AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 look what you made me do w/dallon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

messages : 1439
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Holland Roden + abisror (avatar)
double compte : Cole, Nyle, Merri et Lisa
âge : 25 ans
statut : célibataire
métiers/études : étudiante

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: Oui

MessageSujet: look what you made me do w/dallon   Dim 15 Oct - 18:58


≈ ≈ ≈
{ But I got smarter, I got harder in the nick of time
Honey, I rose up from the dead, I do it all the time. }
crédit/ tumblttaylor swift.

Ce soir comme souvent elle se rendait dans ce bar très chic où elle avait l’habitude de rejoindre Dallon pour boire quelques verres. Avant de le rencontrer jamais elle n’aurait mis les pieds dans un tel endroit, mais il l’avait convaincu qu’elle y avait sa place. Plus le temps passait, plus elle se rendait compte que si cet endroit lui faisait penser qu’elle était à sa place c’était à cause ou plutôt grâce à Dallon. La jeune femme se sentait bien, en sécurité en sa compagnie. Il était l’exception qui confirmait la règle et il réchauffait son cœur à chaque fois qu’elle se le faisait malmener. Elle espérait donc le retrouver afin de passer une soirée en bonne compagnie. Malheureusement pour Andy il passait déjà la soirée en bonne compagnie. En effet, elle l’aperçu au bar avec une jeune femme blonde, tout à fait son genre. Elle était si sûre d’elle, si charismatique qu’à côté Andy se sentit comme une pâle figure. Soudain, Dallon se rendit compte de sa présence, mais avant qu’il ne se lève elle lui fit  signe de ne pas le faire. Elle avala donc son verre et demanda l’addition. Elle n’avait aucune envie de s’immiscer dans ce qui allait s’avérer être une nuit de folie pour lui. Sans vraiment comprendre pourquoi. Andy avait eu le cœur serré en le voyant avec une autre jeune femme, à rire et passer du bon temps. Pourtant, elle savait que cette fille n’était que de passage, mais plus le temps passait plus elle se demanderait ce qui se passerait lorsqu’il rencontrait une fille pour de bon. Andy n’était pas prête à cette éventualité parce qu’au fond, elle regrettait le jour où elle l’avait repoussé, le jour où il s’était installé dans la boîte « ami » alors qu’elle aurait aimé plus. Afin de sauvegarder une once de dignité elle monta dans un taxi et demanda à rentrer chez elle. Andy s’affala sur son canapé comme une malheureuse en rentrant. Se demandant bien ce qui clochait chez elle. Elle alla même jusque dans le frigo pour prendre de la glace ce qui n’était pas indiquée. Elle ne comprenait pas pourquoi elle était si douée avec les problèmes des autres et si nulle avec les siens. Elle pensait que la glace et un verre de vin régleraient l’ensemble de ses soucis. Andy ne se doutait pas que pendant ce temps-là, Dallon avait écourté sa soirée pour aller la rejoindre. C’est ainsi qu’elle fut surprise lorsqu’elle entendit sonner à sa porte. Elle rangea rapidement la glace avant d’aller ouvrir. « Dallon, qu’est-ce que tu fais ici ? » Lui demanda Andy. Elle se sentait mal à l’aise qu’il soit venu jusqu’ici. Elle ne tenait pas à se mettre en travers de sa route. Elle n’était pas ce genre de fille. « Blondie ne doit pas être contente. » Continua la jeune femme tout en se moquant gentiment. Certes, cela la gênait, mais elle devait rester égale à elle-même devant lui pour ne pas éveiller sa curiosité.

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☸ just a lonely star
avatar

messages : 163
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : taron egerton, ©Eilera, which witch
double compte : jed, lew, nee, remi.
âge : 27
statut : single
métiers/études : daddy's boy, street fighter for the thrill.
logement : upper east side, at daddy's expense.
guilty pleasures : street fights, instagram, annoy his "family", flirting, singing.
bucket list : find ways to make dad crazy - buy cigarettes and books - check on stepdad.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: alicja, saskia, andy (open)

MessageSujet: Re: look what you made me do w/dallon   Mer 18 Oct - 18:55


is this the feeling they sing about ?
put on the brakes but can't slow it down.

La vie continue, le jeu, la mascarade. Bien sûr, tu t'y es fait, tu as même apprécié l'attention que l'on te porte, les regards que tu attires, la curiosité. Mais ce n'est pas toi, ce ne sera jamais toi, et tu as désormais conscience de l'erreur que tu as commise en t'installant à New York. En cherchant à te venger. Evidemment, cela a fonctionné, et fonctionne encore, mais tu commences à douter de l'importance de tout cela. Ta mère, elle ne reviendra pas, faire souffrir ton géniteur ne changera rien au passé, ni à ce que tu ressens. Tu avais la certitude d'être soulagé en le voyant ramper pour que tu ne dévoiles pas ses secrets, mais tu ne ressens plus rien. Engourdi, fatigué, las. Alors tu sors, ce soir encore. Tu te vides la tête, passes du temps en (relativement) bonne compagnie, et tu oublies le temps d'une soirée. Tu pourrais appeler Andy, la serrer dans tes bras et lui dire ce que tu as sur le cœur, tout ce qui te trotte inlassablement dans la tête et te garde éveillé, mais tu préfères le garder pour toi, enfouir et fuir ce que tu sais ne pas pouvoir combattre. Tu t'installes au bar en compagnie de ce que tu appellerais une connaissance, plutôt qu'une amie. Blonde, élancée, tu penses te souvenir qu'elle est mannequin. A moins qu'elle ne soit actrice, le doute s'insinue dans ton esprit et tu te sens coupable de ne plus le savoir. De connaître tant de gens, tant de visages du moins, que tu ne t'y retrouves plus. Tu n'en apprécies même pas la moitié. La conversation s'engage néanmoins, elle parvient à te faire rire, à vrai dire c'est même quelqu'un d'intéressant et tu t'en trouves grandement soulagé. Soudain, ton regard tombe sur une silhouette bien connue. Tes lèvres s'étirent d'un sourire différent, ton regard s'illumine, et tu n'écoutes plus un mot de ce que raconte ton interlocutrice. Tu fais mine de te lever afin de rejoindre Andy, la belle Andy, la femme parfaite si l'on te demande ton avis, mais elle te fait signe de rester où tu te trouves. Ton sourire se fane en un instant, tandis que ton regard suit ce départ incompréhensible. Tu as beau essayer de te concentrer sur la conversation, tes pensées n'ont de cesse de dériver vers ta meilleure amie. Qu'est-ce qui cloche ? As-tu fait quelque chose de mal ? L'ignorance te tue. Tu écourtes donc ta soirée, raccompagnant tout de même ton rencard, un peu déçue, chez elle. Tu doutes qu'elle accepte de te revoir, elle a bien remarqué que ce qui t'avait distrait, c'était une autre femme, mais tu t'en moques royalement. Tu ne tardes pas à sonner à la porte de cet appartement que tu connais par cœur, souriant largement à la propriétaire lorsqu'elle apparaît dans l'encadrement. Sa question te fait hausser les épaules. « Pourquoi, t'as pas envie de me voir ? » Tu plaisantes, mais au fond tu crains que ce soit le cas. Que le problème que tu as cru remarquer, ce soit toi. Tu pénètres dans l'appartement, faisant comme chez toi, ne manquant pas de déposer un baiser sur sa joue en passant. Un léger sourire danse sur tes lèvres à sa remarque. « Elle s'en remettra. Et puis t'es bien plus importante. » Tu prends place sur le canapé, tentant d'avoir l'air confiant. « Pourquoi t'es partie ? »

_________________
never know what it's like to be the life of the party
all these people are passed out on the floor in my hotel room, I don't know half of them but they all wanna know me ✻  somewhere in between who I used to be and who I'll be tomorrow when the champagne blows my mind. thrills don't come for free, the price you pay for dreams. in a sea of strangers, I can't find me anymore. (all time low, life of the party)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1514-i-have-no-sympathy
avatar

messages : 1439
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Holland Roden + abisror (avatar)
double compte : Cole, Nyle, Merri et Lisa
âge : 25 ans
statut : célibataire
métiers/études : étudiante

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: Oui

MessageSujet: Re: look what you made me do w/dallon   Mer 25 Oct - 10:04

Andy ne s’attendait absolument pas à croiser Dallon devant sa porte. Elle le pensait déjà dans les bras de cette bimbo. Andy se sentait stupide d’être aussi jalouse, pourtant, c’était elle qui avait refusé les avances de Dallon lors de leur rencontre. Aujourd’hui elle semblait s’en mordre les doigts, mais il était hors de question qu’elle ne lui en parle. En effet, elle préférait l’avoir dans sa vie en amie que pas du tout et elle savait que s’ils tentaient quelque chose cela se terminerait en rien de tout. Il arriverait for-cément à la faire craquer en lui faisant sa moue triste puis en lui demandant pourquoi elle n’avait pas envie de le voir. Comment aurait-elle pu répondre ? Elle se contenta de rester silencieuse attendant qu’il dise autre chose. Elle le laissait cependant entrer dans son humble demeure. Andy se demandait si Dallon essayait de se racheter ou s’il pensait vraiment ce qu’il disait en lui déclarant qu’elle était plus importante. C’était évident pourquoi parfois elle en doutait. C’était le fruit de déceptions en chaîne. Il lui de-manda ensuite pourquoi elle était partie, c’était une question pertinente à laquelle elle n’avait absolument pas envie de répondre, mais elle n’avait pas vraiment le choix. « J’avais rendez-vous avec une amie, mais elle m’a fait faux bond. Je n’allais quand même pas m’incruster dans ton date. » Lui répondit Andy en se mordillant la lèvre inférieure. Elle venait de sortir un gros mensonge afin de ne pas perdre la face devant lui. Elle refusait de dire qu’elle préférait encore s’enfermer chez elle plutôt que de le voir batifoler avec quelqu’un. « Alors c’est la bonne ? » Lui demanda la jeune femme avant de se mettre à rire. Elle savait bien que ce n’était pas la femme de sa vie. Elle aimait cependant, le taquiner avec cela. Andy était sa meilleure amie et elle comptait le rester. Elle se demandait pourtant, si elle arriverait à supporter le jour où il ramènerait une copine sérieuse. Heureusement pour elle cela n’allait pas arriver demain. Dallon n’était pas un homme qui s’attache, c’était l’homme d’une nuit ce qui explique aussi pourquoi elle avait refusé ses avances auparavant. Andy n’était pas la femme d’une nuit, mais la femme d’une vie. Elle refusait donc de se laisser avoir par les hommes. Elle avait appris de ses erreurs et ne comptait plus souffrir. « Je te sers quelque chose à boire ? » Lui proposa Andy. Elle n’avait pas perdu ses manières parce qu’elle était agacée. Elle savait comment recevoir un homme chez elle. Elle mettait sur son visage son plus beau sourire afin qu’il ne s’aperçoive pas que sans le vouloir il venait de la blesser. Pire, qu’elle s’agaçait elle-même de ressentir quelque chose.

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☸ just a lonely star
avatar

messages : 163
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : taron egerton, ©Eilera, which witch
double compte : jed, lew, nee, remi.
âge : 27
statut : single
métiers/études : daddy's boy, street fighter for the thrill.
logement : upper east side, at daddy's expense.
guilty pleasures : street fights, instagram, annoy his "family", flirting, singing.
bucket list : find ways to make dad crazy - buy cigarettes and books - check on stepdad.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: alicja, saskia, andy (open)

MessageSujet: Re: look what you made me do w/dallon   Sam 25 Nov - 20:24


is this the feeling they sing about ?
put on the brakes but can't slow it down.

Tu souris lorsque la porte dévoile la silhouette, que tu connais par cœur, de ta meilleure amie. Andy, tu lui souris toujours, quoi qu'il arrive. A tel point que tu étais persuadé qu'elle t'avait cramé et que tes sentiments, un peu encombrants, à son égard ne lui étaient pas inconnus. Pourtant, elle semble n'avoir rien remarqué, ni la façon dont tu ne peux t'empêcher de la regarder, ni les sourires, et encore moins ton cœur qui bat beaucoup trop fort lorsqu'elle est contre toi. Ça t'arrange, parce que tu n'es clairement pas prêt à t'engager dans quoi que ce soit de sérieux, et puis tu ne veux pas la perdre. Voir son regard et son attitude changer si ce n'est pas réciproque, tu ne veux même pas y songer. Tu es bien comme ça, vous êtes très bien comme ça, sans complication. De toutes manières, elle t'a déjà recalé une fois, et tu n'es pas particulièrement insistant. Tu sais qu'un type comme toi est tout ce qu'elle exècre, tu n'es que l'exception qui confirme la règle, et tu ne l'imagines pas une seconde jeter tous ses principes au feu pour se mettre avec toi. Tu n'es pas assez bien pour Andy, tu as eu vite fait de le comprendre et ne doutes pas qu'elle le sache aussi. Tu fais un merveilleux ami, tes capacités relationnelles s'arrêtent là. « Qui ose faire faux bond à ma Andy ? » Aveugle, tu n'as pas perçu le mensonge. Tu ne doutes pas, pas même une seconde, qu'elle ait été abandonnée par une amie et n'ait tout simplement pas voulu te déranger. « C'est jamais la bonne. D'ailleurs, elle ne voudra probablement plus me revoir après ce soir », fais-tu, désinvolte, un léger sourire sur les lèvres face à l'évidente ironie de ton amie. Toi comme elle savez que cette fille, ni aucune des autres, n'a véritablement d'importance, c'est en partie pour cela que tu n'as pas hésité à la ramener chez elle avant de suivre la rouquine. Ça, et le fait qu'Andy t'es plus chère que n'importe quoi, ou qui. Tu reportes ton attention sur elle lorsque sa voix s'élève à nouveau, un sourire s'affichant instantanément sur tes lèvres. « Je veux bien un soda, j'ai assez bu je crois. » Tu freines, en ce moment, et pas forcément parce que tu conduis. Non, tu freines car tu en as assez, de cette vie et ses excès, comme si argent et célébrité rimaient avec abus et exubérance. « Qu'est-ce que tu faisais avant que j'arrive ? » Tu réalises que tu n'as même pas pris en compte l'éventualité que tu pouvais interrompre quelque chose. Tu t'es pointé, et installé comme si tu étais chez toi, confortablement calé contre un coussin.

désolée du retard

_________________
never know what it's like to be the life of the party
all these people are passed out on the floor in my hotel room, I don't know half of them but they all wanna know me ✻  somewhere in between who I used to be and who I'll be tomorrow when the champagne blows my mind. thrills don't come for free, the price you pay for dreams. in a sea of strangers, I can't find me anymore. (all time low, life of the party)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1514-i-have-no-sympathy
avatar

messages : 1439
pseudo : Jessica (Lovee)
face, © : Holland Roden + abisror (avatar)
double compte : Cole, Nyle, Merri et Lisa
âge : 25 ans
statut : célibataire
métiers/études : étudiante

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: Oui

MessageSujet: Re: look what you made me do w/dallon   Lun 4 Déc - 12:30

En le regardant Andy se rappelait de l’avoir repoussé, elle se demandait souvent ce qui se serait passé si elle ne l’avait pas fait. Elle aimait penser qu’elle aurait été la femme assez spéciale pour le changer, mais elle n’était pas si naïve. Elle savait qu’elle n’aurait jamais eu son meilleur ami, elle aurait eu au mieux un bon coup d’un soir ou même un plan régulier ce qui ne l’enchantait guère. C’est en se disant cela qu’elle était soulagée de ne pas avoir céder parce qu’elle aurait manqué la personne la plus importante de toute sa vie. Alors même si ce n’était pas parfait, si ce n’était pas ce qu’elle espérait, elle prenait cette amitié et elle la chérissait tant Dallon avait une place spéciale dans sa vie et dans son cœur. Un Dallon qui ne voyait pas ses mensonges et qui pensait réellement qu’un homme l’avait planté ce soir. Elle se demandait s’il était crédule ou s’il faisait exprès de ne pas voir la vérité. « Un idiot de plus, je devrais parfois changer de bord je pense sinon je vais finir vieille fille.. » Lâcha-t-elle. Elle n’avait pas envie de changer de bord, mais elle pensait vraiment qu’elle allait finir vieille fille à force. Elle avait tendance à s’attacher aux mauvais garçons et cela n’allait pas en s’améliorant puisqu’elle s’attachait également à son meilleur ami qui était le roi et qui ne changerait jamais, qui ne poserait pas différemment les yeux sur elle. La réponse de Dallon la fit sourire. Cette femme ne voudrait probablement jamais le revoir, c’était presque dommage. « On va finir ensemble vieux et seuls je pense. » Renchérit la jeune femme à la réponse de Dallon. Elle se mit ensuite à rire. Elle ne le croyait pas vraiment parce qu’elle savait qu’un jour il rencontrerait la bonne et ce jour-là elle perdrait son meilleur ami au profit d’une autre femme et elle ne se sentait pas prête à affronter ça. La jeune femme alla ensuite lui chercher un soda puisqu’il avait assez bu pour ce soir ce qu’elle trouvait raisonnable. De toute façon, s’il avait pris autre chose elle l’aurait obligé à dormir sur son canapé afin qu’il ne prenne pas la route. Elle prenait soin de lui à sa façon. Elle revint avec son soda pour poser une question qu’elle n’aimait pas forcément. Que faisait-elle avant qu’elle arrive ? Elle broyait du noir parce qu’elle l’avait vu en charmante compagnie et qu’elle se sentait assez bête. Elle n’avait pas envie de lui dire qu’elle allait manger le pot de glace en entier afin de penser à autre chose. « Pas grand-chose, je m’apprêtais à manger de la glace devant une série netflix. » Lui répondit Andy. Cela paraissait moins désespérée que dire l’entière vérité. C’était probable puisqu’elle était une accro des séries. Elle aurait néanmoins eu envie de trouver quelque chose de plus palpitant à répondre.

_________________

Ghost in the mirror I knew your face once, but now it's unclear and I can't feel my body now. I separate from here and now. A drug and a dream, a lost connection, oh come back to me so I can feel alive again as soul and body try to mend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: look what you made me do w/dallon   

Revenir en haut Aller en bas
 
look what you made me do w/dallon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les lucioles funskool made in India
» Swatch TAYLOR MADE
» Made in Gourmandie
» Chanson à boire sur l'air de la Marseillaise (made in Normandie)
» FABRICATION – Le made in Italy en danger ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: BROOKLYN & CIE :: north-west brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: