AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (livia) smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: (livia) smile   Sam 20 Aoû - 21:55




I’m telling you, these times are hard but they will pass.

Sans doute les choses deviendraient-elles insupportables si tu n'avais pas un ou deux piliers sur lesquels te reposer. Après avoir appris pour les adultères de Jonathan il y a déjà six ans, tu t'es réfugiée chez ta mère sans pour autant lui expliquer ce qui se passait. Elle a cru à une dispute avec ton époux, mais le fait est que tu n'as jamais abordé le sujet avec lui. Personne ne sait, si ce n'est ton psychologue. Tu doutes même que Jonathan se soit rendu compte que tu l'as démasqué. Après avoir développé un relation intime mais -normalement- sans avenir avec Jamie, c'est vers ton psy que tu t'es tournée. Cela te fait du bien d'en parler à un inconnu, en particulier car le secret professionnel l'empêche de divulguer tout ce que tu caches. Et cela commence à s'accumuler. Aujourd'hui que c'est ton boulot qui pose problème, tu as Livia. Ce coup-ci, c'est elle qui est venue à toi, revenue à New York au bout de quelques années. Tu as évidemment fait quelques fois le déplacement afin de la voir, mais après avoir grandi ensemble la séparation est toujours difficile. Tu la rejoins donc à Brooklyn pour prendre un café et enfin vous retrouver, tu n'es pas allée à Los Angeles depuis des mois. Tu n'étais pas supposée être libre dans la journée, mais tu es suspendue. Une bêtise, et surtout pas mal de sexisme de la part de tes supérieurs. Mais, d'après eux, tu as fait une boulette et on t'a donc retiré ton affaire. Tu es condamnée à te tourner les pouces, il t'a fallu rendre ton arme de service et tu n'as pas le droit d'approcher d'une scène de crime jusqu'à la résolution de cette affaire. La tienne. D'accord, tu as un peu secoué un suspect, mais au bout du compte tu n'avais pas tort: il savait quelque chose et tu as obtenu l'information. Tu doutes qu'un collègue masculin eut été traité de la même manière pour avoir bousculé un peu un salopard du genre. « Liv ! », t'exclames-tu en l'apercevant, déjà installée. Tes lèvres s'élargissent soudain d'un large sourire comme on en a rarement vu éclairer ton visage ces dernières années. Un peu plus et tu te jetterais à son cou, mais tu te contentes d'accélérer sur les quelques mètres vous séparant encore et de la prendre doucement dans tes bras. « Tu m'as manqué. » Tu plantes un baiser sur sa joue avant de reculer pour la regarder. « Comment vas-tu ? » Sans te départir de ton sourire, tu déposes ton sac et prends place sur un siège.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out


Dernière édition par Clare James le Mer 24 Aoû - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 146
pseudo : neon lights, cate.
face, © : italia ricci, foolish blondie.
double compte : aubrey, addison.
âge : twenty-nine.
statut : engaged.
métiers/études : heiress.
guilty pleasures : matcha latte, ww2 documentaries, french history, wine, central park in the morning.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: (livia) smile   Lun 22 Aoû - 21:34


≈ ≈ ≈
{ when there are clouds, in the sky you'll get by }
crédit/ tumblrglee cast.

Livia n’avait pas prévenu énormément de personnes de son passage à New York, si ce n’était que sa mère et sa famille plus proche. Pas parce qu’elle n’avait personne à voir, bien au contraire, mais plutôt parce qu’elle n’avait pas envie d’en faire toute une histoire. Elle était venue ici principalement pour le boulot et devrait repartir dans peu de temps de toute façon. Toutefois, s’il y avait bien une personne qu’elle avait hâte de retrouver c’était Clare. À défaut d’avoir une grande soeur ou un grand frère, sa cousine avait toujours occupé une place importante dans sa vie. Petite, elle l’admirait et se disait qu’un jour, elle serait aussi comme elle. Elle avait été son premier modèle et bien que les années aient passé, leur complicité était toujours aussi forte. Elles avaient eu la chance de passer du temps chez elle à Los Angeles et aujourd’hui c’était au tour de Livia de débarquer à New York pour passer du temps avec sa cousine. Même si Livia gardait peu d’attaches à New York, elle n’aurait jamais pu passer à côté de Clare. Elles ne s’étaient pas vues depuis bien du temps maintenant, ce qui semblait comme une éternité, elle était donc très heureuse à l’idée de la retrouver à Brooklyn autour d’un café. Livia pouvait passer du temps aussi bien à Manhattan qu’à Brooklyn. Malgré les années, elle connaissait toujours New York comme sa poche et aimait se rendre aux petits endroits peu connus ou qui auraient tendance à passer inaperçus. Avec cette journée de congé, elle avait décidé d’en profiter pour faire un peu le tour des rues avant de se rendre à leur point de rendez-vous, bien qu’elle ait toujours de l’avance, faute de devoir arriver toujours au moins une demi-heure avant son émission, à force elle était devenue ponctuelle. Elle prit une table sur la terrasse, avec un soleil brillant, ça aurait été dommage de le manquer en étant à l’intérieur. Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle aperçut sa cousine et qu’elle entendit sa voix. Elle s’empressa de se lever et d’à son tour la prendre dans ses bras avant de détacher. « Tu m’as manquée aussi. » Lui dit-elle en souriant. Voir Clare lui faisait du bien. « Ça va. Plutôt occupée et tout ça, mais je suis habituée. » Lui répondit Livia en souriant. Bien entendu elle n’était pas simplement en ville pour le travail, mais elle n’avait pas réellement envie de rentrer dans les sujets fâcheux pour l’instant. « Et toi? » ajouta la brune. Elle avait des nouvelles de temps à autre bien sûr, mais ce n’était pas comme se retrouver face à face.

_________________
- You said we were too young to know what's right, We just need a little more time, We were only kids, Gotta go out and live our lives. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: (livia) smile   Dim 28 Aoû - 20:13




I’m telling you, these times are hard but they will pass.

Le retour de Livia te rend joyeuse, depuis qu'elle t'a appris la nouvelle tout le monde a pu remarquer que tu es de meilleure humeur. Même ta suspension a été plus facile à accepter grâce à cela, et tes supérieurs qui s'attendaient à un esclandre n'ont eu droit qu'à une démonstration bien moins impressionnante de ta colère. Tu dois paraître soit malade, soit droguée, car un calme de ce genre dans telle situation ne te ressemble pas. Cela fait l'affaire de tout le monde, à commencer par ton époux à qui tu ne fais plus la tête "sans raison". Disons que tu ne vois momentanément plus l'intérêt de te fatiguer à lui en vouloir pour une chose dont tu as connaissance depuis des années. De toutes manières, tu ne le changeras pas. Et puis, tu as Jamie... La différence est que tu n'as que lui, tandis que ton mari saute sur tout ce qui est consentant. Ce n'en est pas moins contre tes principes, mais il y a une sorte de fidélité là-dedans, à Jamie. De toutes manières, Jonathan ne te touche plus, alors comment dire que c'est presque comme si tu n'étais pas mariée. Oui, d'accord, ce n'est pas une excuse. Tes pensées s'interrompent à la vision de Livia, assise à la terrasse du café que vous avez choisi, sous le soleil. Tu souris instantanément et accélères légèrement le pas en la voyant se lever, la rejoignant rapidement afin de l'enlacer. Plus jeunes, vous étiez inséparables, et la distance n'est pas parvenue à vous séparer. C'est l'une des rares relations pour lesquelles tu serais prête à te battre, bec et ongles. La seule pour qui tu fais des kilomètres lorsque tu en as l'occasion, ne serais-ce que pour une après-midi ensemble. « Tu sais pour combien de temps tu restes à New York ? » Traduction: combien de temps t'ai-je pour moi ? Tu prends place face à elle et attrapes la carte mais n'y poses pas directement les yeux. Non, tu observes ta cousine avec un sourire ravi. « Oh, et bien j'aimerais te dire que je suis occupée aussi mais je viens d'être suspendue », fais-tu en passant une main dans ta chevelure flamboyante, haussant une épaule. « Le machisme omniprésent dans cette profession, à notre époque, me fascine. » Tu lui souris néanmoins, après tout cela vous permet de vous voir aujourd'hui. Un mal pour un bien.

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 146
pseudo : neon lights, cate.
face, © : italia ricci, foolish blondie.
double compte : aubrey, addison.
âge : twenty-nine.
statut : engaged.
métiers/études : heiress.
guilty pleasures : matcha latte, ww2 documentaries, french history, wine, central park in the morning.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: (livia) smile   Ven 2 Sep - 22:35

Livia n'était pas le genre de personne à s'entourer de beaucoup de gens. Certes, avec les années, elle était arrivée à se faire un grand cercle de contact, mais il y avait peu de gens qu'elle gardait au courant de sa vie personnelle et autre. Elle avait toujours préféré se débrouiller par elle-même. C'était sans compter qu'elle donnait sa confiance assez difficilement même si elle restait une personne assez facile d'approche. Dans son métier c'était un élément primordial si elle voulait pouvoir être efficace et bonne dans ce qu'elle faisait, mais elle avait toujours fait attention afin de séparer vie professionnelle et vie personnelle. Elle n'aimait pas brouiller la ligne. Elle aimait savoir à quoi s'attendre. Aujourd'hui, elle avait l'occasion de retrouver sa cousine, ce qui lui faisait extrêmement plaisir. Elles se parlaient assez souvent, mais malgré tout, la belle avait l'impression d'en avoir manqué beaucoup dans la vie de la rousse. Elle était contente à l'idée de savoir qu'elle pourrait la voir davantage maintenant qu'elle s'installait à temps partiel à New York. « Pour l'instant, quelques semaines, j'ai quelques affaires à régler, mais j'ai décidé de reprendre un appartement donc je viendrai assez souvent. » lui expliqua Livia en souriant. Bien qu'elle ne l'exprimait pas, la belle était très heureuse de retrouver sa ville. Certes, tout ne lui plaisait pas nécessairement et elle avait encore bien des choses à mettre au clair, notamment avec Reggie, mais en général, Livia était contente de pouvoir se réinstaller, même si ce n'était pas à temps plein, ici. Elle devait tout simplement apprendre à ne pas lui donner trop d'attention, bien que c'était un peu difficile après leur dernière rencontre. Elle se doutait qu'elle ne pourrait pas éviter son mari éternellement, si elle voulait pouvoir recommencer sa vie avec la personne qui partageait sa vie depuis les derniers mois. Livia n'aimait pas du tout cette situation, mais elle devait tout de même trouver un moyen de s'en accommoder. Elle arqua un sourcil aux paroles suivantes de Clare, lorsqu'elle l'entendit évoquer une suspension. « Oh, qu'est-ce qui s'est passé? » lui demanda-t-elle doucement. Livia ne voulait pas être indiscrète, mais Clare savait bien qu'elle pouvait tout lui dire, elle ne la jugerait jamais sur ses actes ou encore ses choix. Elle la supportait coute que coute. De plus, si elle avait été renvoyée pour un motif qui n'était pas justifiable, Livia serait la première à le dénoncer. Elle avait une voix qui était entendue et elle n'hésiterait pas à l'utiliser pour les choses qui lui tenaient à coeur.

_________________
- You said we were too young to know what's right, We just need a little more time, We were only kids, Gotta go out and live our lives. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ask no questions, you'll hear no lies
avatar

messages : 1073
pseudo : vespertine (nawal)
face, © : Aidan Turner, ©BLINDNESS (av) perséphone (sign), Hathaways (gifs)
double compte : lew, neelam, dallon, remi.
âge : thirty three.
statut : head over heels for april.
métiers/études : conductor for the new york philharmonic orchestra. cello player.
logement : a loft in brooklyn with his sister.
guilty pleasures : dancing on his own, rapping, reading french books, watching thrillers with a bag of popcorn.
bucket list : take a look at the next score.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp: open bar (april, maebh, salim)

MessageSujet: Re: (livia) smile   Mar 27 Sep - 23:15

Vous êtes très portés sur la famille, tu sais que dès que l'annonce du retour de Livia se sera étendue elle sera assaillie de messages et de rendez-vous. Disons que ton père n'a jamais eu beaucoup de temps à consacrer à la famille puisqu'il travaillait plus qu'il ne faisait... quoi que ce soit d'autre. Mais ta mère, elle a toujours adoré organiser des réunions. Autant pour faire plaisir à tout le monde que pour s'occuper, car son travail déjà conséquent de femme au foyer ne lui suffisait pas. Tu es donc heureuse d'apprendre qu'elle se réinstalle, du moins en partie, à New York. Ainsi que soulagé pour elle: cela va lui simplifier la tâche puisque, d'une manière ou d'une autre, le reste de vos proches apprendra la nouvelle. « Si tu reprends un appartement, attends-toi à être à nouveau considérée comme indispensable aux repas de famille. Si ma mère retrouve ton numéro, ou plutôt quand elle l'aura retrouvé, tu seras harcelée chaque semaine. » Pour ta part, tu es tenue, par promesse, de te présenter tous les week-ends à la porte de la maison dans laquelle tu as grandi. Principalement histoire de raconter ta semaine, cela semble passionner tes géniteurs. En général, tu évites d'emmener Jonathan, bien contente qu'il ait autre chose à faire. Même lorsqu'il s'agit de se taper sa secrétaire ou une stagiaire rencontrée le jour même et qu'il prétexte un dossier à terminer. Dernièrement, tu as du mal à le supporter. Probablement car Jamie prend plus de place dans ta vie, bien malgré vous. Ta cousine évoquant ta propre vie tu lui fais part de ta suspension récente et, bien que frustrée et trouvant la situation injuste, tentes de bien le prendre. « Oh, tu sais comment je suis... J'ai un peu secoué un suspect, ce qui a porté ses fruits mais mes supérieurs ont considéré que j'avais, je cite, "dépassé les bornes". C'est l'histoire de quelques jours, jusqu'à ce qu'on boucle l'enquête. » Sans toi. Si tu en parlais à quelqu'un d'autre, tu t'emporterais probablement. Sans te vanter, tu es une très bonne enquêtrice. L'une des meilleures. Tu as seulement un tempérament fort, et peu de patience à consacrer aux coupables déguisés en simples suspects. Lorsqu'on vous apporte le menu, tu remercies le serveur et te plonges dans une rapide lecture avant de reposer ton regard clair sur ton interlocutrice. « Qu'est-ce que tu prends ? », interroges-tu, prévoyant de calquer -à quelques choses près- ton menu sur le sien.

(vraiment navrée du retard )

_________________
she's a sunrise dressed like dusk
he's a moth drawn to a flame, he's going in, he's going all or nothing. they look so pretty from afar. like the gates of heaven are open now and my one true love has just waltzed right out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecityisyourdate.forumactif.org/t1110-jed-ces-ecorchures
avatar

messages : 146
pseudo : neon lights, cate.
face, © : italia ricci, foolish blondie.
double compte : aubrey, addison.
âge : twenty-nine.
statut : engaged.
métiers/études : heiress.
guilty pleasures : matcha latte, ww2 documentaries, french history, wine, central park in the morning.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: (livia) smile   Jeu 27 Oct - 22:07

Livia était heureuse de retrouver sa famille. C'était quelque chose qu'elle avait plus ou moins sacrifié au cours des dernières années, mais heureusement personne ne lui avait fait de commentaires à ce sujet, à son plus grand bonheur. La belle avait toujours été plus ou moins indépendante, sur un pied puis sur l'autre mais elle ne serait pas surprise que sa tante tienne à la voir dès qu'elle le pourrait. Livia devait se réhabituer à cette vie, plutôt commune. Elle avait l'habitude de se tenir toute seule. Pourtant, elle ferait bien quelques exceptions pour eux. « Oui, ça me fera plaisir de venir quand je peux. » Répondit-elle doucement. Elle ne voulait pas non plus s'engager et finir par devoir remettre vu le boulot qu'elle avait. C'était un métier solitaire bien qu'elle soit toujours entourée par un tas de gens. Il y en avait peu qui comptait réellement pour elle et sans doute qu'elle continuerait à en perdre en court de route. « Je suis désolée de l'entendre. » lui dit-elle sincèrement. Elle ne connaissait pas très bien le métier de Clare dans ses détails mais se retrouver sur le carreau n'était jamais un sentiment particulièrement agréable. Toutefois, la connaissant tout finirait sans doute par rentrer dans l'ordre des choses. Elle remercia le serveur lorsqu'il leur amena les menus, jetant un coup d'oeil, mais en éternelle indécise, elle n'avait pas vraiment de réponse encore. « Je ne sais pas trop. Quelque chose de léger sans doute. » Répondit-elle en réfléchissant. De toute manière, elles avaient le temps de se décider. « Sinon, comment ça va? » lui demanda Livia. Elles évoquaient rarement leurs relations personnelles mais après tout, la belle était intéressée à savoir ce qui pouvait bien se passer dans la vie de sa cousine. Pas qu'elle tenait particulièrement à faire état de la sienne, mais s'il y avait bien quelqu'un à qui elle pouvait demander conseil ou vers qui se tourner c'était Clare. Au moins elle savait qu'elle ne risquait pas de la juger aux premiers abords et qu'au contraire elle lui apporterait un regard extérieur sur la situation, ce qui aurait pu l'aider même si Livia aurait du mal à se l'avouer.

_________________
- You said we were too young to know what's right, We just need a little more time, We were only kids, Gotta go out and live our lives. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (livia) smile   

Revenir en haut Aller en bas
 
(livia) smile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italie: reprise des recherches de soeurs jumelles enlevées par leur père, qui s'est suicidé (4ème jour de recherche)
» Prochaine égérie Viva Glam.......
» Leslie ;)
» Recettes Milk-Shake - 3 ans du forum
» La Petite Collection de Cara____Maj 04/11/11.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: archives rp-
Sauter vers: