sans doute pas le bon chiffre, parce qu'alors l'un d'eux serait toujours mis de côté, un peu comme elle avec son frère et sa sœur. Alors au moins deux. Un garçon et une fille, qui auront le teint mat de leur père et le regard rempli de douceur de leur mère. Ils auront le tempérament de feu de Salim et l'entêtement de Beth, ils auront leurs qualités, leurs défauts. Mais le rêve, elle le voit s'évanouir semaine après semaine, à mesure qu'elle échoue à tomber enceinte. La dernière fois, elle s'est écroulée en larmes dans la salle de bains. Salim ne le saura jamais, parce qu'elle ne veut pas qu'il sache qu'elle commence à perdre espoir. Beth est forte, bien plus qu'ils ne le pensent, tous. Elle est forte aussi pour cacher les choses qui font mal. (12). Elle sent qu'elle prend les choses à l'envers, et le bébé, plus qu'un rêve, devient un cauchemar. Elle l'envisage comme la seule solution pour ne pas perdre Salim, pour le forcer à rester près d'elle quoi qu'il arrive. Comme quoi, même la femme altruiste qu'elle est peut se montrer égoïste. Pour la première fois de sa vie, elle voudrait faire passer son propre bonheur avant celui de l'homme qu'elle aime, parce que si elle le perdait, elle le sait, elle n'y survivrait pas. Elle a aimé, avant lui. Des hommes de passage, des hommes dont elle a parfois oublié le nom. Mais elle sait qu'il n'y aura pas d'après Salim. Ce sera lui, ou rien. (13). Beth, on dirait qu'elle vient d'un de ces vieux films, qu'elle n'est pas à sa place dans l'époque à laquelle elle vit. La technologie n'est pas son fort, en dépit du téléphone et de l'ordinateur dernier cri qu'elle trimballe avec elle. Elle, elle aime l'ancien. Les vieux films, la vieille musique. Le jazz. Surtout le jazz. Si elle n'avait pas été si maladroite, elle aurait aimé devenir danseuse de jazz. Elle trouve la musique élégante mais discrète, versatile, multiple et envoûtante. Elle aime à penser qu'elle est un peu comme le jazz, qu'elle fait tourner sur un vieux tourne disque acheté dans une brocante. Elle aime surtout le jazz quand elle l'accompagne d'un verre de vin rouge français, l'un des rares luxes qu'elle se permet. (14). Elle a acheté un appartement récemment, en plein cœur de l'Upper West Side. Ce n'est pourtant pas de là qu'elle vient. Elle qui a grandi au cœur de l'UES se retrouve avec une autre catégorie de la population, tout aussi riche, mais un peu trop m'as-tu-vu. Tant pis, elle n'a pas pu passer à côté du loft vierge, où tout est à refaire, et à redécorer. Ce sera l'oeuvre de sa vie, qu'elle ne cessera d'améliorer. Elle l'a aussi acheté pour se rapprocher de Salim. Ils habitent dans le même immeuble, mais pas dans le même appartement. Officiellement du moins, car elle ne passe que peu de temps dans celui où elle vit. Mais elle sait aussi que Salim est traqué, et qu'on la remarquerait. Et Beth, elle ne veut pas être remarquée. (15). Beth est douceur et patience. La plupart du temps du moins. Parce qu'elle est bien moins délicate qu'il n'y paraît quand on apprend à la connaître. Elle sait ce qu'elle veut, et derrière la chaleur de ses prunelles se cache l'ambition d'une femme que l'on a trop souvent considérée comme acquise. Elle n'a compris que récemment qu'elle devait s'imposer pour trouver le bonheur. Elle est altruiste, toujours, mais elle se surprend à se montrer plus dure qu'elle ne l'est habituellement quand quelque chose lui déplaît. Elle se montre aussi entêtée, et fière quand elle se sent blessée. Elle cache la force derrière sa frêle silhouette que l'on juge bien trop rapidement. On ne s'attarde pas sur Beth et ça lui va bien, mais elle refuse d'être laissée pour compte.



× × ×

pseudo|prénom: lightwoods, jordane.
âge|pays: vingt-cinq ans, angleterre.
fréquence de connexion: régulière.
personnage: scénario de salim. I love you
dernier commentaire: we're gonna have so much fun together.


Dernière édition par Beth Everard le Sam 8 Avr - 20:44, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1067
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©aslaug. (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, kostya.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 0:36

aliciaaaaaaaa(...)aa
bienvenue parmi nous I love you super choix de scéna, et je ne parle plus de l'avatar autrement on a pas fini
bon courage pour ta fiche

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
Invité
Invité



MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 0:53

j'ai rien à ajouter au post de mon vdd
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 382
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 6:56

mais comment comment je vais faire pour ne pas aimer beth, entre ce prénom et alicia
en tout cas, très bons choix, ça c'est clair, on va bien s'amuser je pense
bienvenue et bonne chance pour ta fiche !

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 8:03

Omg les problèmeeeeeeeeeeees

Alicia magnifique

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 591
pseudo : BLINDNESS, manon
face, © : avan jogia, av/kidd, sign/gw, gif/skairipa
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; tc fête de la musique

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 9:37

AYAYAYA que t'es belle
srx, salim est un idiot de pas s'être pavaner avec beth depuis le début
t'es perf

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
avatar

messages : 1398
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Holland Roden + cate (avatar)
double compte : Cole, Nyle, Merri
âge : 25 ans
statut : célibataire
métiers/études : étudiante

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: Oui

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 12:14

Bienvenue parmi nous, j'aime beaucoup le début de ta fiche I love you l'avatar t'est réservé pour cinq jours !

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 505
pseudo : neon lights ✻ cate.
face, © : melissa benoist, mine.
double compte : cassy.
statut : in a relationship w/ the best.
métiers/études : aspiring teacher.
guilty pleasures : notebooks, mugs, documentaries.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Ven 7 Avr - 15:50

Bienvenue parmi nous, Alicia est magnifique. I love you

_________________

"I know you're seeing black and white so I'll paint you a clear blue sky, without you I am colour-blind. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: a thousand stars.   Sam 8 Avr - 15:14

merci beaucoup pour cet accueil.
ravie qu'alicia vous plaise et si vous êtes à la recherche de liens n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 591
pseudo : BLINDNESS, manon
face, © : avan jogia, av/kidd, sign/gw, gif/skairipa
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; tc fête de la musique

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Dim 9 Avr - 0:50

omfg, ta fiche est parfaite
j'ai plus les mots pour dire davantage là, right now, à cette heure-ci mais tout me convient totalement
Citation :
Mais elle sait qu'il n'y aura pas d'après Salim. Ce sera lui, ou rien.
ciao je vais mourir Arrow

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
avatar

messages : 145
pseudo : neon lights, cate.
face, © : italia ricci, foolish blondie.
double compte : aubrey.
âge : twenty-nine.
statut : engaged.
métiers/études : heiress.
guilty pleasures : matcha latte, ww2 documentaries, french history, wine, central park in the morning.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: a thousand stars.   Dim 9 Avr - 4:27

Ça va promettre tout ça. J'adore.
Je valide avec plaisir. Bon jeu. I love you

_________________
- You said we were too young to know what's right, We just need a little more time, We were only kids, Gotta go out and live our lives. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: a thousand stars.   

Revenir en haut Aller en bas
 
a thousand stars.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: Nouvelle version :: Les présentations-
Sauter vers: