AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 don't let the world wear you down / nyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

messages : 505
pseudo : neon lights ✻ cate.
face, © : melissa benoist, mine.
double compte : cassy.
statut : in a relationship w/ the best.
métiers/études : aspiring teacher.
guilty pleasures : notebooks, mugs, documentaries.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: don't let the world wear you down / nyle   Ven 18 Aoû - 2:20


≈ ≈ ≈
{ I'm right here waiting With open arms
I know you might feel shattered
But love should never bring you harm }
crédit/ tumblrjordin sparks.

Depuis les évènements à Wall Street, plus rien n'était pareil. Bien sûr la belle se souvenait du chaos créer par des évènements semblables auparavant, mais jamais elle n'en avait été aussi consciente. Et comme la majorité des new yorkais, elle se sentait profondément impuissante. Surtout en ce qui concerne son amoureux. Si elle avait eu la chance de ne pas être touchée directement, elle ne pouvait pas en dire autant de Nyle. Elle n'arrivait pas à imaginer à ce que leur vie aurait pu être si Nyle n'en était pas revenu. C'était impensable et Aubrey ne voulait pas y penser. Il était là et c'était ce à quoi elle se raccrochait, plus que jamais. Et même s'il tentait de garder la tête haute, elle le connaissait trop bien pour le croire. Il était excellent pour cacher son jeu, il en avait même fait son métier, mais cette situation ne s'y prêtait pas. C'est pourquoi Aubrey s'était mis en tête d'aller le voir même s'il avait annulé leur rendez-vous. Elle ne prenait pas non comme réponse. Elle ne l'avait jamais fait et le ferait encore moins à présent.  Aubrey venait tout juste de terminer de préparer le met favori de Nyle, soit les pâtes de sa mère. Elle se rappelait des jours ou quelque chose n'allait pas et qu'ils se retrouvaient chez lui, ce plat y était toujours. Elle espérait que ça aurait son effet, même si Aubrey savait bien que ça ne règlerait pas tout. Elle y allait avec son instinct, et elle était au moins certaine d'une chose. Elle devait être à ses côtés. Elle arriva rapidement devant la porte de son appartement et pensa lui envoyer un court message. Cadeau à ta porte, lui écrit-elle alors qu'elle entendit des pas s'approcher. « Surprise. » lui dit-elle en souriant doucement avant de s'approcher et déposer un doux baiser sur ses lèvres, un geste qui lui semblait toujours trop beau pour être vrai. « J'ai préparé les pâtes de ta mère. » ajouta-t-elle en entrant dans l'appartement et déposé le plat sur la table. « Tu m'as manqué. » lui confia Aubrey. Elle n'aurait pas supporté de ne pas le voir, pas après tout ce qu'ils avaient traversé et avec les derniers évènements. Elle pouvait sentir une distance depuis les dernières semaines. Aubrey n'avait pas envie de voir cet écart s'agrandir et laisser Nyle gérer tout de son côté. Elle n'aurait jamais pu vivre de cette manière et laisser la personne qu'elle aime seule de son côté. Elle voulait qu'il sache que peu importe ce qu'il vivait, elle était à ses côtés et elle n'allait nulle part, qu'il lui fasse confiance pour baisser sa garde et lui parler.

_________________

"I know you're seeing black and white so I'll paint you a clear blue sky, without you I am colour-blind. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 1063
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + cate
double compte : Andy, Cole, Merri

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   Dim 20 Aoû - 15:58


≈ ≈ ≈
{ I'm right here waiting With open arms
I know you might feel shattered
But love should never bring you harm }
crédit/ tumblrjordin sparks.

Plus rien n’était comme avant, une vie avait été prise, des dizaines brisées en conséquence. A chaque fois que Nyle fermait les yeux il revoyait la jeune femme mourir sans que personne ne puisse rien faire. Un sentiment d’échec l’avait envahit à ce moment précis pour ne plus le quitter. L’arrestation des assaillants auraient dû lui donner un quelconque soulagement, mais ce n’était pas le cas. Ils n’avaient pas réussis à la sauver, ils avaient tous échoués. Ou est la justice là-dedans ? Nyle a donc fait ces dernières semaines ce qu’il savait le mieux faire : se renfermer sur lui-même. Si quelque chose le touche il a bien dû mal à exprimer ces émotions. Au lieu de faire face à ce qui est arrivé il s’éloigne du monde qui l’entoure. Il a toujours été ainsi et il doute qu’il arrivera à changer cela un jour. Heureusement il y a une femme dans cette ville qui le connaît assez pour ne pas le laisser faire, pour ne pas laisser cette tragédie se mettre en travers de leur relation naissance. Cette personne est Aubrey et elle habite dans le cœur de Nyle même si pour le moment il n’a pas eu le courage de la faire entrer réellement dans sa vie. Ce qui aurait dû être le début d’une belle relation se transforme en une relation distance par sa faute. Il en a bien conscience. Soudain, Nyle reçut un message de la part d’Aubrey. Elle avait laissé un cadeau à sa porte. Intrigué il alla à la porte avant de la voir. Il pensait qu’elle était partie sachant qu’il avait besoin d’être seul, mais elle avait préféré rester. Il n’était pas agacé, pas en colère c’était même l’inverse. Nyle ne savait pas qu’il avait besoin de sa présence avant de la voir devant lui. Il réalisait qu’elle était la seule chose dont il avait besoin. Nyle se mit à sourire pour la première fois depuis des années en voyant le plat qu’elle avait préparé. Ce plat si spécial qu’ils mangeaient ensemble à chaque fois que quelque chose n’allait pas. Elle pensait à tout et il se sentait chanceux de l’avoir dans sa vie. Il l’a pris dans ses bras avant de lui dire : « Merci pour le plat et aussi pour ça. » Il déposa ensuite un baiser sur ses lèvres et l’invita à rentrer. Il n’allait quand même pas tout manger seul. Elle avait bien mérité de partager ça avec lui. Nyle alla dans la cuisine et sorti deux assiettes afin de mettre la table. Ils avaient besoin de ce retrouver et c’était le bon moment.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 505
pseudo : neon lights ✻ cate.
face, © : melissa benoist, mine.
double compte : cassy.
statut : in a relationship w/ the best.
métiers/études : aspiring teacher.
guilty pleasures : notebooks, mugs, documentaries.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   Mer 27 Sep - 0:09

Aubrey savait que Nyle n'était pas aussi bien qu'il ne prétendait l'être. Ça ne datait pas d'hier, il n'avait jamais fait part de ses émotions très facilement et la belle avait du l'accepter plus ou moins avec le temps. Surtout à cause du job qu'il avait puisque si ça n'avait été que d'elle, Aubrey aurait toujours cherché plus loin. Et bien souvent les supposées règles qu'il avait ne l'en avait pas empêché. La belle n'en avait rien à faire des protocoles quand elle voyait le brun dans un mauvais état et bien que la situation actuelle soit unique et bien différente de ce qu'ils avaient connus, Aubrey ne le laisserait jamais gérer tout ça par lui-même. Si ils s'étaient toujours soutenus, c'était encore plus important aujourd'hui, avec leur relation qui venait de passer au niveau supérieur. Elle voulait qu'il sache que peu importe ce qu'il pouvait traversé elle serait présente. Elle fut soulagée lorsqu'elle aperçut le grand brun de l'autre côté de la porte et son sourire qui suivit, qui ne pouvait jamais la laisser indifférente. « Ça me fait plaisir. » Elle aurait fait bien plus si elle avait pu, mais malheureusement on ne pouvait pas refaire le monde à nous seuls. « Je me suis dis qu'un classique ne pourrait pas te faire de mal. » lui confia-t-elle en entrant dans l'appartement. Ce n'était pas grand chose et elle savait que ça ne pouvait pas tout effacer mais elle ferait tout en son pouvoir pour au moins essayer de l'aider et être présente s'il en avait besoin. « Comment a été ta journée? » lui demanda-t-elle en sortant des coupes à vin. Elle ne lui demandait pas ça tout bonnement, elle était réellement concernée par la réponse qu'il donnerait. Ça aurait été mentir de dire qu'elle n'était pas inquiète. Ce n'était pas le genre d'évènement sur lequel on pouvait tourner la page si facilement. Aubrey savait que Nyle avait vécu beaucoup de choses au cours de ses années de travail mais il y avait un sentiment d'urgence qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant. Elle voulait qu'il sache qu'elle était présente à ses côtés, peu importe ce qu'il pouvait traverser. Ils n'avaient pas eu des temps faciles tous les deux mais cela ne changeait pas les sentiments qu'elle avait pour lui. Ils avaient toujours été tous les deux, cela ne changeait pas et surtout pas maintenant. Elle ne supportait pas de le voir dans cet état.

_________________

"I know you're seeing black and white so I'll paint you a clear blue sky, without you I am colour-blind. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 1063
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + cate
double compte : Andy, Cole, Merri

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   Sam 30 Sep - 15:11

La présence de la jeune femme signifiait beaucoup pour Nyle. Elle s'investissait dans leur relation et cela se voyait par le fait qu'elle soit venue ici alors qu'il ne donnait pas vraiment de nouvelle. Elle n'était pas passive, elle était active. Il lui avait souvent reproché de ne pas se positionner, de se laisser faire par les autres, mais ce n'était plus le cas. Aubrey prenait les choses en main. Il pouvait voir que quelque chose avait changer chez elle et c'était rassurant. Il faut dire qu'ils ont mis tellement de temps à se trouver qu'il s'attendait peut-être à ce qu'elle ne fasse marche arrière. Cela le rassurait même s'il ne le montrait pas autant qu'il l'aurait voulu. Il était encore pas mal secoué par les derniers événements. Il ne savait pas comment reprendre le cours de sa vie quand des personnes ont perdu leur vie. Il se sent coupable, on peut parler de la culpabilité du survivant. Il a beau savoir qu'il ne peut pas s'arrêter de vivre il a bien dû mal à rebondir. Heureusement la présence de la jeune femme le réconfortait. Elle était attentive à ses besoins et s'intéressait vraiment à lui. « Tu sais comment me prendre par les sentiments. » Lui confia Nyle avec un sourire en coin. Tous le monde savait que son cœur passait par son estomac et qu'elle marquait un point en cuisinant pour lui. Elle en gagnait un deuxième en leur servant du vin. Il appréciait sa présence dans son appartement. Elle semblait à l'aise et c'était agréable. Il en oubliait presque cette sensation de vide qui l'habitait depuis quelques semaines. Nyle savait que lorsqu'elle lui demandait comment s'était passé sa journée, elle le pensait réellement et qu'elle voulait aussi savoir comment il allait. « La routine tu sais. » Lui répondit Nyle. Il n'avait jamais été doué pour exprimer ses sentiments d'autant plus lorsqu'il se sent en position de faiblesse. Il avait beau connaître Aubrey se livrer n'était pas évident.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 505
pseudo : neon lights ✻ cate.
face, © : melissa benoist, mine.
double compte : cassy.
statut : in a relationship w/ the best.
métiers/études : aspiring teacher.
guilty pleasures : notebooks, mugs, documentaries.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   Dim 15 Oct - 17:11

Aubrey essayait d'aider Nyle comme elle le pouvait. Mais il n'y avait pas de marche à suivre dans des situations pareilles et la belle avait peur d'en faire trop ou dans l'autre cas pas suffisamment. Elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'allait pas se confier facilement, elle ne pouvait pas lui en vouloir elle était pratiquement pareille, mais elle pensait que dans cette situation elle devrait probablement creuser plus loin. Elle n'avait pas envie de le laisser seul avec lui-même, non seulement ce n'était pas dans sa nature, mais c'était aussi son rôle d'être à ses côtés. Bien qu'elle l'aurait fait de toute manière. Elle pouvait voir que son petit-ami était perdu, il n'avait pas la même énergie qu'à son habitude et ce n'était pas juste de la fatigue. Pourtant, elle ne voulait pas non plus le brusquer. Elle savait que c'était une situation très délicate et bien qu'elle pouvait essayer de le comprendre et de le réconforter comme elle le pouvait elle n'avait pas eu à le vivre. Mais elle ne le laisserait jamais tomber. C'était hors de question. Il était la personne la plus importante à ses yeux et elle savait aussi que si les situations avaient été inversées, il n'aurait pas hésité une seule seconde. « Heureusement. » lui dit-elle en souriant. Autrement, elle aurait été en mauvaise posture, mais elle était réellement heureuse de voir que ce geste faisait plaisir à Nyle. C'était tout ce qui comptait, qu'il se remette tranquillement. « Ta routine est jamais très calme. » lui répondit Aubrey doucement, espérant le pousser doucement à s'ouvrir à elle. Et c'était dans les faits assez véridique. Nyle n'avait pas la vie la plus conventionnelle. Il n'avait pas non plus la possibilité de se confier, mais cette situation était différente et elle voulait qu'il le comprenne. Il n'avait pas à garder tout pour lui. Elle était là pour le supporter et l'aimer du mieux qu'elle le pouvait. « Qu'est-ce que je peux faire pour toi? » lui demanda Aubrey. Elle n'avait pas toutes les réponses et elle ne pouvait pas le prétendre, mais elle ferait tout ce qu'elle peut pour aider Nyle et le soutenir. Elle préférait encore qu'il lui dise ce qu'il attendait d'elle pour être le plus utile possible et écouter ses besoins. C'était le moment de lui partager ce qu'il voulait. Elle ne mettait pas de pression ni de conditions, elle était tout simplement là, peu importe ce dont il avait besoin. Elle n'allait nulle part.

_________________

"I know you're seeing black and white so I'll paint you a clear blue sky, without you I am colour-blind. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

messages : 1063
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Chris Wood + cate
double compte : Andy, Cole, Merri

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: oui

MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   Mer 25 Oct - 10:06

Après leur rapprochement Nyle s’était demandé si Aubrey n’allait pas faire machine arrière. La jeune femme avait comme manie de faire un pas en avant et trois en arrière. Pourtant, elle avait pris sur elle et s’était invitée chez lui sans invitation. Elle repoussait ses propres limites ce qui était attendrissant. Il avait l’impression qu’elle leur donnait une réelle chance. Il n’avait pas envie de tout gâcher en étant dé-primé. Il aurait aimé pouvoir appuyer sur un bouton pour tout effacer malheureusement cela n’est pas aussi évident. Nyle ne pu s’empêcher de sourire lorsqu’Aubrey lui fit remarquer que sa routine n’était jamais calme. Elle venait de marquer un point. Cependant, il commençait à se demander si du calme n’était pas ce dont il avait besoin. Après avoir assisté à une telle tragédie il se demandait si ça en valait vraiment le coup. « Ta présence est suffisante. » Lui répondit Nyle avant de déposer un baiser tendre sur ses lèvres. Il pensait ce qu’il disait, c’était déjà beaucoup. Elle lui prouvait qu’elle pouvait résister à la tempête, aux épreuves de la vie. De plus, elle amenait de la nourriture avec elle ce qui était un très bon point. « Puisque tu insistes, je veux bien une part de ce que tu m’as préparé. » Rajouta le beau brun avec un sourire en coin. Il allait essayer de faire un effort et de passer une bonne soirée. Il allait mettre de côté ces sentiments négatifs qu’il éprouvait depuis la prise d’otage. La jeune femme valait le coup qu’il se bouge les fesses même si ce n’était pas évident. Il allait essayer de le faire rien que pour elle.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: don't let the world wear you down / nyle   

Revenir en haut Aller en bas
 
don't let the world wear you down / nyle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: MANHATTAN :: downtown :: greenwich village-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: