AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 juliet, I'd do the stars with you, any time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
she's like the moon
avatar

messages : 155
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : dev patel (rex corvus, endlesslove, tumblr, ghost.writer)
double compte : jedi, dall, lew.
âge : twenty nine, not ready for the thirties.
statut : in a sort of long distance relationship.
métiers/études : capoeira champion & teacher.
bucket list : call riley / train / meet with juliet / buy ice creams / book holidays

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open ♡ (juliet)

MessageSujet: juliet, I'd do the stars with you, any time   Mer 5 Juil - 14:23



I never want to be second best,
and if there's more to your story,
then maybe I don't want to know the rest

Un sourire a étiré tes lèvres lorsque les traits de Juliet se sont affichés sur ton écran, accompagnés d'un message que, tu l'avoues, tu attendais. Ça faisait trop longtemps, elle était encore partie. Si elle était partie seule, tu n'aurais pas rechigné à envoyer le premier message, prendre de ses nouvelles, bref ce qu'elle a pensé à faire une fois rentrée. Mais elle a voyagé avec Sam, et ils t'ont laissé de côté. Tu n'es pas susceptible, ou rancunier, à vrai dire tu penses pouvoir te vanter d'être très facile à vivre, mais il est question de tes deux meilleurs amis. Tu t'es suffisamment senti à part et délaissé tout au long de ta vie, et tu n'as pas envie de jouer les pauvres petits traumatisés mais c'est un sentiment contre lequel tu as du mal à te battre. Tu n'en diras pourtant rien, par crainte de paraître collant, ou jaloux. Parce que tu ne crées pas de problèmes. Et puis parce qu'il se peut que tu sois réellement jaloux. As-tu tenu la chandelle durant toutes ces années sans même t'en rendre compte ? Tu devrais être content pour eux, si réellement il se passe quelque chose, mais tu te surprends à ne pas apprécier l'idée. Tu essayes de penser à Riley, que tu dois revoir, avec laquelle le courant passe si bien, et qui représente peut-être ta plus belle rencontre. Rien n'y fait, pourtant, parce que c'est Juliet que tu attends devant le bar et que tu te réjouis de voir. Tu ranges tout cela dans un coin de ton esprit lorsque la silhouette de la jeune femme se dessine finalement à quelques mètres de toi. Tes lèvres s'étirent, et tes bras s'ouvrent lorsqu'elle est assez proche que pour s'y blottir. « J'ai presque cru que tu avais oublié où se trouvait le fameux bar », la taquines-tu, tes lèvres rencontrant son front avant que tu ne fasses un pas en arrière.

_________________
the sound of reverie
some things hardly change but nothing ever stays the same. let's fall back in love with the world and who we are, and do the things we talked about but never did before. ~ byendlesslove.

#teamcopourrie #teamfoetus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1679-unlost#23602
avatar

messages : 39
pseudo : ghost.writer, manon
face, © : olsen, ©edinburgh
double compte : salim, alicja, aaron
âge : thirty yo
statut : she's lonely, she loves her freedom
métiers/études : xxith century's slave for ziggy barlow himself
logement : a beautiful flat in ues
guilty pleasures : have fun with friends, watch romantic movies with diana, eat (like, a lot), talk (like, a lot -bis)
bucket list : find a new tie for mister barlow, call diana, get drunk with nee

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: can't refuse; nyle, diana, neelam, ziggy

MessageSujet: Re: juliet, I'd do the stars with you, any time   Jeu 13 Juil - 22:33

Elle trépigne. Comme une gosse. Elle a dix ans à nouveau et elle sait qu’elle va s’amuser. Elle a quinze ans et l’impression de fuguer de l’appart de ses parents pour rejoindre Nee’ à une soirée. Pourtant, elle en a trente. Le double. Pourtant, rien ne change. Pas ce battement de trop à l’idée d’aller retrouver son meilleur ami, pas ce sourire dont elle ne parvient plus à se délaisser depuis qu’il lui a répondu avec enthousiasme – ce qu’elle a préféré prendre comme de l’enthousiasme après son silence radio trop pesant, à son goût. Ce soir, c’est un tête-à-tête et elle préfère que les choses soient ainsi. Revoir Sam, après la Thaïlande, elle ne se sent pas prête. Il y a trop de choses à expliquer, à dire ; elle ne veut pas risquer de perdre ce qu’ils ont. Et, plus important encore, elle ne souhaite pas mettre Neelam au cœur de tout ça. Elle retrouve la rue du bar et, ne contenant plus son excitation et oubliant ses trente ans à peine soufflés, elle se précipite vers cette silhouette dégingandée. Lui saute au cou. Ses bras s’enroulent autour du cou de Neelam tandis qu’elle laisse sa trace de rouge à lèvre sur les joues du jeune homme. Elle pourrait mourir dans ses bras qu’elle serait heureuse. « Hé ! Je te rappelle que j’ai un GPS dans la tête, moi, m’sieur. Certes, pas très à jour… Depuis quand est-ce qu’il y a des tours dans la rue Montparnasse ?! » New York a changé, trop. Mais pas Neelam et sa tête d’enfant – malgré sa barbe qu’elle adore. Elle passe d’ailleurs une main dans celle-ci, affectueusement. Pourtant, elle ne lui avouera pas qu’il lui a manqué. Pas avant d’avoir bu le verre de trop. A la place, elle lui pince le nez et, après un éclat de rire, pénètre dans le bar. L’ambiance l’enlace aussitôt et elle ne met pas longtemps avant de dénicher une table où elle se laisse tomber. Elle se pencha par-dessus pour observer le jeune homme dans les yeux. « Alors ? Qu’est-ce que t’as fait de beau depuis que j’suis partie ? » Elle a ce sourire sur les lèvres, celui qu’elle ne lui réserve qu’à lui. Elle l’imagine triple champion du monde de capoeira, avec sa médaille et sa coupe d’or exhibées devant lui, comme les preuves de son héroïsme. C’est un peu ce qu’il est, à ses yeux. Neelam, elle l’a toujours admirée, Juliet. Ce petit étranger qui brave tout, sans flancher.

_________________

just tell me what i have to do, to keep myself apart from you, all your colors start to burn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
juliet, I'd do the stars with you, any time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fashion stars
» The Normandy all stars.
» Les plus gros scandales de stars françaises
» Les vacheries de stars
» Les tombes de stars

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: / brooklyn & other places / :: north brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: