AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (maebh) too young to feel this old

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: (maebh) too young to feel this old   Ven 28 Juil - 18:36



give me your voice
and I'll give it a listen

Laisser ta soeur toute seule après ce qui s'est passé t'a longuement préoccupé, et puis April et toi avec eu pas mal de choses à vous dire, le sentiment s'est lentement évanoui. Jusqu'à ce que tu ne quittes la jeune femme pour retrouver ton loft. Lorsque tu es rentré, Maebh était endormie, et avec toutes les émotions de la journée tu ne pouvais que le comprendre. Tu n'as pas eu le cœur de la réveiller, pas même pour vérifier une énième fois comment elle allait, tu l'as laissée récupérer, après avoir remonté sa couverture sur elle et embrassé son front. Une fois de plus, tu as songé que tu aurais pu la perdre. Qu'en un claquement de doigts, elle aurait disparu, et rien n'aurait plus jamais été pareil. Une seconde, elle était avec toi, et celle d'après la banque était prise d'assaut, ta soeur hors de vue. Tu n'as pas beaucoup dormi, et t'éveilles pour une fois premier. Tu t’attelles à la préparation d'un petit-déjeuner en bonne et due forme, loin de ton habituel bol de céréales rapidement englouti, et lorsque l'heure te semble raisonnable tu apportes le tout dans la chambre de ta soeur. Légers coups contre la porte accueillis par un grognement que tu interprètes comme une invitation à entrer, tu pousses la porte comme tu le peux et déposes le plateau sur le lit. « Bonjour, petite soeur. » Tu n'as jamais été démonstratif, tendre, ni même vraiment gentil. Tu as toujours préféré tout tourner en dérision, te moquer d'elle sans méchanceté, des preuves bien masquées de tes sentiments. Ce matin, tu laisses tomber l'armure. Tu ne dis plus un mot, la prenant simplement dans tes bras.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 383
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: (maebh) too young to feel this old   Mar 15 Aoû - 10:28

Le chemin vers Brooklyn se veut bien plus long que de coutume. Maebh, accrochée au bras de Jed, dans le métro comme sur le bitume. April, aux côtés du jeune homme, emboitant le pas. Tout en silence. Difficile de trouver quoi dire, après ce qui a été vu, entendu. Pas un bonjour, ni un sourire, pour le voisin croisé dans la cage d'escalier. Maebh ne veut plus voir personne. Juste dormir, longtemps. Pour arrêter de ressasser les événements de la journée. Oui, pour enfin réussir à chasser de ses pensées les images de ces longues heures passées à la banque. Tous ces visages, connus ou non et cette peur, partagée. L'après-midi touche à sa fin, lorsque le trio passe la porte de l'appartement Gaffney. Jed et April n'y restent pas longtemps, le premier souhaite raccompagner son amie chez elle. Sa soeur n'objecte pas, préférant passer quelques temps seule, si c'est pour qu'April atteigne son chez-elle tranquillement. Maebh reste longtemps, sous la douche. À voir le sang d'une autre, cette gamine qu'elle a essayé avec d'autres de sauver, en vain, filer à travers le siphon. La gorge serrée, elle se réfugie ensuite sous les draps de son lit. Tente de continuer la lecture de son livre, jette un coup d'oeil à son cellulaire mais rien n'y fait. Appeler sa mère serait une option mais hors de question de l'inquiéter et surtout de la réveiller au beau milieu de la nuit. Alors, Maebh reste immobile, à fixer le plafond. Elle trouve le sommeil, finalement et n'entend pas Jed rentrer. C'est pourtant lui qui la réveille, en venant taper à sa porte. Elle grogne, la petite Gaffney, parce qu'évidemment, elle a très mal dormi. À voir les rayons du soleil transperçaient ses rideaux, Maebh se dit qu'au moins, la nuit est passée. Jed s'approche, un plateau de petit-déjeuner sur les bras. Sa soeur est touchée, par cette attention et ne peut s'empêcher de sourire. Enfin. « Hey. » Maebh se relève lentement, laisse son frère s'asseoir auprès d'elle puis la prendre dans ses bras. La jeune femme lève un sourcil. Venant de Jed, cela était si rare. C'était elle, d'habitude, qui allait vers lui, ce qui souvent lui valait une remarque décalée, un air faussement embêté. C'est que Jed n'a jamais été très affectueux, démonstratif. Mais aujourd'hui, il y avait quelque chose de différent, dans l'air. Il la serrait, si fort. « Je vais pas m'envoler, t'inquiète. » Et c'était elle, qui faisait de l'humour. Maebh plante un baiser sur la joue de son frère, ne se détache de l'étreinte que lorsque celui-ci daigne de bouger. « Merci, pour tout ça. Fallait pas. » Un vrai petit-déjeuner de princesse. Alors qu'elle serre le thé, Maebh se demande s'il faut parler de la veille ou simplement oublier, dans l'immédiat. « T'as bien dormi, toi ? Je veux dire, tu te sens comment ? »  C'est que la plus jeune Gaffney n'avait aucune idée, de ce que Jed avait fait depuis qu'il avait quitté l'appartement avec April.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: (maebh) too young to feel this old   Lun 21 Aoû - 19:26

Le sommeil t'a fui une bonne partie de la nuit. Tu as revu les armes, le sang, les larmes. Les visages apeurés, puis affligés. Le son des sirènes, tout comme ceux des détonations, a longtemps continué de résonner à tes oreilles. Tu avais déjà vu des armes, peut-être en as-tu déjà même tenue une entre tes mains, tu n'en as pas souvenir mais cela n'aurait rien de particulièrement surprenant. Tu avais déjà vu du sang, des voitures de police. Mais jamais tu n'as eu aussi peur. Jamais tu ne t'es senti aussi proche de tout perdre, tout et tout le monde. Ta vie importait, et importe, peu. Mais ta soeur ? April ? Tu n'as pensé qu'à elles. Leurs vies, c'est tout ce que tu as, il a fallu que tu manques de les perdre pour en prendre conscience. Tu as dormi deux ou trois heures, d'un sommeil agité, mais tu es sur pieds tôt, sachant que tu ne pourras pas retrouver le sommeil. Ou le fuyant peut-être à ton tour. Tu prépares donc un plateau repas à l'intention de ta cadette, mais avant toute chose tu prends soin de lui montrer combien la voir ici te soulages. Tes lèvres s'étirent légèrement à sa remarque. « On sait jamais », lâches-tu, te décidant finalement à desserrer ton étreinte. Tu t'écartes, t'asseyant un peu plus loin sur le lit pour la laisser s'occuper de son petit déjeuner. « T'inquiète, j'avais envie de faire ça pour toi. Et puis comme tu dormais comme une marmotte il fallait que je m'occupe à autre chose que la musique. » Tu hausses une épaule, revenant à cette fameuse habitude que tu as sans doute toujours eue: la dérision. Même maintenant, après tout cela, tu préfères ne pas sombrer dans le sentimentalisme trop longtemps. Tu relèves les yeux sur elle à sa question, te contentant dans un premier temps de hocher la tête. Non, tu n'as pas bien dormi. New York n'a pas bien dormi. Mais tu vas bien -mieux que d'autres. « Ça va. On est toujours là, toi et moi, alors ça va. » Tu tairas tes craintes: elle est toujours bien là, elle ne va nulle part, il ne lui est rien arrivé. Tu ne lui diras plus à quel point tu t'es inquiété, ni ce que tu serais devenu -rien, plus rien du tout- s'il lui était arrivé malheur. C'est passé. « Et toi, tu tiens le choc ? » Tu es secoué, pas mal dérouté, mais tu sais que les choses sont pires pour elle. Elle a vu quelqu'un mourir, Maebh. De ton côté, tu as pu aider à maintenir un homme en vie, et si tu as des remords quant à ce que tu aurais pu déclencher, tu sais que tu le referais. Tu ferais ce que tu pourrais pour protéger April, comme tu l'aurais fait pour ta soeur si leurs rôles avaient été échangés. Peut-être que tu l'aurais fait pour quelqu'un d'autre, mais moins impulsivement, seulement si tu avais une idée claire de comment sortir tout le monde de là sans plus de dégât. T'es pas un héros, rien qu'un homme, un homme dont le cœur fut plus fort que la raison.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 383
pseudo : emma.
face, © : emily browning, je vais te retrouver / lorde + le joli gif d'entre deux mondes.
double compte : ziggy, angie.
âge : twenty-nine y.o
statut : trying to remember how it feels to have a heartbeat.
métiers/études : waitress, aspiring novelist.
logement : jed's loft.
guilty pleasures : musicals, candy crush, 90s boys- and girlsbands, dark chocolate, kitschy romance movies,
bucket list : finish the damn book.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: jed, april, salim, joan, alicja + tc -

MessageSujet: Re: (maebh) too young to feel this old   Dim 10 Sep - 16:26

Jedediah, meilleur frère du monde. Voilà une nouvelle preuve, si jamais un jour, cela serait remis en doute. Enfin, de toute façon, de frangin, Maebh n'en avait qu'un. Alors quand elle se dit qu'elle aurait pu le perdre, cet unique héros, elle frissonne. C'est ce qui l'a empêchée de dormir, une bonne partie de la nuit, à vrai dire. Mais bon. Plus besoin de trembler. Il était là, Jed. Bien rentré, bien vivant. Maebh, pourtant, elle n'est pas dupe. Malgré le sourire que tente d'arborer Jed, elle les voit bien ces cernes, ce regard sombre. Lui aussi, est affecté – au moins autant qu'elle, bien plus qu'il ne le montrera, elle le sait bien. « Mhn, oui. Ça va. » qu'elle répond, pas franchement convaincue par ses propres paroles. Ils sont toujours en vie, c'est déjà ça. Et bien assez suffisant. « J'ai pas vraiment réussi à dormir, pour être franche. » La jeune fille qui est morte des suites de ses blessures, à cause de ces foutues balles, cela aurait pu être elle, après tout. Elle avait juste eu de la chance, Maebh. Elle, comme le reste des otages, qui ce matin se réveillent chez eux. « Mais c'est pas grave, ça va passer. » Elle hausse des épaules, tout en attrapant une première viennoiserie. Le fait qu'elle n'avait rien avalé depuis hier matin commençait après tout à se faire sentir. « D'ailleurs... quand vous êtes rentrés, April, ça allait ? Je veux dire, je ne sais pas comment c'était pour vous, dans le hall donc... » Cela lui avait fait drôle, de croiser autant de gens aux visages plus ou moins familiers. Surtout April, qu'elle avait rencontré il n'y a pas si longtemps de cela, dans un tout autre décor, une toute autre ambiance. « Elle habite seule, au fait ? Parce qu'elle aurait pu rester à la maison, enfait, la pauvre... » Pour une fois, ces mots étaient prononcés sans la moindre arrière-pensée.

_________________

/ But in our darkest hours, I stumbled on a secret power. I'll find a way to be without you, babe /


c'est l'histoire d'inspecteur love machine et de son labrador:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: (maebh) too young to feel this old   Sam 16 Sep - 18:18

A mesure que Maebh te fait état de ses impressions, tu hoches lentement la tête, conscient que tout cela est encore difficile à avaler, et qu'il faudra plus d'une nuit de sommeil agité pour s'en remettre et aller de l'avant. Vous avez eu du sang sur les mains, au sens propre, et vous ne l'oublierez pas de si tôt. « Je comprends. On fait ce que tu veux aujourd'hui, si tu veux te reposer je te laisserais tranquille. » Tu la regardes entamer son petit-déjeuner, ravi de la voir manger malgré les circonstances. Tu attrapes un morceau de pain au chocolat, plus pour te donner une contenance que par véritable faim ou envie de manger, tandis qu'elle évoque April. Tu sais que, pour une fois, aucun sous-entendu ne se cache derrière la question, rien de plus qu'un réel intérêt pour la jeune femme et son état. C'est vrai, Maebh ne sait pas ce qui s'est passé dans le hall, tout comme tu ne sais pas ce qu'elle a vu et vécu de son côté. Elle ne sait pas pour April, ni ce que tu as fait, tu supposes qu'il viendra un moment où tu le lui diras - et tu ne saurais dire si elle te tuera, ou si elle te parlera longuement de la violoniste. « Je pense que ça va. Elle a été plus secouée que la plupart, mais ça devrait s'arranger. Comme pour nous tous. » Temps, patience, soutien, il n'y a plus grand chose à faire ou dire. Tu te rends disponible pour ta soeur, et puis pour April bien sûr. Tu te rendras disponible pour n'importe qui, c'est sans doute la thérapie que tu as choisie. Tu réfléchis un instant à la suggestion, c'est vrai, tu n'as pas songé à réunir tout le monde ici. Tu as pensé que chacun serait mieux dans son propre cocon. « Oui, elle vit seule, mais je suppose qu'on est toujours mieux chez soi après ce genre d’événement... Enfin, j'en sais trop rien, je lui demanderais si elle ne veut pas passer quelques jours avec nous. » Tu souris à ta cadette, presque attendri par cette façon qu'elle a de s'en faire pour les autres. Evidemment, c'est une qualité que vous tenez de votre mère plutôt que de votre père.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (maebh) too young to feel this old   

Revenir en haut Aller en bas
 
(maebh) too young to feel this old
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: BROOKLYN & CIE :: north-west brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: