AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) how to save a life / libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (m) how to save a life / libre   Jeu 21 Juil - 22:06


“and you feel yourself suffocating, does the pain weigh out the pride?”
©️crédits tumblr, green day / featuring jon bernthal

Asher Barton

33-36 ans|$$$|métier au choix|yankees

origines et nationalité: nationalité américaine, origines au choix.
à new york depuis: toujours, il a fait des rues les plus sombres son territoire.
orientation sexuelle: hétérosexuel.
situation amoureuse: célibataire.
quartier de résidence: le bronx ou brooklyn, un quartier mal famé.
type d'habitation: un petit appartement.
caractère: secret, solitaire, impulsif, loyal, arrogant, têtu, froid, sarcastique.

gimme more:
propositions d'avatars Jon Bernthal, si possible :awé: J'avais aussi pensé à Jake Gyllenhaal, Theo James, Ryan Gosling, James Franco, Milo Ventimiglia, quelqu'un qui a la bonne tranche d'âge et peut passer pour un badboy
ce qui est négociable tout, sauf le côté sombre du personnage, la tranche d'âge, le fait qu'il soit à New-York depuis toujours .
niveau rp et présence je demanderais un minimum d'activité, une réponse par semaine me convient si les réponses sont denses, je n'aime pas spécialement les rps très longs, mais juste de quoi tenir un rp I love you. C'est un lien que j'aimerais beaucoup développer, alors j'aimerais quelqu'un qui reste sur la durée, parce que moi, je ne bouge pas d'ici

welcome to new york
- Il est né à New-York, dans un quartier pauvre et mal fréquenté. Il a grandi avec un père alcoolique, violent, il a pris beaucoup de coups pour protéger sa mère (et ses frères et sœurs, si vous voulez qu'il en aie).
- Adolescent, il a été entraîné dans des trucs pas clairs, il peut avoir fait un peu de prison.
- Concernant le métier, je n'ai pas précisé, mais j'avais pensé qu'il serait garagiste, en journée, pour payer les factures, ou pas, mais aussi à la tête d'un truc illégal, du type combats illégaux, trafic, peu importe.
- Il a un passé très sombre, il l'est lui-même, il a grandi entouré de violence, c'est un peu tout ce qu'il connaît.
- Il a tendance à régler les conflits de la manière forte, ne faisant même plus attention aux blessures.
- Il n'est pas méchant, il n'ira pas agresser quelqu'un dans la rue, bien au contraire. S'il croise quelqu'un dans son quartier qui ne semble pas dans son élément, il le préviendra, essaiera de l'envoyer ailleurs pour ne pas qu'il soit blessé, mais hésitera avant de voler à son secours si la personne décide de rester dans le coin.

rhiannon cleveland / let's be alone together Elle serrait son spray au poivre entre ses doigts, l'esprit engourdi par ce verre d'alcool qu'elle n'aurait pas dû boire. Elle avançait prudemment, rapidement, juchée sur ses talons hauts qu'elle ne quitterait pour rien au monde. Et puis, elle eut à peine le temps d'armer sa défense, l'homme sorti de l'ombre attrapa son poignet et la désarma avant même qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit. Mais il ne l'agressa pas. - Eh, vous devriez pas vous promener toute seule par ici. Elle s'était perdue, en vérité, dans une ville qui l'avait vue naître, mais qu'elle ne connaissait plus. Lui, il était sur son territoire, aucun recoin ne lui était étranger. Son cœur à elle battait la chamade, motivé par l'adrénaline. Elle fronça les sourcils, se décalant sur la droite pour le dépasser, sans un mot. - Vous iriez plus vite, si vous posiez vos chaussures. Elle lève la main dans un signe nonchalant. - Je vous ai rien demandé. Il haussa les épaules, la regardant s'éloigner. - Prenez à droite, c'est plus sûr. Elle tourna vaguement la tête, hésita, puis s'engagea sur la petite ruelle à sa droite. Elle lui paraissait ridicule, naïve, à garder ses talons hauts, ses doigts parfaitement manucurés serrant son sac à main comme si elle pouvait quoi que ce soit contre quelconque agresseur. Elle était ridicule, à ses yeux, elle et son air hautain, superficiel contrastant avec la noirceur de la rue. Et pourtant, il la regardait disparaître de son champ de vision, sans bouger, serrant dans sa main droite son foutu spray au poivre. Ils sont deux mondes, diamétralement opposés. Lui, baignant dans la noirceur, la brutalité, la violence. Elle, les projecteurs, le luxe, les apparences. Si différents, et pourtant si semblables. Deux âmes en peine, seules, amères. Ils ne viennent pas du même milieu, et pourtant, le destin les fera se recroiser. Plusieurs fois.



Dernière édition par Rhiannon Cleveland le Dim 16 Oct - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
(m) how to save a life / libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savy + Let me be the one to lift your heart up and save your life I don't think you even realize baby you'd be saving mine
» HOW TO SAVE A LIFE | Callum & Arya
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: ancienne version :: what's up-
Sauter vers: