AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 last friday night – jackie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

messages : 87
pseudo : emma.
face, © : zoë bella saldana, je vais te retrouver / redding.
double compte : maebh, ziggy.
âge : forty y.o.
statut : kinda divorcing, kinda heartbroken.
métiers/études : krea-tion manager, full-time mum.
logement : a messy flat in brooklyn.
guilty pleasures : to-do lists, shopping, midnight snacks.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: last friday night – jackie    Dim 25 Juin - 0:11

Elle avait besoin de se détendre, Angie. Rien qu'à voir la ride entre ses sourcils qui restait dessinée depuis quelques temps, preuve de son stress permanent. Il lui fallait un peu de temps pour elle, une petite parenthèse. Quoi de mieux, dès lors, que Jackie ? Il suffisait d'un message, d'un bref coup de téléphone pour que celle-ci rapplique, égaie sa journée jusque ici plutôt pourrie. Angie s'était engueulée avec le groupe, plus particulièrement avec Salim. Elle le sentait différent et avait peur des jours à venir et des événements qui pourraient s'en suivre. Plus encore, elle avait oublié le rendez-vous au collège de Lou, de quoi passer une nouvelle fois pour une mère indigne. Faut qu'on se voit ou je pète un cable, qu'elle avait ainsi écrit, en sortant de son bureau, à l'intention de son acolyte. Jackie, elle, se contenta de lui répondre par plusieurs emojis, alliant cocktails et femme dansante. Les mots magiques, en somme. C'est pour cela qu'Angie fait son entrée à cet instant dans un bar plutôt huppé, où les deux quadragénaires avaient leurs habitudes. Jackie, toujours aussi resplendissante, l'y attend, assise dans un coin qu'elles aimaient nommer comme étant le leur. Rien que le fait de distinguer la silhouette de sa meilleure amie réjouissait Angie. Au moins, là, le seul soucis qu'elle aura à se faire, sera de savoir si oui ou non il est correct à son âge de rentrer à cinq heures du matin, escarpins à la main. Après tout, avec Jackie, tout était possible. À commencer par vivre une seconde jeunesse. Si l'américaine avait toujours été quelque peu désinvolte, son récent divorce avait fait d'elle une femme nouvelle. Plus épanouie, plus libre. Si bien qu'elle embarquait sans cesse Angie dans des plans pas possibles. La brune, elle, avait beau maudire les imprévus, ce soir, elle reléguait son sort à Jackie.  « Bonsoir, bonsoir. » Tout sourire, les deux amies s'enlacent comme si elles ne s'étaient pas vues depuis une décennie. Alors que leur dernière rencontre remontait à il y a quelques jours seulement. Soit. « Désolée, j'ai eu quelques problèmes au bureau. » Joli euphémisme. Mais Angie ne rentrerait pas dans les détails. Elle était ici pour échapper au quotidien et non pour étaler ses petits problèmes sur la table. « Tu as déjà commandé ? » L'agent n'a pas besoin de jeter un oeil à la carte, celle-ci n'ayant plus aucun secret pour elle depuis longtemps. « Je suis vraiment contente de te voir, tu peux pas savoir. » En ce moment, Angie se retrouvait à penser qu'il ne lui restait plus que Jackie comme alliée, dans la jungle new-yorkaise. Mis-à-part ses filles, bien sûr.

_________________

you know she's waiting, just anticipating; for things that she'll never possess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: last friday night – jackie    Lun 10 Juil - 19:31

La semaine a été difficile, riche en émotions. Les relations avec mes enfants deviennent tendues, ces derniers étant en pleine crise d’adolescent. Et pour une femme comme moi, c’est plutôt compliqué à gérer et j’ai dû mal à garder le cap. Je ne suis pas leur copine, mais leur mère et ça, il va réellement falloir que j’arrive à m’y tenir. Heureusement, nous sommes vendredi soir et j’ai rendez-vous avec Angie, ma meilleure amie. Un rituel auquel je tiens énormément, qui me permet de souffler un bon coup et de passer un bon moment sans me soucier du reste. Un rituel dont je ne pourrais me passer, même si mes enfants vont probablement profiter de mon absence pour faire une fiesta à la maison. Et comme à chaque fois, je me verrais contrainte de mettre un terme à tout cela, en rentrant, laissant ainsi de côté mon envie de m’amuser un peu avec de la chair fraiche.  J’enfile une tenue rapidement, assez simple mais plutôt aguicheuse, comme à mon habitude. Puis, je me dirige vers notre bar fétiche, où je demande notre table habituelle. Une table à l’abri de la foule mais qui nous permet d’observer tout le monde, un peu comme les reines des abeilles. Je m’installe et commande deux cocktails, attendant sagement l’arrivée d’Angie. Cette dernière ne tarde pas à faire son entrée, s’approchant rapidement de notre table pour m’enlacer. « Hello beauty ! » Je lance alors, en souriant. Je suis vraiment contente de la voir, elle n’en a pas idée. J’ai vraiment besoin de me changer les idées ce soir, et j’ai bien l’impression qu’Angie aussi. Elle s’excuse pour le retard, en parlant du bureau. « Je viens d’arriver, tu sais bien que je suis loin d’être ponctuelle. » J’avoue, avant de répondre à ses interrogations. « J’ai commandé notre cocktail fétiche. Tu as juste à t’asseoir et à profiter de cette soirée pour te détendre. » Je la sens très tendue, la connaissant par cœur. Et quand elle me confie sa joie de me retrouver, je ne peux m’empêcher de sourire. « Et moi dont ! J’ai passé une sale journée merdique ! » Je ris, tandis que le serveur dépose nos verres ainsi que quelques biscuits. « Allez, trinquons et oublions notre vie juste pour quelques heures ! » Je lance, en levant mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

messages : 87
pseudo : emma.
face, © : zoë bella saldana, je vais te retrouver / redding.
double compte : maebh, ziggy.
âge : forty y.o.
statut : kinda divorcing, kinda heartbroken.
métiers/études : krea-tion manager, full-time mum.
logement : a messy flat in brooklyn.
guilty pleasures : to-do lists, shopping, midnight snacks.

- me and the city
carnet d'adresses:
disponibilité rp:

MessageSujet: Re: last friday night – jackie    Mar 29 Aoû - 19:14

Les frasques de Jax, le semblant d'insurrection porté par Salim. Les piques de cet imbécile de Collins, le souvenir douloureux de Cole. Hors de question de glisser une pensée vers eux, sources principales de problèmes. Même ses filles devaient quitter un peu son esprit. Ce soir, Angie allait penser à elle. Seulement à elle. Et à Jackie. Elles le méritaient bien, après tout. « Merci. » L'arrivée d'un cocktail imminent la rassure, lui ferait presque du bien. Angie rit, mentalement, de cette femme d'affaire redoutable mais overbookée qu'elle est devenue au fil des années. La new-yorkaise qu'on admire et comme on aime la détester. Une protagoniste oubliée de Sex and The City, peut-être. Triste cliché, quand même. « Je te jure... plus les semaines passent, plus j'envisage de tout envoyer valser – m'exiler, je ne sais pas, au Costa Rica ou en Australie ? » Là où il faisait soleil et bon vivre, en tout cas. « Ou peut-être rentrer, enfait. L'Angleterre me manque de plus en plus. » Le ton est enjoué mais les mots criants de vérité. Si l'Amérique du Sud ou l'Océanie se rapprochaient plus du rêve que de la réalité, l'idée de se rapatrier d'elle-même vers les terres de sa Majesté, elle, revenait de plus en plus souvent dans son esprit. Depuis le départ de Cole et l'officialisation de leur divorce, à vrai dire. Plus rien ne retenait vraiment Angie, à New-York, à vrai dire. Du moins, pas comme autrefois. Les verres arrivent avant que Jackie ne puisse répondre. Angie s'empare du sien, avant de venir le faire tinter avec celui de Jackie. Première gorgée. S'en suit un léger soupire et un sourire. Il s'agissait vraiment de son cocktail préféré. « Mais bon, faut que j'arrête de râler... Toi, ça va ? Quoi de neuf ? » Elles avaient rester en communication perpétuelle grâce à un magnifique outil nommé WhatsApp, difficile de résister à l'envie de partir à la pêche au ragots. Surtout quand ils tournaient autour de Jackie et ses récentes aventures. « Babyface est toujours dans les parages ou il y a-t-il quelqu'un de nouveau ? » Babyface, nom code pour le petit jeune d'à peine vingt ans que sa meilleure amie ramène de temps à autres dans ses draps. Difficile de dire si l'histoire est sérieuse ou non – Jackie aime entretenir le mystère. Angie, dont elle est pourtant si proche – cul et chemise, pourrait-on même dire –, n'avait eu droit qu'à de vagues résumés. Elle pouvait néanmoins mettre un visage sur ce nom pour cause de stalking, effectué lorsque les deux amies étaient très alcoolisées après un repas organisé chez l'américaine. Et totalement assumé, il faut le dire.

_________________

you know she's waiting, just anticipating; for things that she'll never possess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: last friday night – jackie    

Revenir en haut Aller en bas
 
last friday night – jackie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ràl pink 4 friday (limited edition)
» Le pigment Moonlight Night
» couches Sweet-Night
» One night stand
» sweet night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NO WORK ALL PLAY :: Nouvelle version :: Archives rps-
Sauter vers: