AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 3:42


Stories we build
Oswald-Myers, Freddie
|img@grahmunion /quo@josegonsalez|

─ patronyme complet:Freddie Oswald-Myers, même si en ce moment Myers passe volontairement à la trappe, elle se sent trahie par papa. ─ âge, date et lieu de naissance: elle est née à New-York, en plein hiver, le sept décembre pour être exact, il y a de cela dix-neuf ans. ─ métier, études et situation financière: étudiante en médecine, bien qu'elle ait obtenu une bourse, elle dépend essentiellement de ses parents.─ statut civil: célibataire, vierge et prête à faire preuve de la plus grande créativité dans l’art de mettre des râteaux en douceur. ─ à new-york depuis: toujours et pour toujours. Elle aime sa ville.  ─ caractère: drôle – sociable – attentive – attentionnée – coquette – intelligente – curieuse – sensible – secrète – rancunière – indépendante – méticuleuse – sportive.─ groupe: Yankee ─ avatar choisi: Alisha Boe


✯ ✯ ✯

Freddie au lycée, c'était la fille populaire et appréciée. Pas parce qu'elle était le cliché de la garce mais parce qu'elle s’efforçait d'être une élève exemplaire, une capitaine en or pour les cheerleader sans jamais avoir à rabaisser qui que ce soit. ~ complètement fan de Maroon 5, elle a épuisé les tympans de toute la famille ~ le cœur brisé par un mauvais garçon quand elle avait seize ans, Freddie refusé de laisser une chance à l’amour. Le divorce de ses parents n’aide pas à la chose. ~ Un peu fille à papa, son départ avec la garce -surnom officiel offert par Freddie- l’a vraiment blessé. Elle lui en veut, elle ne lui presque plus… elle espère sans doute que bouder changera les choses. ~ elle est très émotive et souvent les larmes viennent avant les mots. Elle tait ses peines et reste très difficile à percée. ~ elle adore faire la fête, il est rare qu'elle dise non, de l'alcool, des amis, de la musique c'est tout ce dont elle a besoin. Cela dit, elle fera toujours passé les études en premier. ~ elle veut devenir chirurgienne ~ elle est vierge et si elle n'en a pas honte, ce n'est pas quelque chose dont elle parle. ~ elle est accroc au chocolat, elle mangera la tablette jusqu'à ce qu’il n'y ait plus une miette ~ elle aime passer du temps dans la salle de bain, se sentir belle, pas pour les autres mais pour elle. ~ Si maman a du mal à la voir grandir, Freddie se plaît à rêver d’indépendance


‘ welcome to new york ’


Elle était belle dans sa robe noire, souriante et éblouissante. Elle avait ce regard amoureux, le ventre noué et les mains moites. Elle avait attendu ce rencard toute la semaine alors que Caleb voulait que cela soit « spécial ». Freddie imaginait déjà une soirée romantique, elle voyait les bougies, les roses et un petit dîner. Elle déchanta quelque peu en découvrant l’appartement du frère de Caleb, celui dans lequel ils pouvaient être « tranquilles ». Ce n'était pas vraiment romantique, mais elle se rassurait en se disant qu’elle était avec lui, c'était l'essentiel. S'installant dans le canapé à ses côtés, il posa sa main sur sa cuisse, un frisson d'inquiétude hérissa ses poils mais elle ne fit rien. Et cette main remonta doucement rencontrant alors celle de Freddie qu'il le stoppa net. « Détends-toi bébé, faudra bien que t'y passes de toute façon… ». Elle grimaça, son cerveau se refusant à intégrer de telles paroles. Il fallait qu'elle y passe ? Non, elle n'en avait pas envie et pourtant le jeune homme se montrait plus entreprenant sans qu’elle n’ose bouger. Elle était furieuse mais son corps semblait avoir cesser toute coopération. « Retire ta robe. ». D'un signe de tête elle refusa aussitôt. « Non… c'est pas ce que je veux. ». Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de l'adolescent. « Allez tu vas kiffer, puis c'est ce que je veux. ». Freddie se leva furibonde, peu importe ce qu'il voulait, elle avait dit non. « Bon écoute, si tu veux pas, je vais devoir aller faire mon affaire ailleurs et c'est dommage parce que ce petit cul… ». Il posa sa main sur ses fesses, elle le gifla avant de partir en courant hors de cet appartement. Le corps intact mais le cœur brisé et l'esprit meurtri.

« eh ma petite princesse, ça ne va pas ? ». Elle lança un regard noir en direction de son père, ce dernier fronçant alors les sourcils ne comprenant guère cette colère. « J’ai plus cinq ans, ne m’appelle plus comme ça ! ». Non en effet, elle n'avait plus cinq ans mais seize et comme à chacun le sait, c'est un âge ingrat. Cole s’approcha de sa fille dont les larmes faisaient d’ores et déjà briller les yeux. « Promis, je ne t’appellerai plus comme ça si tu te décides à me dire ce qui ne va pas. Tu t'es disputée avec Brooklyn ? ». Elle fit un petit non de la tête, cela n'avait rien à voir avec sa meilleure amie, c'était pire encore, une histoire de garçon. « Non, c'est Caleb… ». Un instant le papa sentit son cœur se serrer et son regard se mit à chercher désespérément la présence de sa femme ne se sentant pas apte à gérer la première peine de cœur. Cependant, il était seul face aux larmes de sa fille qu’il se contenta de serrer dans ses bras. Que pouvait-il faire de plus ? Lui dire qu'il n’avait jamais apprécié ce garçon n'allait pas aider. Alors, il la laissa tâcher sa chemise de mascara pendant de longues minutes. Ni Cole ni Angie n’ont su ce qui s’était réellement passé ce soir-là et combien c'était bien plus qu'une peine de cœur.

Elle était hors d'elle, elle ne comprenait pas comment on pouvait balayer vingt ans de vie commune et une famille comme cela. Elle voyait en la décision de son père un caprice stupide qu'il allait regretter, un coup bas que sa maman ne méritait pas. Freddie avait toujours été proche de ses deux parents, elle ne voulait pas les voir se séparer, ni maintenant ni jamais ! Encore moins pour une petite garce âgée d’a peine deux ans de plus qu'elle. C'était limite illégal ! Bon elle exagérait un peu mais c'était une couleuvre qu'elle ne parvenait pas à digérer. « Tu peux pas quitter maman pour elle ! C'est… papa c'est limite comme si tu sortais avec une de mes copines… sauf qu'elle c'est une salope… ». Elle aurait sans doute dû se contenir, la colère brillant déjà dans les yeux de son père qui ne tarda pas à couper court à la conversation. « Freddie, je ne veux plus jamais d'entendre l’appeler comme cela, c'est bien clair ? Rien de tout cela ne te regarde. ». Eh bien si un peu quand même, c'était sa famille mais elle se contenta de pousser un long soupir et de lever les yeux au ciel.

« M’maaaaaaaaaaaaaaan ! ». Angie ne tarda pas à entrer dans le champ de vision de sa famille qui sautillait sur place. « Freddie, pas besoin de crier, on ne vit pas dans un château. Tu ne sais plus où sont les toilettes ? ». Sa mère la regardait passer d'une jambe à l’autre, amusée. La jeune femme souffla avant d’agiter l’enveloppe aux couleurs de la fac de médecine. Freddie attendait la réponse avec impatience, tout comme sa mère qui montra soudainement un grand intérêt. « La bourse est accordée, je suis acceptée. » Et soudainement les cris de joie retentirent dans l’appartement. Sans doute que pour sa maman, il y avait aussi un peu d’inquiétude mais elle avait de quoi être fière.

« C'est quoi cette tête ? ». Freddie avait une tablette de chocolat dans les mains qu'elle était prête à engloutir en révisant son cours d’anatomie jusqu'à ce qu'elle croise le visage décomposé de sa mère. Cette dernière poussa un long soupir avant de se tourner vers son aînée. « Lou… ». Freddie fit un petit sourire compatissant à sa maman. Lou était celle qui souffrait le plus dans ce divorce et elle le faisait payer de bien des manières. « Je vais aller partager mon chocolat alors… ». Parce que Freddie était encore la seule à pouvoir atteindre Lou, à réussir à la faire parler mais surtout, Freddie tenait à être présente pour sa petite sœur.

Elle titubait, s’appuyer de tout son poids sur l’épaule du jeune homme. Elle avait un peu trop bu, parce que c'était la fête ce soir, parce qu'elle avait voulu profiter. « Pourquoi tu m’aimes pas ? ». Boom, elle s'était arrêté et avait planté son regard désespéré dans celui de Théo. Entre eux, c'était quelque chose, c'était explosif. Si leurs mères étaient les meilleurs amies du monde, Freddie et Théo ce n’eta pas la même histoire. Les choses avaient probablement commencé par un coup de hochet et elles avaient continué avec des surnoms idiots, des massacres de poupées, du chewing-gum dans les cheveux ou encore des coups de pieds bien placés. Oui, ils passaient leur temps à se battre, à se chamailler, à se disputer même si paradoxalement, ils étaient toujours fourrés ensemble. Eh oui, ils avaient réussi à avoir la même bande de potes, il était impossible pour eux de s’éviter alors ils mettaient l’ambiance en un sens en ne cessant de s’envoyer des piques. Bref, tout le monde savait qu'il était préférable de ne pas les laisser dans la même pièce et pourtant, il était celui qui la ramenait à la maison ce soir. « Dis pas de bêtises, c'est pas que je t'aime pas, t'es comme une sœur pour moi, c'est normal qu'on se fasse chier mutuellement. ». Freddie sentit son cœur se serrer douloureusement et la colère faire bouillir son sang. Elle tenta de s’extirper pour s'éloigner du jeune homme mais il la tenait fermement sans réellement comprendre l’enjeu de cette conversation. « Crétin ! J'ai aucune envie d'être comme ta sœur moi ! ». C'était dit et soudainement leurs regards n'était plus les mêmes, il y avait tant de surprise, de peur et d'incrédulité. Et pourtant, cela expliquait bien pourquoi Freddie avait toujours ressenti le besoin de détester toutes les filles que Théo fréquentait. Elle aurait voulu qu'il la voit elle, qu'il la désire, elle. « Toi, t'as vraiment trop bu… ». Un rire faux franchit ses lèvres et le silence reprit le dessus. Oui, elle avait trop bu mais les mots qu'elle avait prononcé bousculait tout entre eux, plus rien n'était vraiment normal, ils ne faisaient que prétendre. Et Freddie ne cessait de tenter de taire ses sentiments, elle voulait croire que sous l’effet de l'alcool, on aimait tout le monde.



× × ×

pseudo|prénom: Margot.
âge|pays: 22 ans, Australie
fréquence de connexion: 4/7
personnage: pré-lien
dernier commentaire:    


Dernière édition par Freddie Oswald-Myers le Mar 30 Mai - 23:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 87
pseudo : emma.
face, © : zoë bella saldana, je vais te retrouver / redding.
double compte : maebh, ziggy.
âge : forty y.o.
statut : kinda divorcing, kinda heartbroken.
métiers/études : krea-tion manager, full-time mum.
logement : a messy flat in brooklyn.
guilty pleasures : to-do lists, shopping, midnight snacks.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 7:16

la plus belleeeeeeee
merci encore de la tenter et wow, cette efficacité, j'adore déjà tout ce que tu as écrit
bienvenue et hâte de rp avec toi !

_________________

you know she's waiting, just anticipating; for things that she'll never possess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 8:07

MAMOUNE
Oh c'est gentil, il faut que je relise, corrige et tout ça encore
Merci j'ai hâte de rp avec toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
☁ chasing roller coasters
avatar

messages : 317
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : eka darville, ©January Blues
double compte : jedediah, dallon, neelam, kostya.
âge : twenty six yo.
statut : single.
métiers/études : KREA-TION's pianist.
logement : a flat in brooklyn north.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open ♡ (alicja, krea-tion, masquerade)

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 8:33

alishaaaaaaaa
j'aime beaucoup ce que je lis, et puis la fille d'angie, super choix, je veux un lien
bienvenue

_________________
through my rise and fall
you looking at me but I'm lookin through you, I see the blood in your eyes, I see the love in disguise, I see the pain hidden in your pride, I see you're not satisfied. and I dont see nobody else, I see myself @lilwayne ≈ mirror › alaska.

foster bidule:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1573-only-plugged-in-to
avatar

messages : 1398
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Holland Roden + cate (avatar)
double compte : Cole, Nyle, Merri
âge : 25 ans
statut : célibataire
métiers/études : étudiante

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: Oui

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 11:41

Bienvenue parmi nous avec ce pré-lien et cet avatar

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 12:21

Australiiiiiiiiiiiiiiiiiiie

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 591
pseudo : BLINDNESS, manon
face, © : avan jogia, av/kidd, sign/gw, gif/skairipa
double compte : alicja, aaron, juliet
âge : almost thirty even though he's so not ready
statut : engaged to be married soon but has another smily face in his mind
métiers/études : musician in a rockband (krea-tion), guitar player
logement : upper west side
guilty pleasures : beers every evening, bollywood movies, music, visiting nyc
bucket list : tell the agent to fuck off, get married for real, buy more beers, win the next mtv awards, invite maebh to have dinner sometime, stop listening to people --

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: ask - maebh, jed, krea-tion ; tc fête de la musique

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Dim 28 Mai - 16:01

gnihiiii, bienvenue I love you
moi aussi j'veux des liens, bc bébé number one d'angie

_________________

across the street, i felt in love with you. (again) #fosterbidule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1456-they-were-dying-ab
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Lun 29 Mai - 13:46

Oh quel accueil merci beaucoup
Et pour les liens ce sera avec grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 87
pseudo : emma.
face, © : zoë bella saldana, je vais te retrouver / redding.
double compte : maebh, ziggy.
âge : forty y.o.
statut : kinda divorcing, kinda heartbroken.
métiers/études : krea-tion manager, full-time mum.
logement : a messy flat in brooklyn.
guilty pleasures : to-do lists, shopping, midnight snacks.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Mer 31 Mai - 6:49

c'est parfait pour moi

_________________

you know she's waiting, just anticipating; for things that she'll never possess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 1063
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + cate
double compte : Andy, Cole, Merri

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   Mer 31 Mai - 10:58

Je valide bon jeu I love you

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (FREDDIE) you can't fixe everything with band aid   

Revenir en haut Aller en bas
 
(FREDDIE) you can't fixe everything with band aid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caudebec-en-Caux : " Brass Band Normandie " (76).
» téléphone fixe compatible freebox
» Cherche téléphone fixe
» [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?
» [PRET] Cache plastique cote passage sous moteur (fixe sur cache fibre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: Nouvelle version :: Les présentations-
Sauter vers: