AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 It's Time to be a big girl now (Angie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: It's Time to be a big girl now (Angie)   Sam 3 Juin - 5:09


Freddie était en panique, elle avait étudié tard hier soir et elle avait peiné à entendre son réveil ce matin. Elle attrapa rapidement son trousseau de clés faisant tomber par la même occasion la pile de papier sur son bureau. Elle souffla, tant pis, elle n’avait pas le temps pour cela ce matin. Pourtant, dans cette pile de papiers, il y en avait un qu’elle ne tenait pas à laisser à la vue de tous. Freddie avait la possibilité de partir six mois en Italie pour étudier. Et si cette idée lui plaisait énormément, elle doutait sincère que sa mère soit de cet avis. Néanmoins, ce matin, la seule idée de Freddie était d’arriver à l’heure, l’Italie et ce fameux papier étaient bien loin dans son esprit. « M’maaan, j’y vais, j’rangerai ma chambre ce soir. ». Elle savait combien sa mère aimait contrôler les choses et elle doutait que l'état de sa chambre convienne.

Et une nouvelle journée passa entre amphithéâtre et laboratoire, expériences et conversations. Un quotidien dans lequel Freddie se plaisait énormément. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait cette bourse, ce n'était pas non plus sans raison qu’on lui proposait d’étudier à l'étranger. Sur le chemin de retour, son esprit ne pouvait pas s'empêcher de fantasmer sur l’Italie. C'était aussi effrayant qu’excitant, elle voulait savoir si elle était capable de se débrouiller par elle-même. Et puis peut-être que ce serait l’occasion pour sa maman de couper le cordon. Au fond, elle s'y voyait déjà, la seule chose qui l’empêchait de rêver pleinement, c'était l’idée d’en parler avec sa mère.

Elle poussa la porte de l’appartement dans lequel elle ne s’attendait pas à trouver qui que ce soit jusqu'à  ce que la silhouette de sa mère se dessine devant elle. « Salut maman. » Elle offrit un sourire à sa mère avant de poser son sac dans l’entrée. « Tu vas bien ? T’as l'air contrarié ? ». Et à cet instant Freddie pensait seulement que c'était à cause du boulot.


Dernière édition par Freddie Oswald-Myers le Dim 11 Juin - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 65
pseudo : chicken on a stick, emma.
face, © : zoë bella saldana, valtersen / redding.
double compte : maebh, ziggy.
âge : forty y.o.
statut : kinda divorcing, kinda heartbroken.
métiers/études : krea-tion manager, full-time mum.
logement : a messy flat in brooklyn.
guilty pleasures : to-do lists, shopping, midnight snacks.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: It's Time to be a big girl now (Angie)   Sam 10 Juin - 21:20

Angie avait décidé de prendre sa journée. Première raison ? Le bordel qu'était devenu l'appartement. Depuis sa séparation, fini le grand appartement immaculé, fini la femme de ménage – la brune devait renouer avec les tâches ménagères et le quotidien plus simple que son seul salaire lui permettait de mener. Non pas que cela la dérangeait, loin de là. Elle devait juste revoir son planning, histoire que toutes ses obligations puissent y rentrer. Deuxième raison ? Angie n'avait pas trop le moral. Peut-être était-ce à cause de la récente prise d'otage à la banque, dans laquelle elle avait joué un rôle malgré elle. Ou tout simplement un coup de fatigue. Et enfin, troisième raison, la plus importante. Lou. La petite fille, malgré ses sourires, vivait mal le divorce et l'absence de son père. Les nombreuses remarques relativement récentes de ses professeurs en étaient la preuve. De même que les crises de larmes, prenant souvent la mère au dépourvu. Alors ce matin, Angie allait prendre le petit-déjeuner avec Lou, faire le chemin de l'école à ses côtés. Y retourner, lorsque viendrait la fin de la journée pour finir devant quelques cupcakes à une table de la pâtisserie du coin. La voix de Freddie, suivie d'une porte qui claque, l'extirpe de ses pensées. « Ok, à ce soir, je t'aim– ? » Pas un mot de plus, la jeune fille avait déjà filé. S'en suivent les pas lents de Lou, son air boudeur qui laissait bien entendre que l'idée d'aller à l'école ne la réjouissait guère. « Je t'ai fait des crêpes, mon chou. » Le visage de la gamine s'illumine, de quoi faire plaisir à sa mère. Quelques heures plus tard. Angie soupire devant l'état de la chambre de Freddie. En temps normal, elle lui imposait de s'occuper elle-même de son ménage mais là, difficile de lutter contre cette envie de rangement qui la démangeait. Alors, Angie s'autorise une rapide mise en ordre. À commencer par ce tas de feuilles, étalées sur le parquet. D'abord abandonnées sur le bureau de la demoiselle, elles attirent une deuxième fois le regard de l'agent. Enfin, l'une d'entre elles. Informations pour un semestre à l'étranger ? Italie ? Angie pense d'abord à une publicité mais sa curiosité a raison d'elle, pour mieux lui prouver que Freddie envisageait un séjour par de-là l'Atlantique. Maman poule le prend mal. Très mal. Bien sûr, elle devait laisser Freddie grandir, voler de ses propres ailes. Mais manigancer cela, dans le dos de sa mère ? Cela ne plaisait pas vraiment, si ce n'est du tout, à la principale concernée. Malgré la fin d'après-midi passée aux côtés de Lou, Angie ne peut s'enlever ce foutu papier de la tête. Encore moins lorsque la figure de Freddie se dessine dans le salon. « Salut. » Tasse à la main, Angie termine son café, n'accordant qu'un regard bref à son aînée. « Oh, pas grand chose... » Elle prenait un air détaché, art qu'elle maitrisait comme personne. « Tu as passé une bonne journée ? » Peut-être que Freddie allait lui annoncer d'elle-même, ce projet de vie temporaire en Italie. Angie ne pouvait qu'espérer. Dans le cas contraire, la mère allait devoir se lancer dans une petite conversation avec sa fille.

_________________

you know she's waiting, just anticipating; for things that she'll never possess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: It's Time to be a big girl now (Angie)   Mer 14 Juin - 11:27

Le café entre les mains, sa mère avait vraiment l'air préoccuper, presque boudeuse. Un air que la jeune femme n’aimait pas forcément, il ne signifiait jamais rien de bon. « Salut. ». Freddie attrapa rapidement un verre alors qu'elle ne pouvait s'empêcher de penser que quelque chose clochait à cet instant. Enfin, à  cet instant, elle imaginait surtout qu'il y avait pu avoir des tensions avec Lou, un coup de fil du collège… quelque chose comme cela, quelque chose dont elle ne serait responsable en rien. « Oh, pas grand chose... ». Elle avait cet air détaché que Freddie lui connaissait bien, cet air qui faisait qu'elle ne savait pas si elle devait insister ou non. « Tu as passé une bonne journée ? ». Freddie fit un petit signe de la tête alors qu'elle se servait du jus d'orange. « Oui, enfin je me suis levée à la bourre mais ça a été. Les profs commencent à nous mettre la pression pour les exams. ». Cela dit, il en fallait plus pour stresser Freddie, non pas parce qu'elle s'en moquait mais parce qu'elle était totalement investie dans ses études depuis le début et qu'elle avait bien l'intention de continuer… et pourquoi pas en Italie. Elle but une gorgée tachant de chasser cette pensée, elle ne savait pas bien si elle devait en parler à sa mère maintenant. Elle voulait attendre le bon moment mais au fond d'elle, elle savait qu'il n'y aurait jamais de bon moment. Il fallait qu'elle se lance. « Et… et toi ta journée ? ». Oui, il fallait qu'elle se lance mais non, elle ne s'en sentait pas capable, elle préférait rester sur des banalités. C'était idiot, peut-être qu’Angie serait d'accord… non, ce qui était idiot c'était de penser cela. Même si Freddie ne voyait pas sa mère comme une briseuse de rêves et d'aventure, elle savait à quel point il était difficile pour elle de la laisser grandir, de perdre le contrôle. Alors oui, ce comportement n'était peut-être pas des plus matures mais personne ne veut voir ses espoirs brisés n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's Time to be a big girl now (Angie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's Time to be a big girl now (Angie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L.A Girl
» Les Golden Girl
» [BASE DE DONNEES] She ra & Golden Girl
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» A new born in the world of Mac addict :) it's a girl!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: / brooklyn & other places / :: north-west brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: